Eva & Torocoro

Blog de cuisine et coups de coeur

Archive of ‘Salé’ category

Gratin d’Orechiette aux épinards et kale

Je pense que cette recette sera ma dernière avec des épinards et du kale, jusqu’à l’année prochaine bien sûr. En allant au marché samedi, je n’ai pas pu résister à ces légumes que j’aime tant. Au début du printemps, c’est bien connu, la météo est toujours très instable. Un jour, il fait très chaud et le lendemain il pleut et il fait froid. C’est bien pour ça que ce gratin tombe à pic. Il est crémeux, réconfortant et avec une grande salade en accompagnement, le repas est prêt en un clin d’œil.

Pendant le weekend de Pâques, on a eu la chance de pouvoir profiter du jardin. Les enfants ont passé la journée dehors à jouer avec un simple morceau de bois habilement transformé en arc. De vrais vocations de Robin Hood  se sont développées !

Ingrédients :

  • 300 g de pâtes (j’ai utilisé des Orechiette)

  • 150 g d’épinards

  • 150 g de chou kale

  • 20 cl de crème liquide

  • 100 g de fromage de brebis frais

  • Sel et Poivre

  • Pour faire la chapelure (2 morceaux de pain sec, 1 gousse d’ail et 15 g de beurre)

Faites cuire les pâtes dans un grand volume d’eau bouillante salée, jusqu’à ce qu’elles soient al dente.

Pendant le temps de cuisson des pâtes, occupez-vous du reste de la préparation. Dans une poêle, faites cuire pendant trois minutes les épinards avec les feuilles de kale coupées en morceaux. Dans un bol, mélangez la crème liquide avec le fromage de brebis frais, salez et poivrez.

Réalisez la chapelure à l’aide d’un robot. Disposez le pain sec, l’ail et le beurre puis mixez.

Une fois que les pâtes sont cuites, mélangez-les aux légumes et au mélange de crème liquide. Étalez le tout dans un plat allant au four et rajoutez dessus la chapelure. Râpez du parmesan et parsemez-le. Enfournez à 180°c pendant 25 minutes environ.

Une recette de pâtes facile, un morceau de bois qui se transforme en arc, des choses toutes simples qui font des petits moments de bonheur.

Eva.

Salade complète sauce tahin

La semaine dernière, je vous ai proposé une tarte aux carottes et sauce tahin. Cette fois, la pâte au sésame vient sublimer une grande salade réalisée avec des fruits et légumes de saison.

Officiellement, on est déjà au printemps mais le froid et la grisaille sont encore bien présents. C’est pour ça que j’adore réaliser des salades comme celle-ci, je trouve que ça fait du bien de mettre un peu de couleur dans l’assiette.

Ingrédients pour deux personnes :

  • 1 orange sanguine

  • 3 carottes de couleurs différentes

  • 1 morceau de chou violet

  • 4 ou 5 champignons

  • 100 g de chou kale

  • 1 petit radis noir

  • Quelques feuilles de persil

  • 150 g de quinoa trois couleurs

Pour la sauce tahin

  • 2 c.à.s. de tahin

  • le jus d’1/2 citron

  • 1 c.à.s. d’huile d’olive

  • 1 c.à.c. de miel

  • Sel et poivre

Séparez les feuilles des côtes du Kale. Coupez les feuilles de Kale en fines lanières. On peut faire blanchir le Kale pendant dix minutes à la vapeur ou le faire revenir dans une poêle pendant 5 minutes. Dans le même temps, dans un autre récipient, faites cuire le quinoa dans l’eau bouillante le temps indiqué sur le paquet.

Coupez les champignons en fines lamelles, ainsi que le radis, le chou et les carottes. Disposez tous les ingrédients en fonction de votre goût dans un saladier.

Dans un petit bol, mélangez le tahin avec le jus de citron et remuez. Rajoutez le reste des ingrédients et mélangez bien.

Versez votre sauce dans la salade et profitez bien de ces derniers légumes d’hiver. Les légumes de printemps arrivent déjà !

