Eva & Torocoro

Blog de cuisine et coups de coeur

Archive of ‘Sucré’ category

Bread cake pommes & figues

Les bread cakes ont tout pour plaire. A mi-chemin entre le pain et le gâteau, c’est une bonne idée pour se régaler au petit-déjeuner. Je le redéfinirai comme un pain gourmand. C’est ma troisième recette de bread cake.

DSC06323

La première est celle-ci, aux framboises et banane. Vous pouvez le réaliser tout au long de l’année en remplaçant les framboises fraîches par des surgelées.

L’année dernière, on s’est vraiment fait plaisir avec la version noisettes et pommes.

Cette fois, les figues sont à l’honneur. Les figues et moi, c’est une véritable passion. Il ne faut jamais me laisser toute seule sous un figuier, je pourrais dévorer tout l’arbre !

Ingrédients :

  • 200 g de farine semi-complète

  • 20 cl de lait d’amande

  • 2 c à s de purée d’amandes

  • 1 c à s de son d’avoine

  • 1 c à s de flocons d’avoine

  • 50 g de pépites de chocolat noir

  • 1 sachet de levure

  • 2 ou 3 pommes coupées en dés

  • 4 ou 5 figues fraîches coupées en tranches

  • Des noix, noisettes, amandes et des graines de tournesol

Dans un saladier, déposez tous le ingrédients secs (sauf les fruits secs) et mélangez. Rajoutez le lait et la purée d’amande et mélangez à nouveau. Coupez les pommes en petits dés et ajoutez-les à la préparation ainsi que les pépites de chocolat. Versez le mélange dans un moule à cake. Rajoutez dessus les figues coupées en tranches et saupoudrez avec des fruits secs coupés en petits morceaux. Enfournez pendant 45 minutes à 170°c.

L’automne nous apporte de très belles choses, des balades en forêt, des champignons, des paysages époustouflants sous la brume comme celle du Cap Ferret où j’ai pris les photos. Et bien sûr, des petits-déjeuners gourmands à savourer doucement.

Eva.

Un été aux saveurs méditerranéennes

Au début du mois de juillet, nous avons eu la chance de plonger quelques jours dans le grand bleu ! Les îles Baléares sont toujours une bonne idée de voyage. Chaque île est magique. Minorque est la plus tranquille et sans doute la plus sauvage des quatre îles Baléares. Ses plages avec ses eaux turquoises sont un rêve. Sa biodiversité est très riche et c’est pour cela que Minorque a été classée réserve de la biosphère par l’Unesco.

Mais il n’y a pas que la plage dans cette île aux parfums méditerranéens. Les phéniciens, les romains, les arabes…autant de peuples qui sont passés par là en laissant chacun leur empreinte pour toujours.

Avec quelques photos de Minorque, je voulais partager avec vous quelques recettes estivales au goût méditerranéen et bien sûr vous souhaiter de belles vacances.

DSC06168

Tartines aux figues et au chèvre, un mélange sucré-salé qui est vraiment délicieux !

Gazpacho de Pastèque, une entrée fraiche et savoureuse !

1-Caponata 041

Conchiglionis à la caponata, des aubergines, des tomates, des olives…Tout y est pour un plat gourmand à souhait.

DSC01262

Tarte à la tomate et à la feta, l’incontournable de l’été !

Houmous aux petits pois, parce que l’été sans houmous, ce n’est pas pareil ! Celui aux petits pois plaira davantage à ceux qui n’aiment pas les pois chiches.

Taboulé au chou fleur, un classique dans la cuisine méditerranéenne.

1-Tarte fine figues 052

Tarte fine aux figues et aux amandes, ça vous dit un petit dessert ?

DSC03927

Glace au citron-basilic, parce que le jaune est la couleur à la mode !

dsc00848

Tarte aux prunes et crème de pistaches, un dessert à partager sans modération.

