Eva & Torocoro

Blog de cuisine et coups de coeur

Pancakes aux épinards

Il m’arrive avec les pancakes, un peu la même chose qu’avec les scones. Je cherche toujours à modifier ma recette de base pour varier les plaisirs. Cette recette-ci est idéale pour un brunch ou tout simplement pour un petit-déjeuner gourmand.

Êtes-vous plutôt sucré ou salé ? Ces pancakes ont des pouvoirs magiques et avec la recette de base, vous pouvez les faire évoluer au gré de vos envies. Je suis incapable de dire lesquels me plaisent le plus !

J’ai pris ces photos à Noël. Nous avons passé les fêtes de fin d’année à la campagne entre Salamanque et Zamora. Nous en avons profité pour faire de longues balades en plein air.

Ingrédients :

  • 80 g de farine tamisée

  • 2 œufs

  • 100 g de fromage de chèvre frais ou de ricotta

  • 1 sachet de levure chimique

  • 15 cl de lait (de votre choix)

  • 30 g de beurre

  • 1 pincée de sel

  • 1 cuillère à soupe de sucre de canne blond

  • 1 poignée d’épinards frais (environ 25 g)

Versez tous les ingrédients dans le bol d’un mixeur et mélangez jusqu’à ce que la préparation soit homogène et épaisse, sans grumeaux.

Faites cuire dans une poêle anti-adhésive, à température modérée. Versez une cuillère à soupe par pancake.

Inutile de rajouter du beurre dans la poêle.

Retournez les pancakes dès que des petites bulles se forment à la surface et laissez-les cuire quelques secondes sur l’autre face.

Le goût d’épinard est assez discret et cette verdure donne une belle couleur aux pancakes. C’est une bonne façon de manger des légumes.

Pour la version sucrée, j’ai juste rajouté un peu de ricotta, de la compote pommes-poires faite-maison et quelques tranches de banane. Un peu de chocolat noir râpé et c’est prêt à déguster !

Pour la version salée, quelques champignons rissolés à la poêle avec des épinards et un œuf au plat. C’est juste une suggestion, à vous de faire vos associations selon votre envie, parce que tout est possible…

Ces balades dans la campagne, font un bien fou, on respire et on se fond dans la nature. On dirait que le vert est à la mode, le vert sera le nouveau noir et je suis prête pour prendre la vague verte !

Eva.

Tartelettes aux oranges sanguines meringuées

J’imagine que pour la première recette de l’année, vous attendez quelque chose de plutôt léger, type salade, soupe ou même bouillon. Mais figurez-vous que ma première résolution pour l’année et de ne surtout pas en faire. De me laisser guider par l’envie du moment, de ne pas faire trop de plans.

C’est l’époque des oranges sanguines et je les aime beaucoup. Alors, pourquoi ne pas faire un dessert façon tarte au citron meringuée ? Ces tartelettes aux oranges sanguines meringuées sont juste ce dont j’ai besoin pour bien démarrer l’année. Si en plus, vous ajoutez du chocolat, la perfection n’est pas loin. Leur unique défaut, c’est leur rapidité à disparaître !

Ces photos ont été prises au mois de novembre au Cap Ferret. J’ai vraiment hâte d’y retourner !

Ingrédients pour la pâte :

  • 200 g de farine

  • 100 g de beurre doux

  • 50 g de sucre glace

  • 1 filet d’eau

Pour la préparation aux oranges :

  • 4 oranges sanguines

  • 4 œufs

  • 60 g de sucre

  • 60 g de beurre refroidi

Pour la meringue italienne :

  • 2 blancs d’œuf

  • 60 g de sucre (en général, on compte entre 30 et 50 g de sucre par blanc d’œuf)

Pour plus de gourmandise (et parce que j’adore le mariage entre les oranges et le chocolat)

  • 70 g de chocolat noir (optionnel)

Commencez par faire la pâte, versez la farine dans le bol d’un robot avec le beurre froid coupé en dés. Rajoutez une pincée de sel et la cuillère de sucre. Mixez jusqu’à ce que le mélange soit sableux, puis ajoutez 6 à 8 cuillères à soupe d’eau froide en mixant petit à petit jusqu’à ce que la pâte forme une boule. Laissez reposer au frigo au moins 30 minutes.

Râpez une orange et mettre de côté les zestes. Pressez le jus des quatre oranges sanguines. Battez les œufs, ajoutez le jus des oranges, le sucre et le beurre fondu froid. Mélangez bien. A l’aide d’une passoire, filtrez le tout. Dans une petite casserole, mettre le mélange et laissez épaissir à feu doux. Retirez du feu aux premiers frémissements. Rajoutez les zestes de l’orange. Laissez refroidir.

