Eva & Torocoro

Blog de cuisine et coups de coeur

Archive of ‘Desserts’ category

Un dessert estival et une journée à Domme

En été, je ne peux pas me passer des desserts fruités. Les abricots et les fruits rouges se marient très bien ensemble et il suffit de rajouter quelques ingrédients pour obtenir un dessert gourmand. Pour cette recette, j’ai préféré ajouter du fromage blanc pour faire un dessert plus léger mais vous pouvez aussi le remplacer par du mascarpone ou un autre fromage du même type.

Avant que les grandes vacances ne commencent, on a fait une escapade avec les enfants en Dordogne. Il y a tellement de coins splendides à découvrir et à redécouvrir dans cette région qu’on ne se lasse jamais.  Voici quelques photos de Domme et de ses paysages charmants.

Ingrédients :

  • 3 abricots frais

  • Fraises, framboises ou n’importe quel fruit rouge

  • 3 œufs

  • 200 g de fromage blanc

  • 65 g de sucre rapadura

  • 125 g de poudre d’amandes

  • 100 g de chocolat noir

  • 45 g de beurre

Rincez et dénoyautez les abricots. Puis, lavez les fraises.

Dans un saladier, fouettez ensemble les œufs, la crème fraîche, le sucre et la poudre d’amandes jusqu’à ce que cet ensemble soit bien homogène.

Faites fondre le chocolat au bain-marie avec le beurre. Une fois fondu, versez le chocolat pour couvrir le fond de chaque ramequin.

Posez par dessus la moitié d’un abricot et deux fraises. Couvrez le tout avec le mélange d’ œufs et de fromage blanc. Versez à nouveau du chocolat par dessus.

Enfournez et faites cuire environ 25 minutes à 180°c.

Décorez avec des fraises ou les fruits de votre choix.

Le matin où l’on a visité le village de Domme, le soleil n’était pas au rendez-vous mais les  paysages magnifiques étaient là pour notre plus grand bonheur.

C’est normal « d’être un peu à l’ouest » pour quelqu’un qui habite dans le sud-ouest, n’est-ce pas ? Et vous, où serez-vous au mois de juillet ?

Eva.

Flan aux fraises et une promenade au Canon

Chaque printemps, c’est avec le même plaisir que j’accueille l’arrivée des fraises sur les étals du marché. J’ai toujours envie d’en profiter car la saison me parait bien trop courte.

Personnellement, je les aime beaucoup avec du fromage blanc, un filet de sirop d’érable et un peu de granola maison. Cependant, il existe tellement de merveilleuses façons de nous régaler avec ces fruits rouges. Un livre de recettes entier pourrait leur être consacré.

Le Canon est un village du Bassin d’Arcachon que j’affectionne particulièrement. Nous y allons souvent, par tout les temps et à n’importe quelle période de l’année. À chaque fois, nous sommes charmés. L’endroit est toujours magnifique !

Ingrédients :

  • 40 cl de lait entier

  • 3 œufs

  • 1 bâton de vanille

  • 100 g de farine

  • 15 g de beurre

  • 90 g de sucre de canne

  • 250 g de fraises environ

Préchauffez le four à 200°c.

Versez le lait dans une casserole et chauffez doucement jusqu’à ce que le lait soit tiède.

Lavez et coupez en deux les fraises dans leur longueur. Réservez-les.

Dans un bol, mélangez le sucre en poudre avec les graines de vanille. Ajoutez les œufs. Fouettez pour obtenir un mélange mousseux. Ajoutez petit à petit la farine tamisée sans arrêter de fouetter. Versez ensuite le lait en filet toujours en fouettant.

Beurrez généreusement un plat à feu en porcelaine. Étalez les fraises dans le moule. Gardez quelques fraises pour la décoration.

Versez la pâte dans le plat très doucement. Enfournez et laissez cuire 15 minutes, baissez la température à 180°c et poursuivez encore 30 minutes jusqu’à ce que le flan soit bien gonflé et un peu doré. Sortez-le du four et laissez-le refroidir.

Disposez dessus les fraises restantes et régalez-vous !

Ce petit flan est une recette de plus pour se faire plaisir d’une manière simple et assez rapide. Ce dessert est idéal pour un déjeuner en famille.

