Eva & Torocoro

Blog de cuisine et coups de coeur

Archive of ‘Salé’ category

Muffins au chou frisé et à la pomme

J’ai trouvé cette recette entre les pages d’une magazine. Elle tombait très bien car je revenais du marché et je disposais de presque tous les ingrédients sous la main. Parfois, il nous manque un élément et on ruse pour le remplacer.

 Eve Cardi, l’auteure de la recette, proposait de la cébette (une herbe proche de la ciboulette), je n’en avais pas mais je venais d’acheter de la roquette. En fait, cette dernière se marie très bien avec le reste des ingrédients.

J’ai utilisé quelques fleurs de brocoli mais vraiment très peu, c’est pour cela qu’il reste un ingrédient optionnel pour moi.

J’ai choisi de grands moules à muffins. J’ai ainsi pu en réaliser six, plus trois financiers. Cependant, vous pouvez également mettre le mélange dans des moules plus petits et ainsi fabriquer au moins douze muffins. Vous pouvez les arroser avec un peu de sirop d’érable quand ils sont encore tièdes, pour encore plus de gourmandise. Lors d’un brunch ou un apéro dinatoire feront sensation.

Ingrédients :

  • 4 à 6 feuilles de chou frisé

  • 1 pomme

  • 150 g d’épinards environ

  • Quelques feuilles de roquette (ou une herbe telle que la ciboulette ou la cébette …)

  • Quelques fleurs de brocoli (optionnelles)

  • 1 c. à. soupe de moutarde à l’ancienne

  • 1 c. à s. de sirop d’érable

  • 100 g de farine de blé

  • 40 g de flocons d’avoine

  • 1/2 sachet de levure

  • 2 œufs

  • 80 g de beurre fondu

  • Quelques graines de courge et de tournesol

Faites blanchir les feuilles de chou pendant cinq minutes dans de l’eau bouillante. Égouttez-les et passez-les sous l’eau froide. Coupez-les en fines lamelles après en avoir retiré la nervure centrale.

Pelez la pomme et taillez-la en dés. Rincez, séchez et coupez les épinards. Emincez les feuilles de roquette. Versez un filet d’huile d’olive dans une poêle. Faites-y cuire à feu moyen la roquette, le chou, le brocoli, les dés de pomme en remuant bien sûr. Quand les dés de pommes sont tendres, ajoutez les épinards puis versez la moutarde et le sirop d’érable. Retirez du feu quand les épinards sont fondus.

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un saladier, mélangez la farine, les flocons d’avoine, la levure et les œufs. Incorporez le beurre fondu, puis y associer petit à petit le contenu de la poêle.

Versez délicatement la pâte dans des caissettes à muffins. Parsemez les graines dessus et placez au four entre 15 et 20 minutes environ.

Ces muffins sont parfaits pour un brunch ou pour un déjeuner frugal, accompagnés d’une belle salade. En tout cas, ces muffins nous ont conquis, qu’attendez-vous pour les réaliser à votre tour ? Ils sont gourmands et réalisés avec de bons légumes de saison.

Eva.

Tout est bon dans les carottes !

Tout est bon dans les carottes ! On sait déjà que les carottes sont un atout en cuisine. Elles ont plein de propriétés bénéfiques pour la santé. En effet, elles sont riches en vitamines et minéraux (calcium, magnésium, potassium et fer). Elles possèdent aussi des fibres, sont anti-inflammatoires et anti-oxydantes.

Les carottes sont utiles à la préparation de nos soupes, de nos salades, de nos smoothies et même pour la réalisation de nos gâteaux. Pourtant, on utilise moins souvent voire pas du tout, les fanes de carottes. C’est en partie la faute aux grandes surfaces qui vendent la plupart du temps les carottes dépourvues de leurs fanes. Grosse erreur !

C’est bien dommage, parce que les fanes ont plein d’atouts nutritionnels. Sources de vitamines, de minéraux et de protéines, elles améliorent la santé osseuse et musculaire, ainsi que la vue. De plus, elles sont réputées anticancéreuses. Autant dire, qu’on est en train de jeter un aliment aussi riche et intéressant que les carottes elles-mêmes.