Faites fondre le chocolat au bain-marie.

Étalez votre pâte sur le plan de travail. Formez des tartelettes ou si vous le préférez une seule tarte. Piquez le fond de la tarte et étalez un peu de chocolat sur le fond. Laissez refroidir.

Versez sur le chocolat la préparation aux oranges. Enfournez les tartelettes à 180°c pendant 25 minutes environ.

Entre temps, vous pouvez réaliser la meringue. Mon sucre a un peu bruni, j’ai réalisé une meringue italienne plutôt façon caramel ! Vous pouvez utiliser un thermomètre (entre 118° et 120°).

Versez le sucre dans une casserole et ajoutez deux cuillères à soupe d’eau. Portez à ébullition et laissez cuire le sirop jusqu’à ce que des bulles se forment à la surface. Battez les blancs d’œuf en neige ferme puis, sans cesser de battre, versez le sirop en mince filet jusqu’à ce que les blancs soient froids, fermes et brillants.

Étalez la meringue sur les tartelettes avec l’aide d’une poche à douille ou avec une cuillère à soupe. Disposez les tartelettes sous le grill, dès que la meringue est un peu dorée sortez-les tout de suite.

DSC01267

Si vous aimez les oranges sanguines en dessert, vous aimerez sans doute la tarte rustique à la frangipane et oranges sanguines.

DSC00852

Vous pouvez également apprécier ce gâteau

1-059

…ou cette tarte aux amandes.

Enfin, je ne peux pas vous dire que cette recette est rapide à réaliser parce qu’il y a plusieurs étapes mais je peux vous dire que ça vaut la peine de passer un moment en cuisine pour réaliser ce dessert qui vous permet de commencer l’année comme il vous plaît.

Eva.

Hasta la vista 2017 ! Bonjour 2018 !

Une année de plus qui s’en va et je suis toujours heureuse d’être parmi vous à travers ce blog. Comme chaque année, je suis ravie de partager avec vous un petit résumé de l’année passée en photos. Voici quelques unes de mes recettes sucrées qui ont ravi les papilles de ma famille et peut-être aussi les vôtres.

Côté salé, j’essaie de plus en plus de créer mes propres recettes. Double bonheur et grande satisfaction ! J’essaie toujours de cuisiner des produits de saison et ça marche ! Chaque saison a ses merveilles et ses produits phares.

Cette année, on a privilégié les escapades à la campagne ou dans les petites villes comme Sarlat, San Sebastian ou encore Narbonne.

Sans oublier le Bassin d’Arcachon ! On a la grande chance d’habiter à proximité de ce petit coin de paradis. On aime bien y aller par tout les temps et à toutes les saisons. Un régal pour tous nos sens !

Le blog reste avant tout une aventure humaine. Cette année, j’ai été fière d’être invitée à plusieurs événements incontournables de la ville de Bordeaux.

En juin, Vinexpo et sa soirée » The Blend « , qui a eu lieu Place de la Bourse, trois jours extraordinaires, riches en rencontres.

La cabane de Raba a ouvert ses portes pour la première fois cet été. J’étais invitée à la soirée d’inauguration et j’ai eu un coup de cœur pour cet endroit magique et hors du temps aux portes de Bordeaux.

Le mois de novembre a été le mois de »Bordeaux So Good« , le festival gastronomique le plus important de la région. Tout d’abord la conférence de presse, puis j’ai eu l’immense privilège d’assister à trois jours de folie gastronomique. « Bordeaux So Good » a conçu « Le corner des chefs » spécialement pour nous, les blogueurs !  On a donc pu échanger mais aussi rencontrer de grands chefs de la gastronomie française comme Pierre GAGNAIRE. Avec Nadia, du blog « Suivez la Baronne« , j’ai eu la chance de faire une interview en direct du Chef Tanguy LAVIALE du restaurant Garopapilles, ainsi que de la chef Christine RIGOULOT et du chroniqueur de radio et auteur du livre « On va déguster la France« , François-Régis GAUDRY.

Des mains de Pietro PROTA et du Chef Jésus, j’ai découvert des produits exceptionnels à base de truffe par Giuliano Tartufi.

Grâce à « So Good », j’ai fait la connaissance de producteurs régionaux d’exception. Entre autre, le Caviar de NEUVIC dont j’ai pu goûter quelques variétés pendant le festival. Ils m’ont ensuite contacté pour collaborer avec eux. Je suis flattée de pouvoir tester leurs prestigieux produits, délicats et fins, grâce à leur savoir-faire unique. Des produits d’une qualité rare et exceptionnelle !