 

Eva.

Tartelettes granola et une promenade à la Brocante des Quinconces

Pendant le weekend, j’aime varier mes petits-déjeuners, changer un peu les habitudes prises dans la semaine. Ces tartelettes ont tout pour démarrer la journée du bon pied. Elles sont pleines d’énergie, de gourmandise et accompagnées d’un smoothie ou d’un café, elles sont parfaites. J’ai déjà réalisé des petits muffins aux céréales qui n’étaient pas mal non plus.

Ces tartelettes sont un peu dans le même esprit mais elles ont un ingrédient qui change tout, la datte. La pâte devient plus gourmande et facile à travailler, de ce fait une fois que les tartelettes sont cuites vous pouvez les déguster avec une cuillère sans difficultés.

Comme chaque année, c’est l’heure de la brocante de printemps aux Quinconces. C’est l’excuse idéale pour se balader et flâner sur l’esplanade à la recherche d’un trésor.

Ingrédients :

Pour la pâte :

  • 8 dattes

  • 100 g de flocons d’avoine

  • 60 g de noix de pécan

  • 40 g d’amandes blanches

  • 35 g de graines de tournesol

  • 30 g d’huile de coco

  • 2 cuillères à soupe de sirop d’érable

Garniture :

  • Fromage blanc ou yaourt à la grecque

  • 2 ou 3 fruits de la passion

  • 1 ou 2 cuillères de sirop d’agave

  • Des framboises, des myrtilles (vous pouvez également utiliser des kiwis, des bananes, des fraises, en somme ce qui vous plaît.)

Dénoyautez les dattes. Dans le bol de votre robot, mélangez les dattes, les flocons d’avoine, les graines ainsi que les amandes et les noix. Une fois bien mélangé, ajoutez l’huile de coco et le sirop d’érable. Mixez à nouveau tous les ingrédients.

Prenez les moules de votre choix. Avec ces quantités, j’ai pu réaliser 4 tartelettes et 13 mini- tartelettes à l’aide d’un moule à muffins.

Prenez un peu de pâte et tapissez les moules jusqu’à les remplir.

Enfournez à 180°c entre 10 et 15 minutes. Une fois les tartelettes cuites, sortez-les des moules et laissez-les refroidir totalement.

Mélangez le fromage blanc avec le fruit de la passion. Vous pouvez aussi le mélanger avec une ou deux cuillères de votre confiture favorite. Ajoutez la quantité souhaitée dans les tartelettes. Remplissez celles que vous allez consommer tout de suite, vous pourrez conserver les autres tartelettes dans une boîte métallique.

D’ailleurs, si vous voulez manger ces petites tartes au petit-déjeuner, je vous conseille de les faire la veille. Comme ça le matin, vous avez seulement à remplir les tartelettes avec le fromage blanc et les fruits que vous aimez.

Les petits modèles sont à croquer à n’importe quelle heure de la journée.

Si vous voulez chiner à la brocante, n’oubliez pas que c’est le dernier weekend pour en profiter !

Eva.

Brownie à la betterave

Ce gâteau est surprenant ! La betterave se mélange parfaitement avec le chocolat et le résultat est un dessert équilibré et plein de gourmandise. Si vous l’essayez, ne dites à personne qu’il est réalisé avec de la betterave. Pour les âmes sensibles, ce peut être la fin avant le début ! Alors que si vous cachez bien votre secret jusqu’à la fin de la dégustation, il y aura bien des surpris.

Dès l’arrivée des beaux jours, la promenade à l’océan est toujours un plaisir. On se sent tellement petit devant cette masse d’eau bleu…

Ingrédients:

  • 150 g de chocolat noir

  • 60 ml d’huile de coco

  • 100 g de betterave déjà cuite (environ 2 petites betteraves)

  • 3 œufs

  • 1 cuillère de sucre de coco

  • 150 g de poudre d’amande

  • 1 cuillère à soupe de levure chimique

  • 3 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré

  • 60 g de noix (facultatif)

  • 1 pincée de sel

Glaçage :

  • 150 g de chocolat noir

  • 15 cl de crème de coco

Dans une petite casserole, faites fondre le chocolat au bain-marie. Hors du feu, ajoutez l’huile de coco et mélangez.

