Eva & Torocoro

Blog de cuisine et coups de coeur

Archive of ‘Salé’ category

Butternut au tahini

Il y a peu, j’ai acheté un bol « vintage » originaire du Moyen Orient, j’ai rapidement pensé à le remplir, et pour ce faire j’ai utilisé une recette de Yotam Ottolenghi extraite de son livre « Jérusalem ».

Ce petit mélange de butternut et de tahini est très simple à réaliser et le résultat est divin. C’est léger, parfumé, c’est d’ailleurs intéressant pour un apéro dînatoire.

Ingrédients :

  • 1 butternut d’environ 1 kg (le mien faisait 1 kg 100 gr )

  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive environ

  • 1 c. à c. de cannelle en poudre

  • 70 g de tahini

  • 120 g de yaourt grec

  • 1 ou 2 gousses d’ail écrasées

  • 1 c. à c. de sésame

  • Un filet de miel ou de sirop d’érable

Préchauffez le four à 200°c.

Répartissez les morceaux de courge dans un plat moyen allant au four. Arrosez d’huile d’olive et saupoudrez avec de la cannelle et du sel.

Mélangez bien le tout, recouvrez le plat de papier d’aluminium et enfournez pour 1 h 10 min environ, en remuant une fois en cours de cuisson. Sortez le plat du four et laissez refroidir.

Dans le bol de votre robot ou dans un saladier, mélangez les morceaux déjà cuits avec le tahini et le yaourt.

Versez le mélange dans un bol, parsemez-le de graines de sésame et ajoutez un filet de miel par dessus.

Vous pouvez le servir lors d’un apéritif accompagné de pain ou de triangles de maïs. C’est aussi idéal pour accompagner certains plats.

Chaque mois, mon amie Sophie, organise chez elle un repas entre filles, chacune apporte un met. Un vrai moment de partage et de convivialité. Lors de notre dernière rencontre, j’ai apporté cette recette qui a eu un franc succès.

C’est essentiel de continuer à se faire plaisir pour maintenir le moral au beau fixe dans cette période de confinement. Bon courage à toutes et à tous !

 

Eva.

Frites de patates douces au four

Il existe des recettes tellement simples que parfois je ne sais pas si je peux les partager. Mais finalement, je me dis que bien souvent les choses simples sont les meilleures.

Ces frites sont faciles à réaliser et elles peuvent accompagner presque tous vos mets. Personnellement, je les adore avec un œuf au plat, simplicité et bonheur garantis dans l’assiette.

La vraie protagoniste du moment à Bordeaux, c’est la pluie. Deux semaines presque non stop de pluie ! Il faut donc essayer d’y voir le côté positif.

La beauté est partout lorsqu’on regarde avec les bons yeux. Vive les moments cocooning à la maison ! On est tellement heureux et apaisés de retrouver notre petit chez nous après une journée pluvieuse.

Ingrédients :

  • 2 ou 3 patates douces

  • 3 ou 4 c. à s. d’huile d’olive

  • Sel et poivre

Préchauffez le four à 200°c chaleur tournante.

Lavez les patates douces et coupez-les en forme de frites. Vous pouvez laisser la peau ou la retirer, à vous de voir.

Recouvrez une plaque à four de papier cuisson, y déposez les frites. A l’aide d’une cuillère, étalez l’huile d’olive, salez et poivrez.

Faites cuire 30 minutes environ. Les cinq dernières minutes, augmentez la température de votre four pour avoir des frites plus croustillantes.

C’est un plaisir délicieux à partager sans modération. Mettre de la couleur dans votre assiette est aussi un bon moyen d’échapper à la grisaille.

Eva.

L’avocat dans tous ses états

DSC00522

Cette fois-ci, pas de recette mais plusieurs recettes à partager avec vous. Toutes ont un ingrédient en commun, l’avocat.

Salade au pesto de Kale et avocat

L’avocat est un fruit polyvalent. On peut l’utiliser de manières très variée et gourmande. Il est devenu incontournable dans nos cuisines, qu’il soit en salade, en version sucrée ou salée, il est toujours délicieux.