Les fanes peuvent être utilisées de façons différentes, en soupe, en pesto ou en salade.

Avec une botte de carottes, j’ai pu réaliser trois recettes différentes. J’ai divisé les fanes, une moitié pour préparer le pesto et l’autre pour faire une vinaigrette. Le pesto est idéal pour accompagner des pâtes et la vinaigrette pour assaisonner une salade ou des carottes au four.

Spaghettis aux fanes de carottes (4 pers) :

  • 400 g de spaghettis

Pesto de fanes de carottes :

  • 90 g de fanes de carottes

  • Persil et ciboulette

  • Le jus d’un citron

  • 50 g de parmesan

  • 50 g de pignons de pin (ou noisettes ou amandes)

  • 4 ou 5 c. à soupe d’huile d’olive

  • 1 gousse d’ail

Remplissez une grande casserole d’eau. Faites bouillir et salez l’eau. Ajoutez les pâtes et faites cuire comme indiqué sur le paquet.

Pendant que les pâtes sont en train de cuire, réalisez le pesto.

Versez tous les ingrédients dans le bol de votre robot et mélangez. Le pesto est bon pour être intégré à vos pâtes, vos salades ou même étalé sur vos tartines. Vous pouvez conserver le pesto quelques jours dans un bocal au réfrigérateur. Les quantités sont approximatives. Chacun peut doser chaque ingrédient en fonction de son goût pour le pesto.

Une fois les spaghettis cuits « al dente », mélangez-les au pesto et versez à nouveau un filet d’huile d’olive dessus. Votre plat est prêt à déguster.

Vinaigrette aux fanes de carottes :

  • 90 g de fanes de carottes (déjà mixées)

  • 3 c. à s. de vinaigre

  • 3 c. à s. d’huile d’olive

  • 3. c. à s. d’huile de colza

  • 1 c. à c. de moutarde

  • Sel et poivre

Ma salade est composée de feuilles de chêne et de mizuna (deux variétés de salade différentes), quelques noix, une pomme, des graines de courge et de tournesol.

Carottes au four :

  • 1 botte de carottes biologiques

  • Quelques noisettes concassées

  • Quelques cuillères de vinaigrette aux fanes de carottes

  • Fleur de sel

Nettoyez les carottes à l’aide d’une petite brosse pour retirer la terre (pas la peine de les éplucher, puisque tout est bon dans la carotte). Dans un saladier, versez la vinaigrette aux fanes, plongez les carottes dedans et mélangez bien pour que chaque carotte soit imbibée de cette préparation.

Disposez sur un plateau allant au four. Concassez les noisettes et parsemez-les dessus.  Salez et rajoutez la vinaigrette aux fanes. Enfournez à 200°c pendant 30 minutes environ.

Une fois sorties du four, disposez-les dans un plat et rajoutez-y une cuillère à soupe de vinaigrette aux fanes. Elles sont fondantes et le mélange des fanes et des noisettes donnent un goût véritablement automnal.

Cette recette de poulet au citron et aux fanes de carottes, est aussi une idée gourmande pour profiter des vos fanes.

J’espère que ces petites suggestions vous ont plu et sachez qu’on peut faire de même avec les fanes de radis.

Eva.

Courgettes rondes farcies véganes

C’est la première fois que je fais des courgettes farcies et je dois dire que mon fils et moi, nous nous sommes bien amusés.

C’est une recette facile à réaliser et pour faire la farce, place à l’imagination ! Avec les légumes de saison, on arrive toujours à faire de bonnes combinaisons.

Cette recette végane remplie bien les estomacs les plus affamés, pas besoin de rajouter de viande.