Eva.

Tarte aux carottes et sauce tahin

J’ai découvert le tahin (purée de sésame) quand je me suis lancée dans la préparation d’ houmous. Depuis lors, nous l’avons adopté dans la famille et nous l’utilisons régulièrement. Il est riche en calcium et phosphore ainsi qu’en acides gras insaturés.

Cette tarte a beaucoup plu à ma petite famille. Elle est très facile à préparer et elle est surtout un véritable joker. Cette tarte a besoin de très peu d’ingrédients pour un résultat réussi. L’idée de réaliser cette tarte m’est venue en découvrant que je n’avais plus que quelques carottes au frais.

Se promener au port ostréicole d’Andernos-les-bains est un véritable plaisir. S’y échapper ne serait-ce que le temps d’une journée vaut le coup. On se sent tout de suite déconnecté de la ville, comme si on était en vacances.

Ingrédients :

  • 3 carottes violettes moyennes

  • 1 grande carotte orange

  • 2 aillets entiers

  • 2 c. à soupe d’huile d’olive

  • 1 pincée de fleur de sel

Pour la pâte :

  • 200 g de farine

  • 100 g de beurre salé

  •  Eau

Pour la sauce sur le fond de tarte :

  • 2 cuillères à soupe de Tahin (purée de sésame)

  • 3 c.à.s. de crème liquide entière

Commencez par faire la pâte. Dans le bol de votre robot, déposez la farine, le beurre coupé en morceaux et rajoutez 4 ou 5 cuil. à soupe d’eau. Mélangez par petits à-coups jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse. Roulez-la en boule et placez-la au frais 30 minutes.

Pendant ce temps, à l’aide d’une mandoline, coupez les carottes en tranches fines. Si vous n’avez pas de mandoline, un couteau fera l’affaire. Réservez. Coupez en petits morceaux les aillets (tige verte inclue).

Dans un petit bol, versez les deux cuillères à soupe de tahin et mélangez avec la crème liquide.

Sortez la pâte du réfrigérateur et étalez-la sur votre plan de travail. Ce n’est pas la peine de beaucoup travailler les bords, de façon à laisser un côté rustique à cette tarte.

Étalez la sauce tahin à l’aide d’une cuillère sur toute la tarte. Ne lavez pas encore le bol. Rajoutez deux cuillères à soupe d’huile d’olive dans le même bol et remuez. Réservez.

Déposez-y les tranches de carottes crus. Rajoutez par dessus les aillets également crus. Salez et poivrez.

Versez le mélange d’huile d’olive par dessus. Repliez les bords de la tarte vers le centre.

Enfournez à 190°c pendant 35 minutes environ.

Votre tarte peut être dégustée. Accompagnée d’une petite salade, votre repas est prêt. Les journées rallongent et je commence à avoir envie de tartes et de balades comme celles-ci !

Eva.

Salade au pesto de kale

Vous rappelez-vous du pesto de chou kale ?

Le jour même, j’ai fait des pâtes avec le pesto. Le lendemain, j’ai eu envie de fraîcheur, vu que le soleil joue à cache-cache ces derniers temps. Un peu de couleur dans l’assiette quand l’astre solaire disparait, ça fait du bien. Si vous avez réalisé le pesto, vous avez vu que cela ne nécessite pas beaucoup de temps. Pour cette salade, c’est pareil.

Pendant les vacances de février, on a fait une petite escapade en Espagne. On a passé une nuit à San Sebastian. On a vraiment de la chance d’habiter si près d’une ville aussi belle que Donostia (son nom en basque). A chaque fois que j’y vais, je suis hypnotisée par la plage de « La Concha ».

Je pourrais passer la journée entière à contempler cette magnifique baie. Comme dans un décor de cinéma les gens vont et viennent, se promènent, se baignent…mais le paysage époustouflant demeure mais change de couleur au fil de la journée.

Hypnotisant, je vous dis !