Avec ces petites recettes aux saveurs de la méditerranée, je voulais vous souhaiter de belles vacances. Le blog rependra à la rentrée, dès septembre. Où que vous soyez, profitez du temps présent et plongez à pic dans l’été ! A très bientôt !

Eva.

Dessert aux graines de chia et fruits rouges

Je vous ai déjà parlé des super-pouvoirs des graines de Chia par ici. Depuis que j’ai découvert ce super-aliment, nous en consommons régulièrement. J’essaie de trouver de bonnes recettes pour les déguster différemment.

Elles peuvent être consommées sèches, tout simplement, ou rajoutées dans un porridge, sur un yaourt ou bien même dans des salades.

Mais ces graines sont assez surprenantes, outre leurs qualités nutritionnelles, leur texture peut changer et la manière de les consommer avec. On rajoute du lait, on laisse agir quelques heures et voilà les graines sont transformées en une sorte de pudding.

Ce mélange se garde plusieurs jours au frigo. Vous pouvez donc chaque jour faire évoluer ce pudding d’une manière différente et selon vos envies. Il peut être parfait pour un petit déjeuner ou pour un dessert surprenant.

Je vous laisse ma version ! A vous de transformer ce pudding en un dessert convoité.

Ingrédients pour la base :

  • 50 cl de lait végétal (mes préférés sont les laits d’avoine et de noisettes)

  • 6 c. à s. de graines de chia

  • 1 bâton de vanille

Pour le topping :

  • 1 c. à c. de purée d’amandes ou de cacahuètes

  • Des fruits rouges à volonté

  • Quelques pépites de chocolat

  • 1 c. à c. de sirop d’érable

Disposez tous les ingrédients de base dans un récipient. Mélangez bien l’ensemble. Au bout de 10 minutes, fouettez à nouveau pour ne pas que les graines restent collées entre elles. Laissez reposer dans le réfrigérateur pendant quelques heures pour avoir une consistance gélatineuse proche du pudding.

Vous pouvez aussi le préparer le soir ainsi le matin vous aurez votre pudding prêt à être transformé en petit-déjeuner gourmand.

Voici ma version du dessert mais pouvez en réaliser plein d’autres, à vous de jouer !

Préféreriez-vous le dévorer pour le petit-déjeuner ou pour le dessert ?

Mes enfants préfèrent le manger pour le goûter.

Eva.

Dessert aux abricots et au thym de la Montagne Noire

A mi-chemin entre le flan et le gâteau, ce dessert vous enchantera avant tout grâce à son parfum d’abricot et de thym, un mélange qui sent bon l’été !

Ces photos ont été prises l’été dernier dans un village de la Montage Noire. J’aime beaucoup ce petit coin où les hortensias fleurissent chaque année et où l’on se ressource vraiment. C’est ici qu’on récolte chaque année du thym, on le laisse sécher et on en profite toute l’année pour réaliser toutes sortes de recettes et de tisanes.

Ingrédients :

  • 60 g de beurre doux (+ un peu pour le moule)

  •  5 ou 6 abricots

  • Du thym séché (le mien provient de la Montagne Noire)

  • 100 g de sucre en poudre

  • 4 œufs

  • 120 g de farine tamisée

  • 20 cl de lait entier

Lavez les abricots et coupez-les en deux en retirant le noyau.

Faites fondre 30 g de beurre dans une poêle. Ajoutez les abricots et saupoudrez-les avec une cuillère à soupe de sucre en poudre. Ajouter le thym séché. Faites-les cuire pendant environ 8 minutes, en les retournant de temps en temps pour qu’ils soient bien compotés.

Dans un saladier, mélangez les œufs, le reste du sucre. Fouettez pour obtenir une consistance mousseuse. Faites fondre le reste du beurre et incorporez-le à la pâte, avec la farine et le lait, en fouettant pour obtenir une consistance lisse.

Disposez les abricots avec leur jus dans le moule. Versez la pâte dessus et saupoudrez de sucre roux.