Ingrédients :

  • 4 courgettes rondes

  • 200 g de riz tricolore

  • 200 g de fèves

  • 100 g d’haricots beurre

  • Les tiges et feuilles de betteraves

  • 3 oignons nouveaux et leurs tiges

  • 250 g de fromage de brebis frais

Dans une petite casserole, faites cuire le riz dans de l’eau bouillante selon les indications fournies sur le sachet. Préparez également la cuisson des haricots à la vapeur. Réservez.

Coupez le chapeau des courgettes et évidez-les à l’aide d’une cuillère. Gardez la chair des courgettes.

Découpez en petits morceaux les oignons nouveaux avec leurs tiges et les feuilles de betteraves.

Dans une grande poêle, versez un filet d’huile d’olive. ajoutez les oignons nouveaux, les tiges et les feuilles des betteraves puis les fèves ainsi que la chair des courgettes (bien essorée).

Laissez cuire quelques minutes. Introduisez les haricots beurre et le riz. Continuez la cuisson quelques minutes. Hors du feu, intégrez le fromage de brebis et mélangez le tout. Salez et poivrez.

Remplissez les courgettes avec la farce et enfournez à 200°c pour 35 minutes environ.

Un autre été se dessine à l’horizon, en terme de voyages, cette saison reste très incertaine mais une chose est sûre, où qu’on aille, on continuera à essayer de nouvelles recettes et se régaler avec les fruits et légumes de saison.

Eva.

Poulet au citron

Voici un plat que j’adore cuisiner avec ma fille. Il est si simple à réaliser et si bon. Ma fille sait le faire maintenant les yeux fermés et cela me rend très fière.

Je me dis qu’apprendre à cuisiner à nos enfants est en fait notre devoir de parents. Quand ils voleront de leurs propres ailes, ils sauront faire davantage que la cuisson des pâtes. Avec le confinement, on a tous du temps pour cuisiner ensemble.

Parfois, il me manque des ingrédients pour réaliser les recettes, dans ces cas-là pas de panique, il est toujours possible de trouver des astuces, c’est d’ailleurs essentiel avec le confinement actuel.

Récemment, je n’avais pas de persil, j’ai opté pour des fanes de carottes et c’était excellent. Depuis, j’utilise beaucoup les fanes de carottes et j’apprends à les cuisiner de différentes manières.

Ingrédients :

  • 6 blancs de poulet

  • 2 ou 3 c. à soupe d’huile d’olive

  • 6 gousses d’ail

  • 2 citrons (coupés en rondelles)

  • 6 petits dès de beurre

  • Du persil, des fanes de carottes, du basilic (tout ou ce que vous avez à votre disposition)

  • Quelques petits morceaux de feta ou fromage de chèvre (optionnel)

Sauce :

  • Persil ou fanes de carottes à nouveau

  • 1 c. à soupe de vinaigre de cidre

  • Huile d’olive

  • Olives vertes ou câpres

  • Recoupez les ails confits et les citrons du plat

Étalez le poulet sur une plaque allant au four. Salez, poivrez, versez de l’huile d’olive. Coupez une gousse d’ail en petits morceaux et les déposez sur le poulet. Mélangez bien le tout et disposez le poulet sur la plaque. Ajoutez le reste d’ail en chemise et positionnez les tranches de citron.

Parsemez avec quelques brins de persil ou de fanes de carottes. Déposez un peu de beurre sur chaque blanc de poulet.

Enfournez à 200°c  pendant 25 minutes.

Une fois le poulet sorti du four, hachez les gousses d’ail confit et la moitié des tranches de citron. Coupez-les finement. Dans un bol, disposez quelques brins de persil ou de fanes de carottes, y ajoutez le mélange précédent plus le vinaigre, l’huile d’olive et quelques olives ou des câpres.

Versez cette délicieuse sauce sur votre poulet. Rajoutez les petits morceaux de feta ou un autre fromage.Vous pouvez l’accompagner de riz si vous le souhaitez.

Eva.

Butternut au tahini

Il y a peu, j’ai acheté un bol « vintage » originaire du Moyen Orient, j’ai rapidement pensé à le remplir, et pour ce faire j’ai utilisé une recette de Yotam Ottolenghi extraite de son livre « Jérusalem ».