Ingrédients pour 1 personne :

  • 2 cuillères à soupe de pesto

  • 1 carotte violette

  • 1 avocat

  • Quelques feuilles de mâche

  • 1 œuf

  • 4 ou 5 radis

  • 1 filet d’huile d’olive vierge

Disposez les feuilles de mâche dans votre assiette. Coupez en fines lamelles la carotte, ainsi que les radis et l’avocat. Rajoutez-les à la salade.

Cuisez l’œuf. J’ai une petite astuce pour les œufs. Ouvrez l’œuf dans un petit bol, salez et poivrez. Introduisez le bol au micro-ondes entre 20 et 30 secondes (Selon la texture que vous aimez et la puissance de votre micro-ondes).

Disposez l’œuf sur la salade et ajoutez le pesto. Arrosez le tout avec un filet d’huile d’olive. Votre salade est prête à déguster !

Il y a ceux qui attendent la vague sans trop se mouiller…

Et il y a ceux qui se mouillent jusqu’au bout sans trop se poser de questions !

La plage reste la même pour tous. Connaissez-vous San Sebastian ? Allez-y, cette baie est seulement une partie de ce qui vous attend. Sa gastronomie est réputée partout dans le monde et son ambiance ne vous laissera pas indifférent.

Eva.

Mon omelette d’hiver

En tant qu’espagnole, j’adore la tortilla de patata (omelette de pommes de terre). C’est une recette très simple, on peut la manger chaude, froide, en été, en hiver…On peut la savourer à l’apéritif, à l’heure du repas ou même au petit-déjeuner.

Elle se prête volontiers à une pique-nique et elle est parfaite autour d’un brunch. Bref, j’adore la tortilla ! J’aime beaucoup la version traditionnelle, avec des pommes de terre et des œufs. Mais j’apprécie aussi de la réaliser avec des légumes de saison. Celle-ci est faite avec des champignons, des épinards et du chou kale. Accompagnée d’une salade, elle assure un bon repas.

À Bordeaux, en hiver comme à chaque saison, nous avons toujours le même plaisir à flâner dans les rues et quartiers de la ville.

Ingrédients :

  • 6 œufs

  • 4 ou 5 pommes de terre

  • 50 g d’épinards

  • 50 g de kale

  • 2 ou 3 champignons coupés en lamelles

  • 5 cl d’huile d’olive environ et sel

Pour la salade :

  • De la mâche

  • 2 ou 3 champignons coupés en lamelles

  • Quelques noix

  • 1 pomme

  • Sauce vinaigrette à la moutarde de Dijon

Épluchez les pommes de terre, lavez-les et sèchez-les à l’aide d’un torchon.

Dans une poêle, versez l’huile d’olive et faites chauffer sur feu moyen. Versez les pommes de terre et baissez un peu le feu. Il faut que les pommes de terre soient cuites sans être frites. Salez un peu.

Pendant ce temps, lavez et sèchez le reste des légumes. Réservez-les. Coupez les champignons en lamelles et réservez-les également.

Quand les pommes de terre sont bien cuites, à l’aide d’un couvercle ou d’une grande assiette (le ou la même que vous utiliserez pour tourner l’omelette) retirez l’huile d’olive de la poêle et réservez dans un petit récipient.

Dans la même poêle, faites revenir 5 minutes environ les épinards et le chou kale. Ils vont réduire de volume.

Dans un saladier, battez les œufs avec une pincée de sel. Rajoutez les pommes de terre, ainsi que les épinards et le kale. Remuez le tout.

Rajoutez juste un peu d’huile d’olive dans la poêle. Versez le mélange du saladier à cuire. Y rajoutez les lamelles de champignon.

Laissez prendre à feu moyen en remuant de temps en temps (le temps dépend de votre préférence pour la texture). Puis retournez l’omelette à l’aide d’un couvercle et continuez la cuisson.

Faites glisser l’omelette dans un plat et dégustez-la accompagnée d’une salade.

Voilà une façon simple de savourer l’hiver. Parce que chaque saison a son lot de bonheur et plaisir.