Coupez les betteraves le plus petit possible et réservez-les.

Dans un saladier, mélangez les œufs et le sucre de coco jusqu’à avoir une consistance mousseuse. Ajoutez le mélange chocolat et les betteraves. Incorporez délicatement la poudre d’amande, la levure, le cacao en poudre et le sel.

Répartissez la pâte dans un moule puis enfournez environ 20 minutes à 175°c.

Pendant ce temps préparez le glaçage. Dans une casserole, faites chauffer la crème de coco et le chocolat en morceaux. Quand le chocolat commence à fondre, continuez à remuer hors du feu jusqu’à ce qu’il soit complètement fondu.

Une fois le brownie cuit, sortez-le du four et laissez-le refroidir un peu, avant de le recouvrir entièrement avec le glaçage. Laissez-le refroidir complètement et déguster-le.

Ce gâteau ne laissera personne indifférent !

Eva.

Tarte fraîche au chocolat

Avec cette tarte, j’ai trouvé mon dessert pour les beaux jours qui arrivent. Elle se mange froide. C’est un délice qu’on peut savourer à n’importe quelle heure de la journée.

Un autre avantage, c’est qu’on peut rajouter dessus ce qu’on désire, de la noix de coco râpée, des fruits rouges, des tranches de banane… Elle se prête à toutes sortes de mélanges et variantes possibles. Vous pouvez aussi ajouter des fruits secs sur le chocolat et vous aurez une barre pleine d’énergie.

Mercredi dernier il a fait un temps exceptionnel, le temps idéal pour réaliser un pique nique. C’est fou comme changer d’environnement peut être ressourçant et dépaysant.

Ingrédients :

Fond de tarte :

  • 5 cl d’huile de coco

  • 65 g de poudre d’amande

  • 2 cuillères à soupe de sirop d’érable

  • 120 g de flocons d’avoine

Garniture :

  • 20 cl de crème de coco

  • 150 g de chocolat noir

  • Fruits rouges surgelés ou de saison ou coco râpée ou fruits secs

Faites fondre l’huile de coco. Dans le bol de votre robot, mélangez tous les ingrédients pour le fond de tarte jusqu’à l’obtention d’une pâte. Étalez la pâte dans le fond du moule préalablement huilé. Enfournez pour 10 minutes environ à 180°c. Laissez refroidir.

Dans une casserole, faites chauffer la crème de coco et le chocolat en morceaux. Quand le chocolat commence à fondre, continuez à remuer hors du feu jusqu’à ce qu’il soit complètement fondu.

Versez la garniture sur le fond de tarte et placez au congélateur pendant 2 heures.

Depuis que j’ai découvert l’huile de coco, elle est devenue indispensable dans ma cuisine. Une alimentation moins sucrée et moins grasse, c’est mon objectif pour la nouvelle saison qui commence.

Dans cette idée, un des blogs que j’aime,  » Bordelaise by Mimi « , est rempli d’astuces « veggies » et de bons plans.

En cuisine comme ailleurs, osez sortir des sentiers battus !

Eva

Gâteau aux pommes sans gluten

Si vous suivez mon blog régulièrement, vous savez déjà que nous ne sommes pas intolérants au gluten dans la famille. Cependant, j’aime bien mélanger des farines différentes pour découvrir de nouvelles textures. La farine de coco est ma nouvelle découverte culinaire. Elle a beaucoup d’atouts, elle est particulièrement riche en sélénium, fibres et acides aminés. Elle a un faible index glycémique.

Le dosage de cette farine est aussi différent. Étant très absorbante, un quart de quantité de farine de noix de coco est suffisant pour remplacer une quantité de farine classique.

Samedi dernier, on s’est baladé avec des amis vers la pointe du Cap Ferret. L’océan était assez agité mais le paysage était époustouflant.

 Ingrédients :

  • 50 g de farine complète de maïs

  • 45 g de farine de coco

  • 70 g de sucre de fleur de coco

  • 1 sachet de levure sans gluten

  • 4 œufs

  • 3 ou 4 pommes (si c’est possible des variétés différentes)

  • 1 pincée de cannelle en poudre

  • 100 g de beurre à température ambiante

  • 60 g environ de pépites de chocolat

 

Dans le bol de votre robot ou dans un saladier, mélangez touts les ingrédients jusqu’à ce que la préparation devienne homogène.