Laissez cuire 35 à 40 minutes à 180°c, jusqu’à ce que la pâte soit gonflée et dorée.

Laissez-vous tenter par ce dessert au parfum estival. Servi avec une boule de glace à la vanille, il sera encore meilleur et gourmand.

J’en profite pour vous souhaiter un bel été à tous !

Eva.

Brioche aux framboises et une balade à la Brocante des Quinconces

La brioche est sans doute une de mes viennoiseries préférées. Je ne résiste jamais à une bonne brioche. En hiver, j’adore la déguster nature avec un chocolat chaud. Au printemps, j’aime bien la twister avec des framboises et en fonction de la météo, l’accompagner d’un thé ou d’une limonade maison. En tout cas, elle a toujours la cote chez moi !

Comme chaque printemps, c’est le rendez-vous incontournable des brocanteurs, antiquaires et horticulteurs sur l’esplanade des Quinconces. Vous pouvez aussi bien y trouver un trésor que des plantes de toutes sortes pour aménager votre jardin ou votre terrasse.

Je ne manque jamais ce rendez-vous. Cette année, la brocante des Quinconces fête sa centième édition !

Au programme, des animations, des conférences et même une nocturne est programmée. Le 3 mai, vous pourrez chiner tout au long de la soirée.

Ma brioche aux framboises est justement idéale à déguster avant ou après une grande balade à la foire des Quinconces.

Ingrédients :

  • 100 g de beurre

  • 1 œuf

  • 1/2 cuillère à café de sel

  • 40 g de sucre

  • 350 g de farine

  • 175 ml de lait

  • Quelques framboises pour la décoration

  • 1 sachet de levure de boulanger ( j’ai utilisé la version instantanée)

  • Coulis de framboises (200 g de framboises et 2 cuillères à soupe de sucre)

Dans un bol, chauffez un tout petit peu le lait et versez la levure. Laissez au repos au moins 10 minutes, si c’est de la levure traditionnelle. Si vous avez opté pour la levure instantanée, le temps d’attente n’est pas nécessaire.

Dans le bol de votre robot,versez le lait tiède, le sucre et l’œuf. Mélangez quelques secondes. Rajoutez le sel, la farine et la levure puis pétrissez pendant 4 ou 5 minutes. Ajoutez le beurre en morceaux et continuez à pétrir quelques minutes de plus, jusqu’à ce que le beurre soit absorbé par la pâte.

Déposez la pâte dans un saladier, couvrez-la et laissez-la lever pendant au moins 1 heure dans un endroit chaud. Elle doit doubler de volume.

Pendant ce temps, vous pouvez réaliser le coulis. Dans une petite casserole, faites cuire les framboises avec le sucre. Laissez mijoter quelques minutes. Sortez du feu et laissez refroidir.

Étalez délicatement la pâte sur un plan de travail légèrement fariné. Formez des petits rectangles et étalez le coulis de framboises.

Roulez les rectangles et aplatissez un peu pour qu’ils prennent une jolie forme. Disposez-les dans le moule.

Couvrez à nouveau et laissez lever dans un endroit tiède pendant 1 heure jusqu’à ce que la pâte double de volume à nouveau.

Avec un pinceau de cuisine, badigeonnez la brioche de jaune d’œuf. Et rajoutez quelques framboises entières.

Préchauffez le four à 175°C. Faites cuire 15 à 20 minutes jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée.

Visiter la brocante des Quinconces et manger une belle tranche de brioche aux framboises, un bon programme en perspective, pour une belle journée printanière.

Eva.

Le cake au chocolat et banane qui déchire !

Ce cake est juste dément. Il est fondant à l’intérieur et son topping à la banane lui donne une touche fruitée très appréciable. Ce cake est encore meilleur le lendemain, il semblerait que son parfum se développe davantage et il accompagne à merveille le café du matin.