DSC01816

Gâteau au chocolat et avocat

L’avocat est aussi réputé pour ses qualités nutritionnelles. Il est très nourrissant avec un apport calorique modéré. Il est bénéfique pour le cholestérol et l’hypertension entre autres… Bref, il est un excellent allié pour la santé.

1-Tarte fine 046

Tartines au chocolat et avocat

À mon avis, il n’a qu’un seul défaut. Depuis quelques années, la consommation mondiale a doublé et même dans certains pays, elle a triplé. Des pays ont ainsi augmenté leur production laissant une empreinte écologique non négligeable.

C’est bien pour cela que j’ai décidé de le consommer d’une manière plus responsable.

DSC09265

Sandwich fromage de chèvre, truite et avocat

DSC00831

Petit plat de Printemps avec avocat

1-Almu Majuelo 026

Connaissez-vous Almuñecar ? C’est un petit paradis situé en Andalousie, entre Malaga et Grenade.

1-Almu VIII 063

Almuñecar est la ville la plus importante de la Côte Tropicale, elle porte bien son nom, de par son climat et sa végétation luxuriante.

1-AlmuIII 076

C’est dans cette petite ville baignée par la mer Méditerranée que j’ai passé la plupart de mes étés, enfant et adolescente. J’y suis retournée il y a cinq ans avec mes enfants qui ont adoré.

1-La Herradura 183

1-Almuñecar Velilla 002

1-Almu iv 227

Comme je vous le disais, Almuñecar appartient à la Côte Tropicale. Dans cette zone existe un micro climat qui est parfait pour cultiver les fruits et les légumes tropicaux.

1-246

1-Viernes Santo El Paso 243

1-276

Vous pouvez y trouver des avocats, des goyaves, des mangues, des kumquats, des litchis, des chirimoyas ….

1-Almuñecar I 012

C’est ici que Manolo et sa famille cultivent tous ces fruits tropicaux et ils ont créé un site Tienda de Fruta pour envoyer leurs produits dans toute L’Europe.

L’empreinte carbone est aussi beaucoup moins importante que les avocats qui arrivent aux supermarchés par avion depuis le Mexique.

 Un projet familial responsable, soucieux de l’environnement. Leur ferme est actuellement en culture raisonnée vers une reconversion biologique.

Les fruits sont récoltés seulement à la demande, ainsi a t-on la garantie d’avoir une maturation naturelle sans produits chimiques. Il faut savoir que les avocats ne murissent pas dans les arbres mais seulement une fois récoltés.

Les avocats aussi ont des saisons, comme les recettes que je partage.

En hiver, vous trouverez dans la finca de Manolo, la varieté « Fuerte » avec sa peau lisse et un goût de noisette et puis la varieté « Hass », sa peau est rugueuse et son goût est intense, une saveur de noix. En automne, « l’Avocilla XXL », peau lisse et goût doux et le « Bacon », peau lisse et goût à pignon.

Au printemps, « Hass XL », goût intense et crémeux à noix. En été, deux varietés, le « Hass XL » et le « Reed », peau lisse, goût intense à fruit sec.

DSC00070

Green Houmous à l’avocat

DSC01547

Salade Printanière avec avocat

Tarte aux blettes et aux épinards et sa salade de mâche, radis et avocat

DSC03594

Tartines d’avocat et fruit de la passion

Vous pouvez désormais, recevoir une petite part ensoleillée de l’Andalousie chez vous. Je vous laisse le lien, « Tienda de Fruta » qui sera traduit en français bientôt.

1-almu V 033

Une autre possibilité pour déguster ces fruits exotiques, allez directement à Almuñecar !

Eva.

Tartines au Brie, champignons et épinards

Ces tartines sont délicieuses et se réalisent en un rien de temps. Accompagnées d’une salade ou d’une soupe, elles feront un repas complet. Vous pouvez aussi en profiter lors d’un apéro dînatoire.