Ce petit mélange de butternut et de tahini est très simple à réaliser et le résultat est divin. C’est léger, parfumé, c’est d’ailleurs intéressant pour un apéro dînatoire.

Ingrédients :

  • 1 butternut d’environ 1 kg (le mien faisait 1 kg 100 gr )

  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive environ

  • 1 c. à c. de cannelle en poudre

  • 70 g de tahini

  • 120 g de yaourt grec

  • 1 ou 2 gousses d’ail écrasées

  • 1 c. à c. de sésame

  • Un filet de miel ou de sirop d’érable

Préchauffez le four à 200°c.

Répartissez les morceaux de courge dans un plat moyen allant au four. Arrosez d’huile d’olive et saupoudrez avec de la cannelle et du sel.

Mélangez bien le tout, recouvrez le plat de papier d’aluminium et enfournez pour 1 h 10 min environ, en remuant une fois en cours de cuisson. Sortez le plat du four et laissez refroidir.

Dans le bol de votre robot ou dans un saladier, mélangez les morceaux déjà cuits avec le tahini et le yaourt.

Versez le mélange dans un bol, parsemez-le de graines de sésame et ajoutez un filet de miel par dessus.

Vous pouvez le servir lors d’un apéritif accompagné de pain ou de triangles de maïs. C’est aussi idéal pour accompagner certains plats.

Chaque mois, mon amie Sophie, organise chez elle un repas entre filles, chacune apporte un met. Un vrai moment de partage et de convivialité. Lors de notre dernière rencontre, j’ai apporté cette recette qui a eu un franc succès.

C’est essentiel de continuer à se faire plaisir pour maintenir le moral au beau fixe dans cette période de confinement. Bon courage à toutes et à tous !

 

Eva.

Frites de patates douces au four

Il existe des recettes tellement simples que parfois je ne sais pas si je peux les partager. Mais finalement, je me dis que bien souvent les choses simples sont les meilleures.

Ces frites sont faciles à réaliser et elles peuvent accompagner presque tous vos mets. Personnellement, je les adore avec un œuf au plat, simplicité et bonheur garantis dans l’assiette.

La vraie protagoniste du moment à Bordeaux, c’est la pluie. Deux semaines presque non stop de pluie ! Il faut donc essayer d’y voir le côté positif.

La beauté est partout lorsqu’on regarde avec les bons yeux. Vive les moments cocooning à la maison ! On est tellement heureux et apaisés de retrouver notre petit chez nous après une journée pluvieuse.

Ingrédients :

  • 2 ou 3 patates douces

  • 3 ou 4 c. à s. d’huile d’olive

  • Sel et poivre

Préchauffez le four à 200°c chaleur tournante.

Lavez les patates douces et coupez-les en forme de frites. Vous pouvez laisser la peau ou la retirer, à vous de voir.

Recouvrez une plaque à four de papier cuisson, y déposez les frites. A l’aide d’une cuillère, étalez l’huile d’olive, salez et poivrez.

Faites cuire 30 minutes environ. Les cinq dernières minutes, augmentez la température de votre four pour avoir des frites plus croustillantes.

C’est un plaisir délicieux à partager sans modération. Mettre de la couleur dans votre assiette est aussi un bon moyen d’échapper à la grisaille.

Eva.

L’avocat dans tous ses états

DSC00522

Cette fois-ci, pas de recette mais plusieurs recettes à partager avec vous. Toutes ont un ingrédient en commun, l’avocat.

Salade au pesto de Kale et avocat

L’avocat est un fruit polyvalent. On peut l’utiliser de manières très variée et gourmande. Il est devenu incontournable dans nos cuisines, qu’il soit en salade, en version sucrée ou salée, il est toujours délicieux.

DSC01816

Gâteau au chocolat et avocat

L’avocat est aussi réputé pour ses qualités nutritionnelles. Il est très nourrissant avec un apport calorique modéré. Il est bénéfique pour le cholestérol et l’hypertension entre autres… Bref, il est un excellent allié pour la santé.