La fête de Pâques est passée très vite ! Chez mes beaux-parents, les enfants ont ramassé les œufs dans la joie et l’excitation. Ils n’en ont pas oublié un seul ! Et vous, comment avez-vous passé ce weekend ?

Ingrédients :

  • 2 œufs

  • 120 g de beurre salé

  • 60 g de sucre rapadura

  • 3 bananes mûres (2 pour l’intérieur du cake et la troisième pour le topping)

  • 80 g de poudre d’amandes

  • 120 g de farine

  • 5 c.à s. de cacao non sucré

  • 1 c. à c. de levure chimique

  • Quelques pastilles de chocolat noir ou concassé

  • 1 c. à c. de café en poudre (optionnel)

Dans un saladier ou directement dans le bol de votre robot, mélangez le sucre avec les œufs jusqu’à avoir une consistance mousseuse. Ajoutez deux bananes écrasées et mixez à nouveau pour obtenir une préparation bien lisse. Versez le reste des ingrédients et mélangez bien à nouveau.

Préchauffez le four à 180°c.

Chemisez un moule à cake de papier cuisson. Déposez la moitié du mélange dans le moule préparé. Parsemez des pastilles de chocolat noir ou si vous le souhaitez des noix. Recouvrez avec le restant de pâte.

Coupez la banane en deux dans la longueur et disposez ainsi les deux moitiés sur le mélange, faces coupées vers le haut. Si vous avez opté pour incorporer un peu de café, parsemez-en dessus les bananes, ainsi que les quelques pépites au chocolat supplémentaires.

Enfournez 30-35 minutes environ. Sortez le gâteau du four et laissez-le tiédir dans son moule. Ce cake se conserve très bien. Vous pourrez le déguster à toute heure de la journée.

Les beaux jours arrivent déjà, ce cake sera parfait pour partir en pique-nique.

Eva.

Monsieur Canelé, le bordelais

Pour ceux qui ne les connaissent pas, les canelés sont une spécialité bordelaise qui date du XVIII siècle. Depuis que j’habite à Bordeaux, les canelés font partie de ma vie. Ce petit gâteau est omniprésent dans la ville, certains bistrots offrent même un mini canelé pour accompagner le café.

Je me demande pourquoi je n’ai pas encore réalisé la recette pour mon blog. Pour faire ces petites gourmandises, il est nécessaire d’utiliser des moules en cuivre spécifiques, certes ils sont un peu chers mais c’est un investissement pour la vie. Sinon, dans toutes les grandes surfaces vous pouvez trouver des moules en silicone.

Cette semaine, il a neigé à Bordeaux ! Ce n’était pas grand chose, mais suffisamment pour faire quelques photos du Parc Bordelais enneigé.

Ingrédients :

  • 1/2 litre de lait

  • 1 gousse de vanille

  • 125 g de farine

  • 50 g de beurre

  • 2 œufs entiers et 2 jaunes d’œuf

  • 160 g de sucre

  • 2 cuillères à soupe de rhum

Faites bouillir le lait avec la vanille et le beurre. Laissez infuser la gousse de vanille quelques minutes.

Pendant ce temps, mélangez la farine, le sucre puis incorporez les œufs. Versez ensuite le lait encore chaud petit à petit. Mélangez doucement afin d’obtenir une pâte fluide. Laissez refroidir. Rajoutez le rhum et laissez reposer quelques heures ou même mieux une nuit entière. J’ai essayé les deux versions et franchement si vous laissez reposer la pâte quelques heures, les canelés sont aussi bons que si la pâte repose toute la nuit au frigo.

Préchauffez le four à 220°c.

Mélangez la préparation à nouveau. Essuyez et engraissez les moules avec du beurre (ou une matière grasse végétale). Cette étape est très importante si vous réalisez les canelés dans des moules en cuivre comme moi. D’abord, je fais fondre le beurre dans un petit bol et ensuite à l’aide d’un pinceau j’engraisse les moules en faisant bien attention d’aller dans chaque recoin. Si vous réalisez bien cette étape, le démoulage sera un jeu d’enfant.

