Eva & Torocoro

Blog de cuisine et coups de coeur

Archive of ‘Coups de coeur’ category

Bordeaux S.O Good, le festival incontournable de la Gastronomie et de l’Art de Vivre

Il y a quelque jours, j’étais invitée à la Conférence de Presse de l’événement gastronomique de l’année « Bordeaux SO Good ».

Le lieu pour la Conférence ne pouvait pas être plus prestigieux, la Place de la Bourse.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le festival. Bordeaux SO Good est la fête incontournable de la Gastronomie et de l’Art de vivre du Sud-Ouest. Le festival est ouvert à tous !

Céline MIECAZE, Commissaire Générale du Festival Bordeaux S.O Good, nous a dévoilé le programme.

Pendant trois jours (les 17,18 et 19 novembre), la ville de Bordeaux sera en effervescence. Des producteurs, des maisons réputées, des commerçants, des artistes et bien sûr des chefs talentueux seront au rendez-vous pour donner le meilleur d’eux-mêmes et vous faire vivre une expérience unique et très gourmande.

Cette année le parrain du festival est le Chef Pierre Gagnaire. Tout un honneur quand on sait que le Chef Gagnaire évolue entre ses douze restaurants dans le monde.

Le Chef Pierre Gagnaire a élaboré une recette inédite spécialement pour le festival. Elle sera remise à tous les festivaliers. Il sera aussi présent lors de l’inauguration officielle de la Grande Halle Gourmande suivie de la soirée d’ouverture du festival au Palais de la Bourse.

La quatrième édition sera remplie de surprises. Il y aura des ateliers cuisine et pâtisserie pour les grands et les petits au Hangar 14.

Personnellement je ne raterai pas l’atelier sur la photographie culinaire qui se déroulera le samedi 18 novembre.

Virginie Calmels, Vice-Présidente de Bordeaux Métropole. Pour elle, « Bordeaux So Good est le bonheur de vivre que nous partageons sans modération ».

Le vendredi, à partir de 17 heures à la « Rock School Barbey« , les chefs Nicolas Magie (restaurant Saint James), Vivien Durand (Le Prince Noir), Tanguy Laviale (Garopapilles) et Sébastien Bertin (chef pâtissier du Saint James) vous feront vivre une expérience unique au rythme endiablé du groupe de rock « Les Limiñanas« . La gastronomie, le vin et le rock ! Un mélange étonnant pour vous faire danser et vibrer les papilles. Les huîtres seront aussi à l’honneur de la main du fameux ostréiculteur Joël Dupuch.

Gaëlle de « Mon bonheur gourmand« , Anne Quimbre de « Papotiche » et Anne Lataillade de « Papilles et Pupilles » en grande discussion.

Un autre temps fort du festival est la nuit des Banquets. Près de trente banquets se dérouleront de manière simultanée le samedi 18 novembre. Partout dans la ville, dans des endroits totalement inattendus les Chefs vous proposeront un repas exceptionnel inspiré par le lieu. Le plus difficile sera de choisir un banquet entre les trente proposés !

Il y aura tellement d’évènements que c’est très difficile de résumer ce week-end si gourmand dans un seul article. C’est pour ça, que je vous invite chaleureusement à visiter la page Bordeaux So Good pour plus de renseignements. Sur sa page internet, vous trouverez tous les prix, toutes les activités gratuites et plein de surprises.

Vous l’aurez compris, le plus difficile sera d’être en même temps sur tous les fronts !

Heureusement, une navette gratuite Bordeaux SO Good est prévue pour transporter les festivaliers entre la Grande Halle Gourmande du Hangar 14 et le Palais de la  Bourse pendant toute la durée du festival.

Bordeaux SO Good en chiffres :

  • 3 jours de Festivités
  • 40 000 visiteurs attendus
  • 100 Chefs
  • 1 nuit des Banquets, rassemblant 2500 personnes
  • 1 Rallye gourmand & animations dans 50 boutiques partenaires
  • 100 producteurs et maisons de qualité dans la Grande Halle Gourmande (H 14)
  • 1 Village des jeunes
  • 320 places aux cours de cuisine
  • 4 concours organisés

On se voit à Bordeaux SO Good !!