L’année 2017 m’a apporté beaucoup de joie et de belles rencontres ! L’année 2018 viendra, chargée de belles surprises, j’en suis sûre…

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne année et surtout ne vous arrêtez jamais de rêver. Merci à vous d’être là !

Eva.

Mes recettes préférées pour les fêtes

Cette année, Noël est arrivé tellement vite que je n’ai pas vu le temps passer. Je partage mes recettes et mes coups de cœur avec vous depuis quatre ans déjà ! Faire ce blog est toujours un réel plaisir, j’aime bien découvrir et essayer de nouvelles recettes et surtout j’adore les partager avec  vous.

Voici quelques unes de mes recettes préférées à partager pour les fêtes.

1-105

Ces petits amuses-bouches réalisés avec des radis noirs sont aussi légers que gourmands !

DSC06083

Des tartines de saumon et crème au wasabi. Une recette classique revisitée !

1-mélange 106

Pour faire son propre saumon gravlax, rien de plus simple !

L’incontournable pain d’épices. Une recette indémodable qui s’accorde aussi bien au sucré qu’au salé.

Cette recette, bavette d’aloyau au Pedro Ximenez me vient directement d’Andalousie. Elle est gourmande et savoureuse. L’avantage, c’est qu’on peut la préparer à l’avance.

Saumon mariné  en un rien de temps, accompagné d’une simple purée de pommes de terre au beurre de caviar.

On peut aussi se régaler avec des salades composées, simples à réaliser, et qui vont nous faire du bien entre les fêtes :

Cette salade vous donnera l’énergie suffisante pour poursuivre la fête en pleine forme !

Légère, juteuse, colorée et gourmande ! Cette salade a tout pour plaire.

Une salade très chou et complète !

Et ma toute dernière création, une salade aux choux de Bruxelles.

Coté sucré, voici ma sélection :

Sablés aux trois chocolats, les enfants adorent et les grands aussi !

Sablés à la confiture, parce qu’on peut utiliser sa confiture préférée sans modération.

DSC03630

Biscuits aux écorces d’orange, je crois que ceux-ci sont mes préférés. Le chocolat et l’orange sont toujours un mariage parfait.

DSC09289

Pas de vacances sans scones ! À la maison, ils sont incontournables.

DSC03977

Le Kouglof est également irrésistible, à partager sans modération.

Je vous souhaite à toutes et à tous de belles fêtes en famille ou entre amis. Où que vous soyez, Joyeux Noël vous tous !

Eva.

Mon pain d’épices au miel à la truffe

Si je vous dis que le pain d’épices me rappelle mon enfance, je vous mentirais, parce que j’ai grandi en Espagne et le pain d’épices ne fait pas vraiment partie des gourmandises de Noël. En revanche, je vous dis la vérité, en vous disant que depuis que je suis en France, j’adore ça !

L’année dernière, je me suis lancée à le faire moi-même et depuis je ne peux pas me passer de cette recette pendant l’hiver. Son temps de cuisson est d’une heure environ, temps plus que suffisant pour que votre cuisine soit embaumée d’un délicieux parfum de miel et d’épices.

Il y a peu, j’ai découvert le miel à la truffe. Un mariage exquis entre l’or liquide et le champignon qui vaut de l’or. Ces deux ingrédients étaient fait pour se rencontrer.

Le pain d’épices au miel à la truffe est une gourmandise à déguster sans modération qui sublimera vos plats pendant les fêtes.

J’ai pris la même recette que l’an dernier en changeant la quantité de miel. J’ai aussi mis un peu moins d’épices pour laisser la place à l’arôme de truffe.

Préférez-vous le pain d’épices sucré ou salé ? Pour ma part, j’aime les deux. J’adore le déguster avec du foie gras et aussi faire des petits desserts avec, comme celui-ci.

Ingrédients :

  • 125 g de farine de blé

  • 125 g de farine de châtaigne

  • 200 g de miel

  • 50 ou 60 g de miel à la truffe

  • 175 ml d’eau

  • 5 g d’épices mélangées (cannelle, anis, gingembre, coriandre, cardamome, girofle) Vous pouvez trouver ce mélange spécial pain d’épices dans les épiceries.

  • 1 c. à café de bicarbonate

Dans une petite casserole, faites chauffer l’eau et versez le miel. Mélangez jusqu’à ce que le miel soit dissout dans l’eau.

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients secs. Rajoutez petit à petit à ce mélange, le miel, sans cesser de remuer.

Versez le tout dans un moule à cake et enfournez pendant environ une heure à 150°c.

Il sera excellent à manger seul, ou accompagné d’une tasse de thé. Il sera sublime avec du foie-gras pour une entrée. Et il sera magnifique transformé en dessert. A vous de jouer !