Versez la pâte dans les moules en laissant un centimètre.

Faites cuire les canelés à 220°c pendant 15 minutes et après continuez la cuisson 45 minutes à 180°c. Dans mon four, ces températures marchent très bien mais la réussite des canelés se joue énormément au moment de la cuisson, et selon les fours, la puissance est très différente. Si votre four, est très puissant, je vous dirai plutôt de poursuivre la cuisson à 175°c. Le canelé doit avoir une croûte brune et un intérieur moelleux.

Si vous optez pour des moules en cuivre, démoulez à chaud et laissez refroidir. Si vous les réalisez avec des moules en silicone, laissez refroidir un peu avant de les démouler.

Connaissez-vous les canelés bordelais ?

A t-il neigé chez vous ?

Eva.

Madeleines aux zestes d’orange sanguine

J’ai déjà un certain nombre de recettes de petites madeleines mais je n’ai pas pu résister au plaisir d’en réaliser avec des zestes d’orange.

Ces petites douceurs se mangent sans faim à n’importe quelle heure de la journée. Elles sont vraiment irrésistibles.

Ingrédients :

  • Les zestes d’une orange sanguine non traitée

  • 2 œufs

  • 65 g de sucre

  • 4 cl de lait

  • 5 g de levure

  • 140 g de beurre doux

  • 125 g de farine

Pour le glaçage  :

  • 60 de sucre glace

  • 15 ml de jus d’orange

Dans un saladier, mélangez les œufs et le sucre. Versez le lait et mélangez à nouveau. Ajoutez la farine et la levure, tamisées. Faites fondre le beurre et ajoutez-le au mélange. Râpez une orange et ajoutez tous les zestes.

Laissez reposer la pâte au réfrigérateur pendant deux heures environ.

Graissez le moule avec du beurre. Versez la pâte et enfournez 10 minutes environ à 200°c.

Mélangez le sucre glace et le jus d’orange puis enduisez les madeleines de ce glaçage, à l’aide d’un pinceau. Une fine couche se formera pour donner un aspect moelleux à l’intérieur et croquant à l’extérieur.

À déguster sans modération.

Eva.

Pancakes exotiques

La chandeleur est encore une fois arrivée très vite ! J’adore les crêpes mais j’aime encore plus les pancakes. Je trouve qu’ils sont plus faciles à réaliser que les crêpes. Donc, cette année, nous la fêtons avec ces délicieux pancakes aux parfums exotiques.

On dit que le sport est bon pour le corps et l’esprit. Je dirais même que c’est parfait pour réfléchir. Cette recette a surgi dans ma tête pendant que je faisais quelques longueurs à la piscine. Comme quoi, une petite séance de sport est doublement bénéfique !

J’avais déjà vu le beurre de coco mais je ne l’avais jamais essayé. Je crois qu’à présent je m’en servirai plus souvent. C’est un excellent substitut au beurre traditionnel.

Ingrédients :

  • 100 g de farine de blé ou autre

  • 50 g de farine de coco

  • 1 banane bien mûre

  • 1 pincée de sel

  • 50 g de beurre de coco (Vita’coco par exemple, vous pouvez le trouver dans votre magasin bio)

  • 30 g de sucre de coco

  • 20 cl de lait de coco

  • 2 œufs

  • 10 g de levure chimique

Caramel au beurre de coco salé :

  • 80 g de sucre de coco

  • 12 cl de crème de coco

  • 50 g de beurre de coco (Vita’coco)

  • 1 pincée de fleur de sel

Garniture d’ananas :

  • 1 ananas petit et frais

  • 1 cuillère à soupe de sucre de coco

  • 1 cuillère à soupe de rhum

  • 1 cuillère à soupe de crème de coco

Commencez par réaliser la pâte à pancake. Versez tous les ingrédients dans le bol d’un mixeur et mélangez jusqu’à ce que la préparation soit homogène et épaisse, sans grumeaux. Laissez reposer 30 minutes au frais.