Tartines au Brie, champignons, poireaux et truffe accompagnées de chips Kale

J’ai réalisé ces tartines à plusieurs occasions, parfois avec des poireaux, d’autres fois avec des épinards, en version tartine ou sandwich. C’est toujours bien de varier les plaisirs.

Pour la version sandwich accompagnée de chips de Kale, la recette est par ici.

Bordeaux sous la pluie un jour de janvier.

Ingrédients :

  • 6 tranches de pain de campagne

  • Fromage de Brie

  • 200 g d’épinards ou 1 grand poireau

  • 200 g de champignons

  • 1 c.à soupe de tahin

  • 1 c. à s. de moutarde

  • 1 c. à soupe de crème épaisse

Rincez les épinards ou les poireaux. Faites chauffer un filet d’huile d’olive dans une poêle.  Rajoutez les épinards. Remuez pendant 5 minutes environ. Retirez-les de la poêle et réservez-les.

Lavez les champignons et coupez-les en tranches. Versez à nouveau un filet d’huile d’olive dans la même poêle et faites chauffer pendant quelques secondes. Ajoutez les champignons, salez légèrement et faites-les frire pendant 5 minutes environ en remuant régulièrement.

Rajoutez les épinards et remuez le tout. À la fin de la cuisson, mélangez avec la moutarde, le tahin et la crème. Salez et poivrez. Remuez jusqu’à avoir l’aspect d’une fondue.

Préchauffez le four en chaleur tournante à 200°c.

Déposez les tranches de pain sur une plaque recouverte de papier cuisson. Tartinez les tranches avec la fondue de champignons-épinards, disposez des tranches de Brie dessus. Enfournez-le tout jusqu’à ce que le fromage commence à fondre (5 à 10 minutes).

Sortez-les du four et dégustez-les avec une salade verte aux noix par exemple.

Eva.

Salade de topinambours et légumes d’hiver mi-cuits

Une nouvelle année commence et le temps passe trop vite ! On dirait que c’était hier que j’ai commencé à bloguer. Mon premier post date du 9 avril 2013, la première recette était celle des « Cupcakes à la carotte et au sirop d’érable« .

Celles et ceux qui me suivent depuis mes débuts ont vu au fil des années, une petite évolution ou même une révolution. À mes débuts, il y avait un peu de tout, couture, bricolage, voyages entre autres, petit à petit la cuisine a pris presque toute la place, comme une évidence.

On peut dire que j’ai appris à cuisiner avec le blog et avec vous. Mes goûts se sont modifiés avec les années, moins de sucre, plus de légumes, moins de viandes, plus de légumineuses…

J’ai aussi réappris les saisons grâce au blog. J’apprécie de manger des tomates en été et des choux en hiver. S’adapter aux saisons, c’est une chance de découvrir et de redécouvrir des légumes presque oubliés, comme les topinambours.

C’est justement avec les topinambours comme base que je crée cette recette pour revenir au blog, depuis presque un mois d’absence.

Parfois, je n’ai pas trop de temps, parfois c’est même une question d’inspiration ou de doutes mais l’envie de continuer avec vous emporte tout.

Voici donc ma petite salade, un mélange de légumes crus et cuits, deux textures différentes qui croquent ou fondent en bouche.

Les photos ont été prises, il y a quelques jours en Espagne, dans la province de Zamora que j’affectionne tant. J’ai tellement déconnecté ces jours-ci, que je n’ai même pas pris mon appareil photo, une première pour moi.

Heureusement que mon frère avait son téléphone pour immortaliser la nature qui était magnifique. Certaines photos sont à lui et d’autres à moi. Normalement, je n’ai publié que mes photos mais les siennes sont tellement belles que je n’ai pas pu résister à lui piquer quelques clichés.