Eva.

Mon portrait à Bordeaux Tendances !

Aujourd’hui, je suis fière de partager avec vous mon entretien dans le magazine Bordeaux Tendances. Si vous voulez savoir plus de choses sur Eva et Torocoro, ne ratez pas cette interview ! Comment le blog a t-il commencé, quelles sont mes envies du moment et quelles sont mes adresses préférées à Bordeaux…

Cliquez ici, pour lire le portrait.

Merci beaucoup à Bordeaux Tendances et à tous ceux qui suivent le blog et qui rendent cette aventure possible !

Eva

Vinexpo 2017

Tapis rouge pour accéder à Vinexpo.

Cette année, j’étais invitée à Vinexpo par Planète Bordeaux. Tout un honneur, quand on sait que Planète Bordeaux est le site officiel des vins de Bordeaux et de Bordeaux Supérieur représentant le syndicat, les cépages, les appellations, les millésimes, les activités et l’oenotourisme. La création du site touristique Planète Bordeaux existe depuis 1998. À ne pas confondre avec le décret des appellations Bordeaux et Bordeaux supérieur qui existe depuis 1936.

Le programme concocté avec soin par Planète Bordeaux était très intense mais vraiment intéressant.

Sur cette photo la blogueuse Anne Lataillade de Papilles & Pupilles et Lumir de Voyage Gourmand

Il y avait aussi Amélie Nollet, Descubre Magazine, Solcito et Nathventures

A 10 heures, Riedel, le leader mondial des verres à vin depuis 260 ans, nous attendait pour une dégustation très spéciale, apprécier, découvrir l’importance et l’influence des différentes formes d’un verre de vin sur ses saveurs. On a aussi beaucoup appris sur l’histoire de la dynastie de la marque Riedel qui est toujours dans la famille depuis onze générations.

On a dégusté deux vins différents sur quatre verres différents. On avait un verre Pinot noir, un autre Cabernet, un Chardonnay et le dernière Sauvignon blanc. C’est assez impressionnant de voir comment les arômes changent et même le goût selon le verre de dégustation utilisé.

Dès 11h30, on a partagé un brunch entre blogueurs, à la Brasserie bordelaise installée au bord du lac pour l’occasion.

On a échangé avec des viticulteurs de différents vignobles de Bordeaux. Hervé Grandeau et Chantal Moncomble nous ont parlé des difficultés du vignoble bordelais à cause du gel cette année mais ils ont aussi partagé leurs espoirs. Le vignoble bordelais a encore une longue vie devant lui !

Et tout cela, accompagné des meilleurs vins médaillés et de ceux qui ont gagné les Oscars et Talents de Bordeaux, soirée à laquelle j’avais participé avec plaisir.

Ensuite, nous avons quitté Planète Bordeaux pour faire la découverte de « toutlevin ». Un site qui vous simplifie la vie et le vin ! Sur le site « toutlevin« , vous trouverez, des accords mets et vins. Mais pas seulement, vous trouverez des astuces, des nouveautés, des balades, toujours autour du vin bien entendu.

Charlotte Dominique, chef de projet de « toutlevin »

Ils ont aussi créé une application avec laquelle faire sa propre cave devient un jeu d’enfant. Je l’ai tout de suite adoptée. Vous pouvez photographier n’importe quelle étiquette de vin et si le vin est déjà répertorié, on vous dira tout sur lui, son cépage, son prix approximatif, etc… S’il n’est pas répertorié, le site gardera votre photo. Une équipe dédiée à la gestion du site s’occupera de le mettre en ligne. Astucieux n’est-ce pas ?

Puis, petite pause à la salle de presse avec « Suivez la Baronne » et « Bordeaux Food » pour déguster une coupe de champagne.

L’Espagne était le pays à l’honneur cette année. Ce fût un plaisir de parcourir les différents stands dédiés aux vins et vignobles de mon pays.

A Vinexpo, il n’y a pas que le vin, vous trouverez également parmi les 2300 exposants des liqueurs, des champagnes, des alcools plus ou moins forts.