J’en profite aussi pour vous dire que j’ai un nouvel outil pour mon blog. Il s’agit d’un support en bois de châtaignier du Périgord, réalisé par un ami périgourdin. Je suis ravie, je trouve que mes recettes prennent un air plus naturel.

Eva.

Soupe aux blettes

La soupe est un de mes plats indispensables de l’hiver, j’en fait une quasiment tous les soirs. Les soupes et potages sont réconfortants et j’aime bien varier les plaisirs selon les légumes que j’ai dans mon panier. Cette soupe de blette est très simple à réaliser et c’est une de mes préférées.

Pas question de faire de distinctions entre le blanc et le vert, tout se mange dans les blettes !

Pour accompagner cette soupe, rien de mieux que ces photos prises à Noël, en Espagne. Certes, on n’a pas vu la neige mais la brume et la glace matinales étaient bien présentes. Lors de nos longues balades, nous étions seuls au monde.

Ingrédients :

  • 700 g de blettes

  • 2 ou 3 pommes de terre

  • 1 petit oignon ou 1 échalote

  • 2 carottes

Dans une cocotte, faites revenir l’échalote coupée en petits morceaux avec un filet d’huile d’olive. Coupez grossièrement les blettes (la partie blanche et la verte). Coupez également les carottes. Ajoutez à la cocotte. Remuez un peu. Rajoutez de l’eau selon votre goût, si vous aimez les soupes un peu épaisses ou très liquides.

Personnellement, je préfère les soupes plutôt consistantes, donc je verse de l’eau jusqu’à recouvrir la moitié des légumes voire un peu plus. Fermez votre cocotte et laissez cuire pendant 25 minutes environ. Mixez selon votre goût.

Votre soupe réconfortante du soir est prête à être dégustée bien chaude. Vous pouvez ajouter, dessus des légumes, des petits morceaux de jambon, à vous de jouer ! Pour ma part, j’ai mis des choux de Bruxelles et des graines.

Rien de mieux qu’une bonne soupe pour profiter de l’hiver.

Eva.

Pancakes aux épinards

Il m’arrive avec les pancakes, un peu la même chose qu’avec les scones. Je cherche toujours à modifier ma recette de base pour varier les plaisirs. Cette recette-ci est idéale pour un brunch ou tout simplement pour un petit-déjeuner gourmand.

Êtes-vous plutôt sucré ou salé ? Ces pancakes ont des pouvoirs magiques et avec la recette de base, vous pouvez les faire évoluer au gré de vos envies. Je suis incapable de dire lesquels me plaisent le plus !

J’ai pris ces photos à Noël. Nous avons passé les fêtes de fin d’année à la campagne entre Salamanque et Zamora. Nous en avons profité pour faire de longues balades en plein air.

Ingrédients :

  • 80 g de farine tamisée

  • 2 œufs

  • 100 g de fromage de chèvre frais ou de ricotta

  • 1 sachet de levure chimique

  • 15 cl de lait (de votre choix)

  • 30 g de beurre

  • 1 pincée de sel

  • 1 cuillère à soupe de sucre de canne blond

  • 1 poignée d’épinards frais (environ 25 g)

Versez tous les ingrédients dans le bol d’un mixeur et mélangez jusqu’à ce que la préparation soit homogène et épaisse, sans grumeaux.

Faites cuire dans une poêle anti-adhésive, à température modérée. Versez une cuillère à soupe par pancake.

Inutile de rajouter du beurre dans la poêle.

Retournez les pancakes dès que des petites bulles se forment à la surface et laissez-les cuire quelques secondes sur l’autre face.

Le goût d’épinard est assez discret et cette verdure donne une belle couleur aux pancakes. C’est une bonne façon de manger des légumes.

Pour la version sucrée, j’ai juste rajouté un peu de ricotta, de la compote pommes-poires faite-maison et quelques tranches de banane. Un peu de chocolat noir râpé et c’est prêt à déguster !