Préchauffez le four à 180°c.

Pelez les pommes, épépinez-les et coupez-les en dés. Ajoutez-les à la préparation et mélangez à nouveau.

Versez dans un moule à manqué préalablement tapissé de papier sulfurisé.

Enfournez pour 30 minutes environ.

Si vous êtes intolérant ou tout simplement que vous aimez les desserts sans gluten, je vous conseille le blog de Marie, « Allergique Gourmand« . Il y a des recettes très savoureuses spécialement créées pour les allergiques gourmands.

Connaissez-vous la farine de coco ?

Eva.

Shortbread aux zestes d’orange et pépites de chocolat

Le mois de janvier est dédié aux galettes. Nous en avons déjà mangé plusieurs et le mois n’est pas fini ! Normalement, j’aurai du partager une recette détox, saine et équilibrée pour commencer l’année en pleine forme mais que voulez vous, chez nous on adore les biscuits à l’heure du goûter.

Et en plus, cette année je pense mener jusqu’au bout mes bonnes résolutions. L’une d’entre elle est : se faire plaisir ! Donc, ces shortbreads font parties du plan. Une autre bonne résolution pour cette année est d’aller à la piscine pour rester en forme et ainsi pouvoir goûter ces merveilles sans trop culpabiliser.

Pour accompagner les shortbreads, rien de mieux que de se mettre dans l’ambiance londonienne. Le pont de Westminster à lui tout seul est déjà un bon exemple de l’énergie et de la bonne humeur que dégage cette ville.

Ingrédients :

  • 200 g de farine

  • 130 g de beurre

  • 50 g de sucre

  • le zeste d’ 1 orange

  • 60 g environ de pépites de chocolat noir

Préchauffez le four à 170°C. Dans un saladier ou dans le bol de votre robot, mélangez la farine et le sucre. Incorporez le beurre en morceaux en l’écrasant avec les doigts. Rajoutez le zeste de l’orange. Mélangez le tout. Formez une boule avec la pâte sans trop la travailler. Étirez la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie et étalez-la sur une plaque ou un moule allant au four recouvert de papier sulfurisé.

Parsemez les pépites de chocolat et enfoncez-les un peu dans la pâte. Saupoudrez la pâte de sucre et enfournez 25 minutes environ jusqu’à ce qu’ils prennent une légère couleur dorée.

Le thé est servi ! Et pour les enfants, rien de mieux qu’un délicieux verre de jus d’oranges pour accompagner les biscuits.

Le shortbread bien qu’il soit originaire d’Écosse est présent dans la plupart des cafés de Londres. Celui-ci était délicieux mais rien ne vaut le shortbread fait-maison. Vous avez une autre recette par ici et par là.

Et vous, quelles sont vos bonnes résolutions pour cette année ? Avez-vous déjà commencé ?

Eva.

Pain d’épices, un délice pour Noël

Depuis que j’habite en France, Noël, pour moi, sent le pain d’épices. Il est incontournable dans tous les marchés de Noël. J’aime bien le manger tout seul pour accompagner un thé dans l’après-midi.

Cependant, j’apprécie également de le déguster avec du foie gras mi-cuit. Le mélange sucré-salé explose en bouche, c’est un vrai délice !

D’habitude nous l’achetons sur le marché mais cette année, j’ai décidé de le faire moi-même. J’ai regardé un peu toutes les recettes et finalement j’ai créé ma propre recette qui me ressemble, facile à réaliser et très gourmande.

Ingrédients :

  • 125 g de farine de blé

  • 125 g de farine de châtaigne

  • 250 g de miel

  • 175 ml d’eau

  • 10 g d’épices mélangés (cannelle, anis, gingembre, coriandre, cardamome, girofle) Vous pouvez trouver ce mélange spécial pain d’épices dans les épiceries.

  • 1 c. à café de bicarbonate

  • les zestes d’une orange

Dans une petite casserole, faites chauffer l’eau et versez le miel. Mélangez jusqu’à ce que le miel soit dissout dans l’eau.