J’ai aussi eu le plaisir de découvrir la vodka Taiga Shtof. Dans une yourte venue de Sibérie, ils ont élaboré un cocktail à base de thé Earl Grey, de feuilles de menthe, de gingembre et bien sûr de vodka bien glacée, c’était un vrai régal. C’était accompagné d’un menu préparé exclusivement pour l’occasion, par le chef Claude Broussard. Au menu, du saumon sauvage, du caviar, du foie-gras au Sauternes, du magret mariné et plein d’autres mignardises. Même avec la pâtisserie, la vodka a toute sa place. Comme quoi, il n’y a pas que le vin pour accompagner un délicieux repas.

Le soir, j’ai eu la chance d’être invitée à la soirée The Blend qui se déroulait sur la Place de la Bourse. Une soirée unique et exceptionnelle. Faire la fête dans un monument historique est vraiment un privilège !

Le meilleur de Vinexpo, c’est sans doute les rencontres que l’on y fait. J’ai bien sûr pu échanger avec des blogueurs mais aussi des journalistes spécialisés et surtout avec des gens passionnés par leur travail et l’amour qu’ils portent au vin.

Vinexpo s’exporte comme les bons vins !  Prochaines dates à noter :

Le 5-6 mars 2018 à New York

Le 29-31 mai 2018 à Hong Kong

Le 16-17 octobre 2018 à Tokyo

Vinexpo en chiffres :

4 jours de salon

2300 exposants de 40 pays

450000 visiteurs de 150 pays

1000 journalistes de 51 pays

Il faut juste attendre deux ans pour parcourir à nouveau le tapis rouge…

Eva.

La Cabane de Raba, un oasis au cœur de la ville

Il y a deux semaines, j’étais invitée à l’inauguration de La Cabane de Raba située dans un domaine classé monument historique depuis 2007.

J’aurais pu vous parler du passé historique de cet endroit qui fut construit au XVIII siècle par l’architecte Victor Louis qui a également construit le Grand Théâtre de Bordeaux. Je pourrais vous raconter que le nom de Raba était celui d’une famille de riches négociants bordelais d’origine portugaise. Et aussi que cet endroit magnifique est niché dans un parc de 1,3 hectares classé. Mais tout cela, vous pouvez le lire sur le site officiel du Domaine de Raba.

Je souhaite plutôt vous parler de La Cabane de Raba, cet endroit éphémère et convivial qui est ouvert tout l’été jusqu’au 30 septembre, du jeudi au dimanche.

J’ai eu un coup foudre pour ce lieu qui a plein d’atouts. Évidemment son emplacement et son parc arboré font de ce site, un lieu unique !

La Cabane de Raba est beaucoup plus qu’un bel endroit. En très peu de temps, elle a réussi à se forger une âme. Cette réussite est le résultat du travail d’une équipe de choc et de charme.

Après l’inauguration, avec mon mari, on avait hâte de faire découvrir cet endroit à nos amis. On a partagé avec eux une excellente bouteille de rosé accompagnée d’une planche apéritive délicieuse : un pâté élaboré au Pays Basque et une charcuterie de très bonne  qualité.

Suivi de chorizo cuit à la plancha, de pluma ibérique et tout ces mets accompagnés d’un excellent vin rouge.

Vous avez la possibilité de jouer entre amis à la pétanque, tout est mis à disposition pour la soirée.

Un autre bonheur de La Cabane, c’est la musique en direct ! La programmation change chaque vendredi. Nous avons pu profiter du talent de Michael Jones lors de l’inauguration de La Cabane. C’était un moment privilégié et vraiment très sympathique.

Ce dernier vendredi, nous avons écouté le groupe Granny Smith qui a fait une prestation de grande qualité. Nous étions aux anges !

La Cabane de Raba, c’est tout un programme. Les jeudis soir, vous pouvez y passer un agréable moment en écoutant du piano. Les vendredis, ce sont  des groupes de musique en direct avec des styles éclectiques. Les samedis, un DJ s’occupe de la musique et le dimanche, La Cabane est ouverte toute la journée pour se détendre en famille.

Des jeux sont  disponibles pour les plus petits ainsi que des activités. Bien sûr, le barbecue est à votre disposition pour amuser les papilles des petits et des grands.