Pour la version salée, quelques champignons rissolés à la poêle avec des épinards et un œuf au plat. C’est juste une suggestion, à vous de faire vos associations selon votre envie, parce que tout est possible…

Ces balades dans la campagne, font un bien fou, on respire et on se fond dans la nature. On dirait que le vert est à la mode, le vert sera le nouveau noir et je suis prête pour prendre la vague verte !

Eva.

Mes recettes préférées pour les fêtes

Cette année, Noël est arrivé tellement vite que je n’ai pas vu le temps passer. Je partage mes recettes et mes coups de cœur avec vous depuis quatre ans déjà ! Faire ce blog est toujours un réel plaisir, j’aime bien découvrir et essayer de nouvelles recettes et surtout j’adore les partager avec  vous.

Voici quelques unes de mes recettes préférées à partager pour les fêtes.

1-105

Ces petits amuses-bouches réalisés avec des radis noirs sont aussi légers que gourmands !

DSC06083

Des tartines de saumon et crème au wasabi. Une recette classique revisitée !

1-mélange 106

Pour faire son propre saumon gravlax, rien de plus simple !

L’incontournable pain d’épices. Une recette indémodable qui s’accorde aussi bien au sucré qu’au salé.

Cette recette, bavette d’aloyau au Pedro Ximenez me vient directement d’Andalousie. Elle est gourmande et savoureuse. L’avantage, c’est qu’on peut la préparer à l’avance.

Saumon mariné  en un rien de temps, accompagné d’une simple purée de pommes de terre au beurre de caviar.

On peut aussi se régaler avec des salades composées, simples à réaliser, et qui vont nous faire du bien entre les fêtes :

Cette salade vous donnera l’énergie suffisante pour poursuivre la fête en pleine forme !

Légère, juteuse, colorée et gourmande ! Cette salade a tout pour plaire.

Une salade très chou et complète !

Et ma toute dernière création, une salade aux choux de Bruxelles.

Coté sucré, voici ma sélection :

Sablés aux trois chocolats, les enfants adorent et les grands aussi !

Sablés à la confiture, parce qu’on peut utiliser sa confiture préférée sans modération.

DSC03630

Biscuits aux écorces d’orange, je crois que ceux-ci sont mes préférés. Le chocolat et l’orange sont toujours un mariage parfait.

DSC09289

Pas de vacances sans scones ! À la maison, ils sont incontournables.

DSC03977

Le Kouglof est également irrésistible, à partager sans modération.

Je vous souhaite à toutes et à tous de belles fêtes en famille ou entre amis. Où que vous soyez, Joyeux Noël vous tous !

Eva.

Saumon mariné et purée de pommes de terre au beurre de caviar

Lors du festival gastronomique « Bordeaux So Good », j’ai eu la chance de goûter et tester de nombreux produits, mais aussi de rencontrer des producteurs engagés et passionnés. Le Caviar de Neuvic et son producteur font partie de ses belles rencontres et découvertes. C’est un caviar fait en Aquitaine, plus précisément en Périgord, terre de saveur. Son producteur, Laurent Deverlanges a créé une ferme d’élevage d’esturgeons destinés à la production de caviar. Le domaine de 20 hectares est situé sur la commune de Neuvic. L’alimentation des femelles est 100% bio et leur cycle de vie est respecté.

En plus du caviar, il a fabriqué toute une gamme de produits dérivés, comme les rillettes d’esturgeon. J’ai eu un gros coup de cœur pour le beurre de caviar. Un produit surprenant qui simplement tartiné sur un bout de pain, vous laissera en bouche un goût très parfumé et iodé. Pour ma recette festive, j’ai décidé de le mélanger à ma purée de pommes de terre. Le résultat, une couleur surprenante et un parfum délicat qui se marient parfaitement avec le saumon et le caviar.

Avec ces deux petites boîtes, une recette simple est transformée, comme par magie en un repas de fête.