Pendant que la pâte des pancakes se repose, vous avez le temps de réaliser le caramel.

Faites fondre le sucre dans une casserole sur feu moyen.

Ne remuez pas jusqu’à ce qu’il soit presque totalement fondu, il doit devenir doré.

Retirez-le du feu, remuez avec une cuillère en bois et versez délicatement la crème. Remuez bien, ajoutez le beurre, continuez de mélanger. Retournez à feu doux pendant 5-10 secondes, en remuant constamment. Laissez refroidir.

Ensuite, réalisez la préparation aux ananas. Ouvrez et coupez l’ananas en petits morceaux. Dans une poêle, déposez 20 g de beurre de coco, ajoutez l’ananas et le sucre de coco. Laissez à feu moyen quelques minutes. Versez le rhum et la crème et laissez à nouveau mijoter quelques minutes. Retirez du feu et laissez refroidir.

Faites cuire dans une poêle anti-adhésive, à température modérée. Versez une cuillère à soupe par pancake.

Rajoutez du beurre de coco dans la poêle (Une petite cuillère suffira). Retournez les pancakes dès que des petites bulles se forment à la surface et laissez-les cuire quelques secondes sur l’autre face.

Vos pancakes sont faits. Rajoutez un peu de sauce au caramel par dessus et la préparation d’ananas. Saupoudrez de noix de coco.

Êtes-vous prêts pour célébrer la chandeleur au rythme de Cuba ?

En tout les cas, je vous souhaite un bon weekend et une belle fête de la Chandeleur !

Eva.

Pancakes aux épinards

Il m’arrive avec les pancakes, un peu la même chose qu’avec les scones. Je cherche toujours à modifier ma recette de base pour varier les plaisirs. Cette recette-ci est idéale pour un brunch ou tout simplement pour un petit-déjeuner gourmand.

Êtes-vous plutôt sucré ou salé ? Ces pancakes ont des pouvoirs magiques et avec la recette de base, vous pouvez les faire évoluer au gré de vos envies. Je suis incapable de dire lesquels me plaisent le plus !

J’ai pris ces photos à Noël. Nous avons passé les fêtes de fin d’année à la campagne entre Salamanque et Zamora. Nous en avons profité pour faire de longues balades en plein air.

Ingrédients :

  • 80 g de farine tamisée

  • 2 œufs

  • 100 g de fromage de chèvre frais ou de ricotta

  • 1 sachet de levure chimique

  • 15 cl de lait (de votre choix)

  • 30 g de beurre

  • 1 pincée de sel

  • 1 cuillère à soupe de sucre de canne blond

  • 1 poignée d’épinards frais (environ 25 g)

Versez tous les ingrédients dans le bol d’un mixeur et mélangez jusqu’à ce que la préparation soit homogène et épaisse, sans grumeaux.

Faites cuire dans une poêle anti-adhésive, à température modérée. Versez une cuillère à soupe par pancake.

Inutile de rajouter du beurre dans la poêle.

Retournez les pancakes dès que des petites bulles se forment à la surface et laissez-les cuire quelques secondes sur l’autre face.

Le goût d’épinard est assez discret et cette verdure donne une belle couleur aux pancakes. C’est une bonne façon de manger des légumes.

Pour la version sucrée, j’ai juste rajouté un peu de ricotta, de la compote pommes-poires faite-maison et quelques tranches de banane. Un peu de chocolat noir râpé et c’est prêt à déguster !

Pour la version salée, quelques champignons rissolés à la poêle avec des épinards et un œuf au plat. C’est juste une suggestion, à vous de faire vos associations selon votre envie, parce que tout est possible…

Ces balades dans la campagne, font un bien fou, on respire et on se fond dans la nature. On dirait que le vert est à la mode, le vert sera le nouveau noir et je suis prête pour prendre la vague verte !

Eva.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...