Ingrédients :

  • 300 g de topinambours

  • 1 petite betterave

  • Quelques tranches de magret séché ou de jambon Serrano

  • 100 g de mesclun (mélange de pousses et de feuilles)

  • Quelques radis rouges ou 1 radis noir

  • 2 carottes (rouge et jaune)

  • 100 g de choux blanc et rouge

  • Noix

  • Vinaigrette (1 c. à c. de tahin, 1 c. à c. de moutarde, 2 c. à s. de vinaigre blanc, 2 c. à s. d’huile de colza, 2 c. à s. d’huile d’olive, sel et poivre)

Épluchez les topinambours, plongez-lez dans une casserole d’eau froide salée, portez à ébullition et faites cuire entre 20 et 30 minutes selon leur taille. Une fois que l’eau est déjà en ébullition, plongez les deux choux avec les topinambours.

Testez la cuisson en plantant la pointe d’une fourchette dans la chair des topinambours et des choux. Égouttez-les, laissez-les tiédir, puis coupez-les en tranches. Réservez. Coupez en lamelles les choux.

À l’aide d’une mandoline, tranchez les radis, les carottes et la betterave crue. Coupez des tranches fines de magret.

Dans un grand plat, disposez une couche de mesclun, puis des tranches de topinambour. Disposez le reste des ingrédients à votre guise. Arrosez le tout avec la vinaigrette.

Vous pouvez aussi accompagner cette salade d’un œuf au plat pour la compléter un peu plus.

J’en profite pour vous souhaiter une belle année 2020 et j’espère continuer encore quelques temps sur la toile avec vous.

Eva.

Purée de pommes de terre et céleri-rave

Une fois de plus, je dois vous dire que me rendre au marché le samedi, ne m’apporte que du positif. Pour ma part, le rendez-vous du marché est toujours le samedi mais peut-être que dans votre ville ou quartier, il a lieu un autre jour.

N’hésitez pas à vous renseigner ! Souvent les gens pensent que les marchés sont beaucoup plus chers que les grandes surfaces. Il faut aller à la découverte et à la rencontre des « véritables » producteurs au cœur du marché.

Comme il n’existe pas d’intermédiaire entre le producteur et le consommateur, les prix sont moins élevés. Les légumes sont de saison et la fraîcheur est réelle. Méfiez-vous des commerçants qui vous vendent des tomates en hiver !

Il y a aussi un autre côté positif, que vous ne trouverez que difficilement dans les grandes surfaces, c’est que vous pouvez discuter avec les gens. C’est comme ça que j’ai obtenu ma recette. C’est une dame qui m’a expliquée comment elle utilisait le cèleri-rave. Elle a partagé avec moi, sa recette de purée.

Pendant les vacances scolaires, nous avons séjourné quelques jours à la campagne, dans l’Aude. C’est une région magnifique et s’y balader en automne est une joie.

Ingrédients :

  • 1 céleri-rave pas très grand (300 g)

  • 700 g de pommes de terre

  • 30 cl de lait (Ça dépend de la consistance que vous voulez lui donner)

  • 30 g de beurre

  • Sel, poivre

  • Ciboulette (optionnelle)

J’ai pris un céleri-rave plutôt petit, comme c’était la première fois… J’avais peur que le goût soit alors trop prononcé dans la purée. En principe, j’utilise un kilo de pommes de terre pour réaliser ma purée traditionnelle. J’ai donc adapté la quantité de pommes de terre par rapport au poids du céleri-rave pour que le poids soit d’un kilo.

Épluchez et lavez les pommes de terre, coupez-les en morceaux. Vous pouvez les cuire à la vapeur, dans une cocotte-minute, 15 à 20 minutes environ seront suffisantes. Sinon, il est possible de les faire cuire dans une casserole avec le lait directement.

Une fois les légumes cuits, pressez-les avec un presse-purée, ajoutez le lait (si vous avez cuit les légumes à la vapeur) et le beurre. Remuez à nouveau.

Salez, poivrez et introduisez de la ciboulette ciselée finement.

Si vous avez le thermomix, c’est encore plus facile à réaliser. Insérez le fouet. Lancez les morceaux de pommes de terre et céleri-rave dans le bol, versez le lait et le sel, faites cuire pendant 25 minutes/100°/vitesse 1.