Si vous voulez plus d’information sur ce lieu magique, n’hésitez pas à consulter la page web.  N’oubliez pas que les bonnes choses ont une fin et que la Cabane de Raba ne sera ouverte que le temps d’un été !

Eva.

Café Piha à Bordeaux

Le café Piha à Bordeaux est devenu une de mes adresses préférées et incontournable. Ce coffee shop n’est installé dans la ville que depuis quelques mois seulement. C’est grâce à ses nombreux atouts que les bordelais l’ont rapidement investi et adopté.

Sa déco est superbe, on s’y sent à la fois cosy et ailleurs. On est comme transporté par magie dans un pays lointain, c’est sans doute à cause du grand palmier très accueillant à l’entrée, mais aussi à son toit de paille puis à son nom, Piha. C’est le nom d’une plage magnifique en Nouvelle-Zélande où l’on peut contempler la montagne visible sur le logo du café.

Une autre chose que j’aime dans cet endroit, c’est bien sûr le café. Pour une café addict comme moi, Piha est le paradis. Vous pouvez y déguster un capuccino à tomber mais aussi le café du jour sélectionné avec soin par les baristas. Si vous appréciez le café froid comme moi, n’hésitez pas à tester le cold brew. Ce café est infusé lentement, à température ambiante, tout au long de la nuit, afin d’en extraire de subtils arômes et la douceur naturelle de ses grains. Tout un programme !

Ici, non seulement ils servent du café mais en plus ils procèdent à sa torréfaction sur place.

Tous les jeudis, ils organisent des cupping, cette technique est utilisée afin de comparer les cafés torréfiés par le barista. Il existe plusieurs étapes à suivre, avant de pouvoir déguster tous les cafés qui sont posés sur une table ronde.

J’ai eu la chance d’y assister la dernière fois et j’ai passé un très bon moment. Vous pouvez vous inscrire en appelant le Café directement. Ces petites séances commencent à avoir beaucoup de succès et le propriétaire a décidé que d’ici quelque temps le cupping serait payant afin de récolter de l’argent au bénéfice d’une oeuvre caritative. Une bonne initiative !

Lors de la dégustation, j’ai découvert que j’avais un penchant pour les cafés acidulés d’Amérique centrale. J’ai beaucoup aimé le Costa Rica.

Attention, le Café Piha, c’est aussi une adresse gourmande où vous pouvez accompagner votre café préféré d’un délicieux gâteau.

Mon favori est réalisé avec des pommes de terre et il est simplement parfait !

A l’heure du déjeuner, vous avez le choix entre des sandwichs, des salades…La carte est variée.

Si vous êtes en visite à Bordeaux, le Café Piha est tout proche du Musée d’Aquitaine, dans la rue des Ayres. N’hésitez pas à y faire une halte reposante et gourmande !

Eva.

Take me back to London ! Farm Girl Café à Notting Hill

              

J’aimerais commencer cette année, en partageant avec vous une adresse à Londres que j’ai découvert lors de mon dernier voyage dans cette belle capitale.

Si vous pensez aller à Londres en 2017, sans doute visiterez-vous le quartier de Notting Hill, connu dans le monde entier pour ses jolies maisons colorées. J’aime bien y aller les jours où il n’y a pas de marché, ainsi je peux profiter des magasins et des jolies couleurs sur les façades sans être noyée dans la foule.

J’ai découvert le Farm Girl Café grâce au blog de Missbbobochic, que je suis également sur Instagram. Quand j’ai dit à Miss B que j’allais passer quelques jours à Londres, elle n’a pas hésité une seconde à me donner les bonnes adresses de la ville.

Le café passe totalement inaperçu , il est caché derrière une cour très lumineuse qui sert aussi de terrasse aux beaux jours.

Farm Girl Café est idéal pour prendre un petit-déjeuner tardif, un repas veggie ou un goûter gourmand.

Mes enfants étaient aux anges avec cette savoureuse tasse de chocolat chaud.

Les pancakes étaient exquis et délicieux.