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients secs. Rajoutez petit à petit à ce mélange le miel sans cesser de remuer.

Si vous avez un Thermomix, vous pouvez réaliser toute la recette avec. Versez l’eau dans le bol du robot, faites chauffer pendant 5 minutes à une température de 37°c. Rajoutez le miel et mélangez à nouveau. Versez le reste des ingrédients et mélangez.

Versez le tout dans un moule à cake et enfournez pendant environ 1 heure à 150°c.

Le pain d’épices est meilleur le lendemain et même les jours d’après. Pour bien le conserver, enveloppez-le dans un linge propre. Il existe tellement de recettes que vous pourrez faire avec…par exemple, ce petit dessert improvisé et rapide à réaliser.

Fouettez la crème liquide entière, avec 5 ou 6 cuillères de crème de marrons jusqu’à obtenir une chantilly aromatisée. Coupez des tranches de pain d’épices. Disposez la chantilly dessus et parsemez avec des copeaux de chocolat noir.

Le pain d’épices a été testé et approuvé par ma petite famille et c’est certain, il va devenir un incontournable de notre table pour les fêtes.

Connaissez-vous le pain d’épices ? Comment aimez-vous le manger ?

J’en profite pour vous souhaiter un Joyeux Noël à tous !

Eva.

Gâteau aux poires et noisettes

dsc01241

Les poires font partie des fruits incontournables de l’automne. On aime les manger crues mais aussi cuites en accompagnement. Pour ma part, je les aime particulièrement avec du chocolat. C’est une parfaite association. C’est pour ça que j’ai rajouté de fines lamelles de chocolat sur mon gâteau, cela le rend encore plus irrésistible.

dsc01447dsc01252

Je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises du sucre de fleur de coco. Je suis devenue une véritable inconditionnelle. Il donne à mes gâteaux un petit goût caramélisé et une couleur brune très appétissante. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, je vous rassure, il n’a pas du tout le goût de la noix de coco. Son autre avantage est son index glycémique très faible.

dsc01470

Ingrédients :

  • 4 œufs

  • 150 g de noisettes en poudre

  • 100 g de farine

  • 1 cuillère à soupe de levure

  • 125 g de beurre

  • 100 g de ricotta (ou un yogourt)

  • 60 g de sucre de fleur de coco

  • 100 g de chocolat

  • 3 ou 4 petites poires

dsc01460

Préchauffez le four à 180°.

Fouettez les œufs avec le sucre. Ajoutez les noisettes en poudre, la farine, la levure sans gluten et le beurre fondu.

Mélangez jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Versez dans le moule de votre choix. J’ai opté ici, pour un moule rectangulaire. Coupez les poires en lamelles pas trop fines et disposez-les sur la pâte. Faites cuire 20 à 30 minutes au four.

dsc01472

Faites fondre le chocolat noir au bain-marie et à l’aide d’une fourchette disposez le chocolat en filet sur le gâteau.

dsc01265

dsc01475

Vous avez un gâteau prêt pour le goûter.

dsc01274

Maintenant que les journées commencent à raccourcir et le froid à s’installer, profitez d’une bonne tasse de thé accompagnée de ce gâteau simple et délicieux.

Et vous, comment aimez-vous manger les poires ?

dsc01465

dsc01453

Pour la balade, aujourd’hui je vous amène au Parc Bordelais. En automne, il est très beau et c’est un plaisir de s’y balader. Vous connaissez déjà le secret : manger, bouger !

dsc01481

Eva.

Pasteis de Nata presque comme à Belém

dsc01347

Une amie qui me veut du bien, a passé ses vacances de septembre au Portugal. Dès que j’ai su qu’elle partait, j’ai saisi l’opportunité pour lui passer une petite commande. Je voulais à tout prix l’authentique recette des Pasteis de Nata. Elle a regardé partout, dégusté dans tous les lieux, de Porto à Lisbonne en passant par des petits villages.