Insérez le beurre et fouettez 30 sec/vitesse 3.

Cette purée est parfaite pour accompagner de la viande ou du poisson.

J’ai entendu dire au marché que le céleri-rave est aussi fameux tout cru en salade. J’ai déjà ma petite idée pour une prochaine recette.

Eva.

Petit mélange de la rentrée

Comme d’habitude, le mois de septembre est marqué par la rentrée. Après une semaine de reprise, les vacances semblent être déjà loin, comme un vague souvenir.

C’est donc le moment de reprendre de bonnes attitudes, on se remet à manger à des heures plus fixes et plus sainement.

Voici une recette simple à réaliser et qui est assez complète, bien sûr avec des légumes de saison, mais cette fois-ci passés au four.

Cet été, on a découvert le Lot et l’Aveyron. Les deux régions ont toutes les deux des villages plus beaux les uns que les autres. Les photos sont prises à Villeneuve d’Aveyron. Le jour du marché, tout le village est au rendez-vous sur la grande place.

Mon inspiration pour cette recette, vient des antipasti, fameuse entrée italienne. Normalement, elle est composée de beaucoup de légumes et souvent cuits au four.

Ingrédients :

  • Mélange de 5 céréales (épeautre,orge, riz long complet, blé Khorasan, avoine) En général, il existe des sachets tout prêts avec ce mélange de 5 céréales. Sinon, cette salade est aussi délicieuse avec du boulgour ou des petites pâtes

  • 1 poivron rouge, jaune et vert

  • 1 aubergine

  • 3 ou 4 gousses d’ail

  • Des tomates cerises

  • 2 ou 3 c. à c. de câpres

  • Feta

  • Quelques feuilles de basilic

  • Huile d’olive

  • 1 c. à s. de vinaigre balsamique

Lavez et rincez tous les légumes. Coupez en dés les aubergines et les poivrons. Coupez les tomates en deux.

Placez les légumes dans un plat allant au four. Ajoutez les gousses d’ail en chemise. Salez et arrosez généreusement d’un filet d’huile d’olive.

Enfournez à 200°c pendant 30 minutes. Passé ce temps, sortez les tomates du four et continuez la cuisson des autres légumes 5 ou 10 minutes supplémentaires.

Pendant ce temps, faites cuire les céréales dans de l’eau bouillante et salée, environ 10 minutes. Rincez à l’eau froide et réservez.

Dans un saladier, mélangez les céréales avec les légumes. Ciselez les feuilles de basilic, ajoutez les câpres et la feta coupée en petits morceaux.

Si vous avez du parmesan, n’hésitez pas à en mettre quelques copeaux. Arrosez avec du vinaigre balsamique et de nouveau avec un bon filet d’huile d’olive.

Je l’ai accompagné de coppa pour accentuer sa saveur italienne, vous pouvez aussi le servir avec un œuf au plat.

Bonne rentrée à tous ! Et n’oubliez pas que le mois de septembre peut également venir chargé de bonnes surprises.

Eva.

Pancakes aux courgettes et à l’oseille

Samedi dernier au marché, j’ai découvert un nouveau légume, l’arroche. C’est une plante potagère qui porte plusieurs surnoms, la belle dame, le chou d’amour, l’épinard géant, le faux épinard entre autres.

Elle n’est nouvelle que pour moi, parce qu’en fait c’est un de ces légumes anciens et oubliés qui revient au goût du jour grâce aux maraîchers passionnés.

Elle se consomme comme les épinards. Les jeunes pousses peuvent se consommer en salade et les grandes feuilles cuites. Le goût est acidulé et nous avons beaucoup apprécié.

C’est un légume qui a du peps et qui se marie très bien avec d’autres légumes, comme la courgette par exemple.

C’est ainsi que ma recette est née, d’un mariage heureux entre un légume oublié et une des stars du printemps, la courgette.

Ce que j’apprécie beaucoup à Bordeaux au printemps, ce sont les terrasses. Il en existe partout et pour tous les goûts. Elles sont toujours pleines à craquer !