Quand je suis en vacances, j’adore prendre des petits-déjeuners copieux et plutôt salés. Ici, à n’importe quelle heure de la journée, vous pouvez profiter de ces tartines d’avocat avec un œuf mollet.

Les serveurs sont vraiment très sympas et en plus, ils parlent français !

Alice’s est le magasin incontournable de Portobello Road et je pense qu’il est aussi devenu le plus photographié. Ce n’est pas pour rien car de véritables trésors se cachent à l’intérieur.

Impossible de sortir d’ici sans un petit souvenir…

Après avoir partagé ces photos avec vous, j’ai maintenant envie de retourner à Londres au plus vite ! Il existe tellement de quartiers charmants et de lieux à découvrir. J’ai encore quelques  bonnes adresses à vous montrer dans cette ville magnifique mais ce sera pour une autre fois.

Eva.

Bye bye 2016… Bonjour 2017 !

Un année de plus qui passe et je suis toujours ravie d’être avec vous!


Personnellement 2016 a été une assez bonne année. J’ai encore fait plein de belles rencontres et je me sens toujours inspirée grâce à vous. Ce blog est mon espace créatif. J’adore partager avec vous mes coups de cœur et mes photos. Je ne suis pas une grande cuisinière mais grâce à vous j’essaie de m’améliorer et de donner le meilleur de moi-même.

J’espère qu’en 2017 nous continuerons à échanger nos passions, nos recettes et nos joies. Merci beaucoup à toutes et à tous pour votre fidélité et vos encouragements, sans vous, ce blog n’aurait pas de raison d’exister.

Je vous souhaite une belle et heureuse année 2017 !

Eva.

À la recherche d’Harry Potter à Londres

dsc02186

Pendant les dernières vacances scolaires, on a passé quelques jours à Londres avec les enfants. Mon fils et moi-même étions très excités à l’idée de visiter le studio de la Warner Bros situé à Leavesden à une heure du centre de Londres. En effet, je suis fan d’Harry Potter depuis sa naissance. J’ai dévoré tous les livres et j’attends avec impatience de lire le dernier. Mes enfants sont plutôt fans de la filmographie et l’idée de s’approcher du monde magique d’Harry Potter les enchante.

Le problème pour nous, c’est qu’on s’y est pris un peu tard, et tous les tickets étaient déjà vendus. Mel, du blog « Le coin de Mel » habite Londres, elle a essayé de nous obtenir des places sans succès. Merci Mel pour ton aide que nous avons beaucoup apprécié.

dsc02184

Mon fils était un peu déçu mais rien n’était perdu. Parce qu’au centre ville de Londres, vous pouvez également suivre les traces du sorcier le plus connu de la planète. Pour commencer, la pièce de théâtre du dernier livre de J. K. Rowling se joue en plein centre de Londres dans le quartier de Soho. Vous pouvez aussi aller à l’expo qui se tient dans le même quartier et y acheter quelques souvenirs.

House of Minalima, c’est plus qu’un magasin, vous pouvez y trouver des affiches originales du film et profiter de la décoration.

dsc01605

Pour visiter Londres, on a choisi d’utiliser les bus de ville. Certes, le métro peut s’avérer plus rapide mais le bus à deux étages est un plaisir pour les yeux. Les enfants ont adoré monter jusqu’au deuxième étage et contempler cette ville magnifique.

dsc01608

Dans les films, Harry Potter et ses amis prennent chaque année le train pour aller à l’école des sorciers. Les scènes se jouent dans deux gares qui sont situés côte à côte. Les scènes d’extérieur se jouent dans la majestueuse gare St Pancras.

dsc01625

La gare de St Pancras est simplement spectaculaire et elle mérite bien une visite même si vous n’êtes pas à la recherche des sorciers.

dsc01612

dsc01619

La gare de style victorien, ainsi que son hôtel,  datent de 1868.

london-11dsc01617

N’hésitez pas à visiter l’hôtel, c’est un vrai bijou.

dsc01624

En sortant de la station St Pancras, vous trouverez juste à côté la station King’s Cross où se trouve la fameuse plateforme 9 3/4 sur laquelle les petits sorciers prennent le train pour aller à l’école.