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 500 g de filet de saumon

  • 1 citron

  • 3 cuillères à soupe de filet d’huile d’olive

  • Sel et poivre

  • 1 boîte de caviar

Pour la purée :

  • 1 kg de pommes de terre

  • 350 g de lait

  • 30 g de beurre de caviar

  • Sel

D’abord, préparez la marinade de saumon. Coupez le saumon en petits cubes. Disposez-le dans un récipient avec couvercle car il sera ensuite placé au réfrigérateur pendant au moins une demi-heure.

Dans un bol, préparez la marinade : mélangez l’huile d’olive, un filet de jus de citron (pas plus d’un quart de citron), le sel et le poivre.

Versez la marinade sur le saumon. Laissez reposer au réfrigérateur.

Pendant que le saumon se repose, réalisez le purée de pommes de terre.

Épluchez et coupez les pommes de terre en morceaux. Mettez-les à cuire dans un grand volume d’eau salée jusqu’à ce que la pointe d’un couteau rentre facilement dans la chair. Passez-les au moulin à légumes. Ajoutez le lait pour délayez jusqu’à obtenir la consistance souhaitée et mélangez à nouveau. Rajoutez le beurre de caviar et mélangez. Votre purée cendrillon est transformée en princesse prête pour aller au bal.

Reprenez votre marinade, et à l’aide d’un cercle, créez des formes rondes. Disposez dans le plat et rajoutez la purée à côté. Décorez comme vous le souhaitez. Pour ma part, j’ai rajouté une petite cuillère de caviar pour plus de gourmandise et un trait de beurre de caviar pour pouvoir tartiner le pain.

Parce que c’est Noël, parce qu’il est important de se faire plaisir et parce que vous le valez bien !

Eva.

Salade aux choux de Bruxelles

Je voulais savoir si le chou rouge et les choux de Bruxelles pouvaient s’accorder. Cette salade est la preuve que les deux choux vont très bien ensemble. Le chou rouge est ici coupé cru en fines lamelles pour donner un peu de croquant et les choux de Bruxelles ont passé une demi-heure au four pour bien les ramollir. Le résultat, une salade tiède aux couleurs et aux saveurs de l’automne, gorgée de vitamines et de fer.

Accompagnée d’une tartine d’avocat vous aurez un repas de midi complet.

La semaine dernière, on a fait un tour au Cap Ferret. La journée était ensoleillée et la balade nous a fait le plus grand bien.

Ingrédients :

  • 500 g de choux de Bruxelles

  • 50 g de graines de tournesol

  • 1 morceau de chou rouge

  • Quelques champignons

  • 120 g de mâche

  • 1 avocat

  • Vinaigrette (le jus d’un citron, 2 ou 3 cuillères à soupe d’huile d’olive, sel et une petite cuillère de moutarde)

Les quantités de la salade sont variables en fonction du nombre de personnes à table. J’ai réalisé cette salade pour deux personnes. Évidemment, il me restait des choux de Bruxelles que j’ai utilisé pour l’apéro. Cette petite recette de choux est aussi très bien pour accompagner des viandes ou des poissons…

Préchauffez le four à 200°c.

Lavez et rincez les choux de Bruxelles. Coupez-les en deux et disposez-les dans un plat à four. Rajoutez les graines de tournesol. Salez et arrosez avec un filet d’huile d’olive. Enfournez pendant 30 minutes environ. J’aime bien avoir quelques choux un peu croustillants, mais si vous n’aimez pas trop, vous pouvez les laisser un peu moins de temps.

Pendant ce temps, réalisez le reste de la salade. Lavez et rincez la mâche.

Dans un saladier, disposez une couche de feuilles de mâche, une autre couche de champignons coupés en fines lamelles ainsi que le chou rouge.

Dans un petit bol, écrasez l’avocat, salez et rajoutez un filet de jus de citron et d’huile d’olive. Vous pouvez ajouter la préparation à la salade ou faire des tartines avec.

Quand les choux de Bruxelles sont prêts, mettez-en quelques uns dans votre salade. Faites la vinaigrette et ajoutez à la salade.

Manger sain et équilibré ce n’est pas si compliqué, des salades comme celle-ci, j’en demande tous les jours !

Eva.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...