1-Tarte fine 046

Tartines au chocolat et avocat

À mon avis, il n’a qu’un seul défaut. Depuis quelques années, la consommation mondiale a doublé et même dans certains pays, elle a triplé. Des pays ont ainsi augmenté leur production laissant une empreinte écologique non négligeable.

C’est bien pour cela que j’ai décidé de le consommer d’une manière plus responsable.

DSC09265

Sandwich fromage de chèvre, truite et avocat

DSC00831

Petit plat de Printemps avec avocat

1-Almu Majuelo 026

Connaissez-vous Almuñecar ? C’est un petit paradis situé en Andalousie, entre Malaga et Grenade.

1-Almu VIII 063

Almuñecar est la ville la plus importante de la Côte Tropicale, elle porte bien son nom, de par son climat et sa végétation luxuriante.

1-AlmuIII 076

C’est dans cette petite ville baignée par la mer Méditerranée que j’ai passé la plupart de mes étés, enfant et adolescente. J’y suis retournée il y a cinq ans avec mes enfants qui ont adoré.

1-La Herradura 183

1-Almuñecar Velilla 002

1-Almu iv 227

Comme je vous le disais, Almuñecar appartient à la Côte Tropicale. Dans cette zone existe un micro climat qui est parfait pour cultiver les fruits et les légumes tropicaux.

1-246

1-Viernes Santo El Paso 243

1-276

Vous pouvez y trouver des avocats, des goyaves, des mangues, des kumquats, des litchis, des chirimoyas ….

1-Almuñecar I 012

C’est ici que Manolo et sa famille cultivent tous ces fruits tropicaux et ils ont créé un site Tienda de Fruta pour envoyer leurs produits dans toute L’Europe.

L’empreinte carbone est aussi beaucoup moins importante que les avocats qui arrivent aux supermarchés par avion depuis le Mexique.

 Un projet familial responsable, soucieux de l’environnement. Leur ferme est actuellement en culture raisonnée vers une reconversion biologique.

Les fruits sont récoltés seulement à la demande, ainsi a t-on la garantie d’avoir une maturation naturelle sans produits chimiques. Il faut savoir que les avocats ne murissent pas dans les arbres mais seulement une fois récoltés.

Les avocats aussi ont des saisons, comme les recettes que je partage.

En hiver, vous trouverez dans la finca de Manolo, la varieté « Fuerte » avec sa peau lisse et un goût de noisette et puis la varieté « Hass », sa peau est rugueuse et son goût est intense, une saveur de noix. En automne, « l’Avocilla XXL », peau lisse et goût doux et le « Bacon », peau lisse et goût à pignon.

Au printemps, « Hass XL », goût intense et crémeux à noix. En été, deux varietés, le « Hass XL » et le « Reed », peau lisse, goût intense à fruit sec.

DSC00070

Green Houmous à l’avocat

DSC01547

Salade Printanière avec avocat

Tarte aux blettes et aux épinards et sa salade de mâche, radis et avocat

DSC03594

Tartines d’avocat et fruit de la passion

Vous pouvez désormais, recevoir une petite part ensoleillée de l’Andalousie chez vous. Je vous laisse le lien, « Tienda de Fruta » qui sera traduit en français bientôt.

1-almu V 033

Une autre possibilité pour déguster ces fruits exotiques, allez directement à Almuñecar !

Eva.

Tartines au Brie, champignons et épinards

Ces tartines sont délicieuses et se réalisent en un rien de temps. Accompagnées d’une salade ou d’une soupe, elles feront un repas complet. Vous pouvez aussi en profiter lors d’un apéro dînatoire.

Tartines au Brie, champignons, poireaux et truffe accompagnées de chips Kale

J’ai réalisé ces tartines à plusieurs occasions, parfois avec des poireaux, d’autres fois avec des épinards, en version tartine ou sandwich. C’est toujours bien de varier les plaisirs.

Pour la version sandwich accompagnée de chips de Kale, la recette est par ici.