C’est un plaisir de se balader en ville en fin d’après-midi, la température est agréable pour prendre un verre en terrasse et refaire le monde avec ses amis.

Pancakes :

Ingrédients :

  • 150 g de farine

  • 1/2 c. à café de sel

  • 50 g de beurre (si vous avez du beurre demi-sel, inutile de rajouter du sel)

  • 1 c. à s. de sucre

  • 200 g de lait

  • 2 œufs

  • 10 g de levure chimique

 

  • 3 ou 4 petites courgettes jaunes et vertes

  • 1 botte d’arroche (goût proche des épinards) ou d’oseille (goût acidulé)

  • 3 aillets

Pour l’houmous, la recette est par ici.

Pour la petite salade :

  • Tomates

  • Feta

  • Courgettes

La sauce aux câpres :

  • 2 œufs durs

  • 3 c. à s. de câpres

  • 2 c. à c. de moutarde

  • 2 c. à s. de vinaigre de cidre

  • 2 c. à s. d’huile de colza

  • 2 c. à s. d’huile d’olive

  • Sel et poivre

Commencez par les pancakes. Déposez tous les ingrédients dans le bol d’un mixeur et mélangez jusqu’à ce que la préparation soit homogène et épaisse, sans aucun grumeau. Laissez la pâte reposer pendant que vous réalisez le reste de la recette.

Épluchez et coupez les courgettes en rondelles. Lavez et rincez l’arroche. Coupez en petits morceaux les aillets.

Dans une poêle, faites revenir les aillets avec un filet d’huile d’olive, rajoutez ensuite les courgettes et les feuilles d’arroche. Remuez de temps en temps et laissez cuire pendant 5 minutes environ. Salez et poivrez puis réservez.

Réalisez ensuite votre petite salade. Coupez quelques tomates en petits morceaux, quelques morceaux de feta et des tranches de courgettes crues.

Préparez la vinaigrette, faites cuire les œufs en premier. Dans un bol, versez tous les ingrédients de la sauce. Coupez les œufs en petits morceaux et rajoutez-les à la sauce.

Maintenant, que vous avez tous les ingrédients « en attente », vous pouvez réaliser les pancakes.

Faites cuire dans une poêle anti-adhésive, à température modérée. Versez deux ou trois cuillères à soupe par pancake. Cette fois-ci, j’ai souhaité réaliser des pancakes assez grands.

Inutile de rajouter du beurre dans la poêle. Retournez les pancakes dès que des petites bulles se forment à la surface.

Une fois les pancakes cuits, disposez deux pancakes par assiette. Ajoutez dessus le mélange de courgettes et d’arroche. Placez sur le côté la petite salade avec la sauce aux câpres, et à côté, l’houmous.

Nous avons mangé ces pancakes un soir mais ils sont tout aussi bon pour un brunch.

Une fois de plus, aller au marché et manger des légumes de saison n’a que du positif  !

Eva.

Tarte rustique aux fraises

Je ne sais pas vous, mais moi, je ne peux pas résister aux fraises. Leur parfum, leur saveur et même leur couleur m’enchantent.

En général, je n’arrive jamais à faire des desserts à base de fraises parce que j’adore les manger natures et si un bol de fraises reste prêt de moi, il n’arrive jamais jusqu’au dessert…

Cette fois-ci, j’ai réussi à résister, hormis une ou deux que j’ai dévoré, le reste a bien été utilisé pour la tarte. Franchement, ce sacrifice en valait la peine car cette tarte peu sucrée, est juste divine.

Quelle est la saison idéale pour visiter le Bassin d’Arcachon ? Hors-saison, bien sûr !

C’est maintenant qu’on en profite pour se promener et déguster un plateau d’huîtres au village des pêcheurs nommé Le Canon.