dsc01635

Vous trouverez la plateforme magique avec la moitié d’un chariot rempli de valises. Les enfants peuvent prendre la pose et faire une photo pour 10£. Il y a toujours du monde. Vous devrez attendre au moins 1 heure. Heureusement, pour nous, les enfants ne tenaient pas à faire la photo avec tout le monde qui les regardait. Ils ont préféré visiter le magasin qui se trouve juste à côté.

dsc01630

dsc01632

Vous trouverez des souvenirs très différents et pour tous les budgets. Mon fils a choisi l’écharpe de Gryffondor et la baguette magique d’Harry. Ma fille avait très envie de goûter aux bonbons magiques au goût « délicieux » de crotte de nez, de vomi, de poivre ou encore d’herbe fraîche.

dsc02016 dsc02021

Un autre endroit de tournage du film « Harry Potter et le prince de sang-mêlé »: le Millennium Bridge. D’un côté, vous trouverez la Cathédrale St Paul et de l’autre, le Musée d’art contemporain, le Modern Tate. Dans le sixième film de la saga, le pont est détruit par les « mangemorts ».

dsc02019

dsc02012

dsc02039

Pour continuer notre tour particulier d’Harry Potter, direction la City, le quartier financier de Londres.

dsc02111

Au centre de ces édifices imposants, se trouve le Leadenhall Market. Cet endroit magique date de l’an 1300. À ces débuts, c’était un marché dédié à la nourriture.

Actuellement, ce n’est plus un véritable marché. Ses halles sont remplies de magasins, pubs et snacks. C’est ouvert du lundi au vendredi. Nous l’avons visité le samedi, c’est pour cela qu’il était vide. Ce n’est pas si mal pour contempler la belle architecture de cet endroit hors du temps.

dsc02112

Au travers des siècles, le Leadenhall Market a su s’adapter. De nos jours, il est visité par les touristes du monde entier, et bien sûr par les gens qui travaillent dans le monde de la finance.

dsc02121

Il a été utilisé à de nombreuses reprises pour des tournages de film.

dsc02123

On peut apercevoir ce lieu de tournage dans « Harry Potter à l’école des sorciers ». Ils ont filmé ici pour représenter le chemin de traverse qu’est la grande rue marchande des sorciers Diagon Alley. On peut voir aussi l’entrée du Pub « Le chaudron baveur ». Maintenant c’est un opticien qui occupe la place.

dsc02125

Voici mon petit sang-mêlé qui est ravi de connaître le véritable lieu du tournage.

dsc02068

Pour le film ‘Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban », l’entrée du pub « Le Chaudron Baveur » change d’endroit et il est désormais au Borough Market.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Cette charmante boutique de fleuriste correspond à l’entrée secrète des sorciers.

dsc02194 dsc02195 dsc02196

Trafalgar Square, une des places les plus importantes de Londres sur laquelle se trouve la National Gallery et où les « mangemorts » passent après avoir détruit le pont Millennium.

dsc01597dsc01599

Dans « Harry Potter et les reliques de la mort », Ron, Hermione et Harry sont perdus à Picadilly Circus, endroit emblématique de la ville.

dsc02200

Le soir, Picadilly Circus est toujours plein de monde, c’est une des artères de la ville.

dsc01959

Le parlement de Westminster sert de décor quand les balais volent juste à côté dans « Harry Potter et l’ordre du Phénix ».

dsc01963

Tous les endroits que je vous ai montré, vous pouvez les visiter dans la même journée avec les guides touristiques. La visite se fait en taxi, ou en bus, ou à pied…il y a plusieurs manières et différents prix. Notre tour était gratuit et chaque jour on a pu visiter un décor différent de film.Des décors plus vrais que natures qui plaisent aux « moldus » et aux sorciers !

C’est une manière ludique de visiter la ville. Les enfants étaient ravis et nous aussi.

Eva.

Balade au fil de la Dordogne

DSC04430

Lors de notre escapade à Sarlat, nous avons loué un canoë pour descendre un bout de la Dordogne. Si un jour vous allez dans cette belle région, je vous conseille de le faire. Pendant les mois d’été, il fait vraiment très chaud et cette balade apporte beaucoup de fraîcheur. C’est aussi l’occasion de profiter de superbes paysages.