Bordeaux sous la pluie un jour de janvier.

Ingrédients :

  • 6 tranches de pain de campagne

  • Fromage de Brie

  • 200 g d’épinards ou 1 grand poireau

  • 200 g de champignons

  • 1 c.à soupe de tahin

  • 1 c. à s. de moutarde

  • 1 c. à soupe de crème épaisse

Rincez les épinards ou les poireaux. Faites chauffer un filet d’huile d’olive dans une poêle.  Rajoutez les épinards. Remuez pendant 5 minutes environ. Retirez-les de la poêle et réservez-les.

Lavez les champignons et coupez-les en tranches. Versez à nouveau un filet d’huile d’olive dans la même poêle et faites chauffer pendant quelques secondes. Ajoutez les champignons, salez légèrement et faites-les frire pendant 5 minutes environ en remuant régulièrement.

Rajoutez les épinards et remuez le tout. À la fin de la cuisson, mélangez avec la moutarde, le tahin et la crème. Salez et poivrez. Remuez jusqu’à avoir l’aspect d’une fondue.

Préchauffez le four en chaleur tournante à 200°c.

Déposez les tranches de pain sur une plaque recouverte de papier cuisson. Tartinez les tranches avec la fondue de champignons-épinards, disposez des tranches de Brie dessus. Enfournez-le tout jusqu’à ce que le fromage commence à fondre (5 à 10 minutes).

Sortez-les du four et dégustez-les avec une salade verte aux noix par exemple.

Eva.

Salade de topinambours et légumes d’hiver mi-cuits

Une nouvelle année commence et le temps passe trop vite ! On dirait que c’était hier que j’ai commencé à bloguer. Mon premier post date du 9 avril 2013, la première recette était celle des « Cupcakes à la carotte et au sirop d’érable« .

Celles et ceux qui me suivent depuis mes débuts ont vu au fil des années, une petite évolution ou même une révolution. À mes débuts, il y avait un peu de tout, couture, bricolage, voyages entre autres, petit à petit la cuisine a pris presque toute la place, comme une évidence.

On peut dire que j’ai appris à cuisiner avec le blog et avec vous. Mes goûts se sont modifiés avec les années, moins de sucre, plus de légumes, moins de viandes, plus de légumineuses…

J’ai aussi réappris les saisons grâce au blog. J’apprécie de manger des tomates en été et des choux en hiver. S’adapter aux saisons, c’est une chance de découvrir et de redécouvrir des légumes presque oubliés, comme les topinambours.

C’est justement avec les topinambours comme base que je crée cette recette pour revenir au blog, depuis presque un mois d’absence.

Parfois, je n’ai pas trop de temps, parfois c’est même une question d’inspiration ou de doutes mais l’envie de continuer avec vous emporte tout.

Voici donc ma petite salade, un mélange de légumes crus et cuits, deux textures différentes qui croquent ou fondent en bouche.

Les photos ont été prises, il y a quelques jours en Espagne, dans la province de Zamora que j’affectionne tant. J’ai tellement déconnecté ces jours-ci, que je n’ai même pas pris mon appareil photo, une première pour moi.

Heureusement que mon frère avait son téléphone pour immortaliser la nature qui était magnifique. Certaines photos sont à lui et d’autres à moi. Normalement, je n’ai publié que mes photos mais les siennes sont tellement belles que je n’ai pas pu résister à lui piquer quelques clichés.

Ingrédients :

  • 300 g de topinambours

  • 1 petite betterave

  • Quelques tranches de magret séché ou de jambon Serrano

  • 100 g de mesclun (mélange de pousses et de feuilles)

  • Quelques radis rouges ou 1 radis noir

  • 2 carottes (rouge et jaune)

  • 100 g de choux blanc et rouge

  • Noix

  • Vinaigrette (1 c. à c. de tahin, 1 c. à c. de moutarde, 2 c. à s. de vinaigre blanc, 2 c. à s. d’huile de colza, 2 c. à s. d’huile d’olive, sel et poivre)

Épluchez les topinambours, plongez-lez dans une casserole d’eau froide salée, portez à ébullition et faites cuire entre 20 et 30 minutes selon leur taille. Une fois que l’eau est déjà en ébullition, plongez les deux choux avec les topinambours.