Pour la pâte :

  • 200 g de farine

  • 100 g de beurre doux

  • 2 ou 3 cuillères de rapadura ( sucre de canne complet )

  • 1 pincée de sel

Pour la garniture :

  • 500 g de fraises

  • 1 poignée de myrtilles

  • 180 g de ricotta

  • 5 c. à s. de sirop d’érable ou de miel

Préparez la pâte: déposez la farine, le beurre en morceaux, le sucre et le sel dans le bol d’un robot, mixez jusqu’à ce que vous obteniez un mélange sableux, puis ajoutez l’eau et mixez par à-coups jusqu’à ce que la pâte forme une boule.

Roulez la pâte en boule et mettez-la 30 minutes au réfrigérateur.

Pendant ce temps, mélangez la ricotta avec 4 c. à soupe de sirop d’érable ou de miel.

Lavez les fraises et coupez-les. Sortez la pâte du réfrigérateur et étalez-la sur votre plan de travail. Déposez-la sur un moule à tarte.

Préchauffez le four à 180°c.

Étalez le mélange de ricotta et sirop d’érable sur la pâte. Disposez par dessus les fraises et les myrtilles. Repliez les bords de la pâte sur elle-même sans trop travailler les bords, afin de laisser un côté rustique.

Réservez à part quelques fraises et myrtilles.

Enfournez pendant 35 minutes environ.

Une fois sortie du four, rajoutez dessus le reste de fraises et de myrtilles. De cette façon, il y aura une partie des fruits cuits par la chaleur et il y aura aussi la fraîcheur des fruits ajoutés après la cuisson.

Servez accompagnée de fromage blanc, de crème fraîche ou pourquoi pas d’une boule de glace.

Eva.

Ma soupe printanière façon minestrone

Le printemps et sa météo changeante, font de cette saison une belle époque pour profiter d’une alimentation très variée. On passe de la salade fraîche et vitaminée à la soupe chaude et réconfortante.

Un jour, on se promène à l’océan sous un beau soleil, le lendemain on sort les parapluies et de nouveau les manteaux. Mais c’est tout là, le charme de cette saison, les jours ne se ressemblent pas et notre alimentation varie en fonction de nos humeurs.

Ces jours-ci, on avait encore envie d’une bonne soupe. Le minestrone est une soupe qui nous vient d’Italie. Elle est assez consistante. Cette soupe de légumes est souvent associée à des pâtes ou du riz. Elle est idéale pour le soir, très complète et réconfortante.

Ingrédients :

  • 1 courgette

  • 100 g de champignons

  • 100 g d’épinards

  • 1 bocal d’haricots blancs (280 g déjà égouttés)

  • 2 c. à s. de coulis de tomate

  • 1 feuille de laurier

  • 1 ou 2 carottes

  • 120 g de petites pâtes (pour ma part, des avoines)

  • 1 oignon

  • 1 ou 2 gousses d’ail

  • 1 aillet

  • 1 L d’eau environ

Lavez et essorez les épinards et les champignons. Coupez en lamelles les champignons et en morceaux les épinards (si les feuilles sont très grandes). Réservez.

Épluchez les carottes et les courgettes et coupez-les en tranches. Réservez.

Pelez et coupez l’oignon en petits morceaux. Versez un filet d’huile d’olive dans votre cocotte et faites rissoler à feu doux. Rajoutez l’aillet également coupé en morceaux. Versez les deux cuillères de coulis de tomate ainsi que les gousses d’ail entières. Remuez. Intégrez le reste des légumes et laissez cuire environ 5 minutes à feu doux en remuant de temps en temps.

Rincez les haricots blancs. Ajoutez-les au reste des ingrédients. Salez et versez l’eau. Laissez mijoter environ 20 minutes. Insérer les pâtes et continuez la cuisson quelques minutes de plus, en tenant compte du type de pâtes choisi.

On se régale avec cette soupe de saison chargée de saveurs printanières.

« En avril, ne te découvre pas d’un fil, en mai fais ce qu’il te plaît »… Les dictons de nos anciens sont toujours d’actualité. Manger une soupe en avril, c’est toujours tendance et même très réconfortant.

Eva.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...