DSC04310

Les panoramas sont époustouflants et on peut descendre du canoë à tout moment pour visiter les villages qui longent la rivière : La Roque Gageac, Beynac…

DSC04311DSC04312DSC04314

Des villages qui semblent directement sortis de la roche.

DSC04315DSC04424DSC04426

Se promener dans les ruelles et contempler la Dordogne depuis les hauteurs est un moment inoubliable.

DSC04427

Des lieux insolites et tellement bien conservés qu’on se croirait parfois à l’époque médiévale.

DSC04350DSC04348DSC04345

Et entre chaque village, on a le temps d’observer la nature et le fleuve simplement, c’est une véritable merveille.

DSC04341DSC04316

Des châteaux comme dans les contes des fées sont à découvrir tout au long de votre chemin.

DSC04354

En soirée, nous avons retrouvé avec beaucoup de plaisir, notre adresse préférée dans la région : le restaurant « Le Petit Paris » situé à Daglan. Nous connaissons cette adresse depuis dix ans, sa qualité et son savoir-faire n’ont pas changé. Nous nous régalons toujours autant.

Dordogne 2016

Le confit de canard en nems est juste incroyable. Il existe deux menus. Un dans lequel se trouve cette entrée qui s’appelle « les incontournables du Petit Paris ». Et un autre menu qui change toutes les semaines. J’ai gardé un très beau souvenir de ces nems et j’ai voulu en profiter à nouveau. C’était délicieux comme dans mes souvenirs.

DSC04358

Mon mari a préféré l’autre menu et son entrée était aussi à la hauteur de ses attentes.

DSC04363

DSC04366

Les plats qui ont suivis, étaient parfaits. Des textures et des saveurs si différentes avec de belles alliances qui explosent en bouche.

DSC04367

Ma mousse soufflée « mi-cuit, mi-amer » au chocolat de Saint-Dominique, est un plaisir pour les sens, goûteuse et gourmande.

DSC04368

Les framboises en gratin étaient délicates et exquises. Si vous faites un tour dans la région, je vous invite vraiment à découvrir cette adresse.

DSC04179

Le Périgord est une destination à ne pas manquer. Ici, vous avez tout pour passer quelques jours de rêve : la nature, les beaux villages et la gastronomie gourmande et savoureuse.

Eva.

Le Bistrot de l’Imprimerie, une adresse très conviviale !

DSC03736

Le Bistrot de l’Imprimerie est mon dernier coup de cœur à Bordeaux. C’est avant tout un endroit très convivial et plein de charme. J’ai entendu parlé de ce bistrot par des amis qui depuis qu’ils y ont mangé, n’arrêtent pas d’y retourner régulièrement.

DSC03743

Le Bistrot de l’Imprimerie est une affaire de famille. Maxime Machenaud, ancien rugbyman, a sauvé ce bistrot qui était en difficulté. Avec ses associés, tous membres de la même famille, ils ont réussi à transformer ce lieu pour en faire une adresse incontournable dans le quartier.

DSC03738

Il faut dire aussi, que le Chef David Grandclaude est pour beaucoup dans cette réussite. Il nous offre une cuisine généreuse, traditionnelle et inventive. Le rapport qualité-prix y est vraiment intéressant. Le midi, le menu est à 15 euros (entrée, plat et dessert) et le soir le menu passe à 27 euros.  Mon tartare de thon et crevettes était délicieux.

DSC03739

Fred s’est régalé avec un carpaccio de poivrons, ail confit et mozzarella.

DSC03763

La décor est simple mais soignée, on se sent tout de suite bien à l’intérieur.

DSC03761DSC03744

La carte des vins est aussi très bien fournie.

DSC03749

L’onglet de bœuf accompagné de frites maison coupées au couteau, est excellent.

DSC03765DSC03754DSC03760

Pour le dessert, j’ai choisi une charlotte aux abricots très originale et gourmande.

DSC03773

Mais sans doute, la véritable âme de ce bistrot, c’est le gérant qui avec sa bonne humeur et son savoir-faire nous met à l’aise et nous donne envie de revenir très vite.

Eva.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...