Testez la cuisson en plantant la pointe d’une fourchette dans la chair des topinambours et des choux. Égouttez-les, laissez-les tiédir, puis coupez-les en tranches. Réservez. Coupez en lamelles les choux.

À l’aide d’une mandoline, tranchez les radis, les carottes et la betterave crue. Coupez des tranches fines de magret.

Dans un grand plat, disposez une couche de mesclun, puis des tranches de topinambour. Disposez le reste des ingrédients à votre guise. Arrosez le tout avec la vinaigrette.

Vous pouvez aussi accompagner cette salade d’un œuf au plat pour la compléter un peu plus.

J’en profite pour vous souhaiter une belle année 2020 et j’espère continuer encore quelques temps sur la toile avec vous.

Eva.

Purée de pommes de terre et céleri-rave

Une fois de plus, je dois vous dire que me rendre au marché le samedi, ne m’apporte que du positif. Pour ma part, le rendez-vous du marché est toujours le samedi mais peut-être que dans votre ville ou quartier, il a lieu un autre jour.

N’hésitez pas à vous renseigner ! Souvent les gens pensent que les marchés sont beaucoup plus chers que les grandes surfaces. Il faut aller à la découverte et à la rencontre des « véritables » producteurs au cœur du marché.

Comme il n’existe pas d’intermédiaire entre le producteur et le consommateur, les prix sont moins élevés. Les légumes sont de saison et la fraîcheur est réelle. Méfiez-vous des commerçants qui vous vendent des tomates en hiver !

Il y a aussi un autre côté positif, que vous ne trouverez que difficilement dans les grandes surfaces, c’est que vous pouvez discuter avec les gens. C’est comme ça que j’ai obtenu ma recette. C’est une dame qui m’a expliquée comment elle utilisait le cèleri-rave. Elle a partagé avec moi, sa recette de purée.

Pendant les vacances scolaires, nous avons séjourné quelques jours à la campagne, dans l’Aude. C’est une région magnifique et s’y balader en automne est une joie.

Ingrédients :

  • 1 céleri-rave pas très grand (300 g)

  • 700 g de pommes de terre

  • 30 cl de lait (Ça dépend de la consistance que vous voulez lui donner)

  • 30 g de beurre

  • Sel, poivre

  • Ciboulette (optionnelle)

J’ai pris un céleri-rave plutôt petit, comme c’était la première fois… J’avais peur que le goût soit alors trop prononcé dans la purée. En principe, j’utilise un kilo de pommes de terre pour réaliser ma purée traditionnelle. J’ai donc adapté la quantité de pommes de terre par rapport au poids du céleri-rave pour que le poids soit d’un kilo.

Épluchez et lavez les pommes de terre, coupez-les en morceaux. Vous pouvez les cuire à la vapeur, dans une cocotte-minute, 15 à 20 minutes environ seront suffisantes. Sinon, il est possible de les faire cuire dans une casserole avec le lait directement.

Une fois les légumes cuits, pressez-les avec un presse-purée, ajoutez le lait (si vous avez cuit les légumes à la vapeur) et le beurre. Remuez à nouveau.

Salez, poivrez et introduisez de la ciboulette ciselée finement.

Si vous avez le thermomix, c’est encore plus facile à réaliser. Insérez le fouet. Lancez les morceaux de pommes de terre et céleri-rave dans le bol, versez le lait et le sel, faites cuire pendant 25 minutes/100°/vitesse 1.

Insérez le beurre et fouettez 30 sec/vitesse 3.

Cette purée est parfaite pour accompagner de la viande ou du poisson.

J’ai entendu dire au marché que le céleri-rave est aussi fameux tout cru en salade. J’ai déjà ma petite idée pour une prochaine recette.

Eva.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...