dsc01414

Elle a essayé toutes sortes d’astuces pour récupérer la recette. Elle s’est même fait passer pour une portugaise mais tout ça en vain. Quand elle fut au fameux Pasteis de Belem, elle attendit patiemment dans la queue des touristes. Une fois son tour arrivé, elle commanda quelques Pasteis de Nata puis gentiment regarda la vendeuse et poliment lui demanda :  » Pourriez-vous me donner la recette de vos Pasteis, pourrais-je l’acheter ? La dame la regarda d’un air surpris et choqué et lui rétorqua :  » Je ne comprends pas, bien-sûr que non, la recette est secrète ! »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vous pensez à ce stade que tout est perdu, mais non. Elle m’a quand même rapporté des moules à Pasteis de chez Pollux à Lisbonne, une jolie assiette pour les présenter et une nappe pour la décoration. Rien que ça !

Je me suis donc employée à rechercher La Recette. J’ai cherché partout dans les blogs, les livres, les documents, etc. Le chef Jésus m’a donné deux bonnes pistes : le blog de Mercotte pour la pâte feuilletée et le blog de Bernard pour le reste. J’ai pris quelques idées à droite, à gauche et à la fin la recette des Pasteis de Nata à ma façon est sortie du four pour notre plus grand plaisir !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai sorti de mes archives mes photos de Lisbonne pour donner plus d’authenticité.

dsc01375

Ingrédients pour 10 Pasteis environ :

  • 1 rouleau de pâte feuilletée de 230 g environ fait par vos soins ou achetée dans le commerce

    Pour le sirop

  • 140 g de sucre

  • 120 ml d’eau

  • 1 bâton de cannelle

  • 1 pelure de citron non traité

  • 1 bâton de vanille fondu en deux

    Pour le reste

  • 2 grandes cuillères de farine

  • 260 ml de lait demi-écrémé

  • 3 jaunes d’œuf

  • 1 pincée de sel

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Placez le sucre, le bâton de cannelle, l’eau et un bâton de vanille fendu en deux, dans une casserole. Portez à ébullition, laissez frémir environ 5 minutes (les boules doivent être grosses). Réservez.

Dans une autre casserole, amenez le lait à ébullition à feu doux. Mélangez la farine au lait en remuant tout le temps comme si vous faisiez une béchamel. Le mélange doit épaissir. C’est à ce moment là, que vous ajoutez le sirop en filet, au mélange lait et farine. C’est important de le faire à ce moment là afin d’éviter qu’une peau se forme. Mélangez bien le tout et laissez reposer un demi-heure pour que ça refroidisse un peu avant de mettre les jaunes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une fois votre mélange reposé, retirez le bâton de cannelle, le bâton de vanille et la peau du citron. Incorporez les jaunes et mélangez le tout à nouveau. Laissez refroidir totalement.

Préchauffez le four à 240°.

dsc01518

Beurrez légèrement les petits moules. Sortez la pâte feuilletée du réfrigérateur et découpez-y 10 petits tronçons de 2 cm. Placez un tronçon à plat dans le fond d’un moule et écrasez-le avec vos pouces.

dsc01515

dsc01516

Remontez la pâte sur les bords du moule en tournant ce dernier, sans trop aplatir la pâte. Si vous n’avez pas les moules lisboète, pas de panique, vous pouvez en trouver en aluminium au supermarché.

dsc01327

Garnissez les moules de pâte avec la crème. Faites-les cuire de 10 à 15 minutes. Le rebord des Pasteis doit être bien doré et gonflé.

dsc01336

Petit à petit, ils dégonflent et après quelque instants, le brillant caractéristique des Pasteis  apparaît.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

dsc01363

Laissez refroidir et saupoudrez de sucre glace ou de cannelle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y a quelques années je suis allée à Lisbonne. J’ai eu le plaisir de déguster les véritables Pasteis de Belém. C’est sûr, ils sont délicieux et inimitables mais les miens ne sont pas si mal et ils vous feront à coup sûr voyager ! Du moins je l’espère…

dsc01365

Et vous, connaissez-vous les Pasteis de Nata ?

dsc01380

Je vous laisse avec le Grand Miam du Chef Jésus, l’émission de radio sur France Bleu Gironde animée par le Chef Jésus et qui parle de mon blog et des fameux Pasteis à la 25ème minute et 35 secondes.  Merci Chef !

dsc01390

Eva.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...