Le pain d’épices est meilleur le lendemain et même les jours d’après. Pour bien le conserver, enveloppez-le dans un linge propre.

Pour préparer ce dessert, j’ai réalisé une petite compote de pommes et de poires et j’ai tout simplement rajouté du chocolat fondu par dessus. Le chocolat, la truffe, le miel, la poire…C’est de la gourmandise à l’état pur !

Et vous, comment aimez-vous le pain d’épice ?

Eva

Saumon mariné et purée de pommes de terre au beurre de caviar

Lors du festival gastronomique « Bordeaux So Good », j’ai eu la chance de goûter et tester de nombreux produits, mais aussi de rencontrer des producteurs engagés et passionnés. Le Caviar de Neuvic et son producteur font partie de ses belles rencontres et découvertes. C’est un caviar fait en Aquitaine, plus précisément en Périgord, terre de saveur. Son producteur, Laurent Deverlanges a créé une ferme d’élevage d’esturgeons destinés à la production de caviar. Le domaine de 20 hectares est situé sur la commune de Neuvic. L’alimentation des femelles est 100% bio et leur cycle de vie est respecté.

En plus du caviar, il a fabriqué toute une gamme de produits dérivés, comme les rillettes d’esturgeon. J’ai eu un gros coup de cœur pour le beurre de caviar. Un produit surprenant qui simplement tartiné sur un bout de pain, vous laissera en bouche un goût très parfumé et iodé. Pour ma recette festive, j’ai décidé de le mélanger à ma purée de pommes de terre. Le résultat, une couleur surprenante et un parfum délicat qui se marient parfaitement avec le saumon et le caviar.

Avec ces deux petites boîtes, une recette simple est transformée, comme par magie en un repas de fête.

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 500 g de filet de saumon

  • 1 citron

  • 3 cuillères à soupe de filet d’huile d’olive

  • Sel et poivre

  • 1 boîte de caviar

Pour la purée :

  • 1 kg de pommes de terre

  • 350 g de lait

  • 30 g de beurre de caviar

  • Sel

D’abord, préparez la marinade de saumon. Coupez le saumon en petits cubes. Disposez-le dans un récipient avec couvercle car il sera ensuite placé au réfrigérateur pendant au moins une demi-heure.

Dans un bol, préparez la marinade : mélangez l’huile d’olive, un filet de jus de citron (pas plus d’un quart de citron), le sel et le poivre.

Versez la marinade sur le saumon. Laissez reposer au réfrigérateur.

Pendant que le saumon se repose, réalisez le purée de pommes de terre.

Épluchez et coupez les pommes de terre en morceaux. Mettez-les à cuire dans un grand volume d’eau salée jusqu’à ce que la pointe d’un couteau rentre facilement dans la chair. Passez-les au moulin à légumes. Ajoutez le lait pour délayez jusqu’à obtenir la consistance souhaitée et mélangez à nouveau. Rajoutez le beurre de caviar et mélangez. Votre purée cendrillon est transformée en princesse prête pour aller au bal.

Reprenez votre marinade, et à l’aide d’un cercle, créez des formes rondes. Disposez dans le plat et rajoutez la purée à côté. Décorez comme vous le souhaitez. Pour ma part, j’ai rajouté une petite cuillère de caviar pour plus de gourmandise et un trait de beurre de caviar pour pouvoir tartiner le pain.

Parce que c’est Noël, parce qu’il est important de se faire plaisir et parce que vous le valez bien !

Eva.

Petits carrés gourmands

Le mois de décembre est arrivé à grande vitesse presque sans prévenir. J’ai déjà commencé à chercher des idées pour nous faire plaisir pendant les fêtes. J’ai trouvé ces gourmandises chocolatées dans le blog de Marie, « Allergique gourmand« . J’en profite pour vous conseiller ce blog truffé de bonnes idées et de belles recettes.

La ville de Bordeaux est déjà prête pour célébrer Noël, les décorations ornent les rues . Chaque quartier a son style, au pied de la Cathédrale Saint André trône toujours un majestueux sapin.

Ingrédients :

  • 50 g de noisettes ou de noix
  • 50 g d’amandes
  • 200 g de dattes dénoyautées
  • 2 cuillères à soupe de sirop d’érable
  • 2 cuillères à soupe de cacao sans sucre
  • 100 g de chocolat noir
  • 10 cl de crème de coco

Mixez les amandes et les noix en gardant les morceaux. Ajoutez les dattes, le sirop d’érable et le cacao et mixez à nouveau, vous obtiendrez une pâte.

Placez du papier cuisson dans une boîte hermétique de 15cm par 15 cm. Étalez la pâte à l’intérieur du bout des doigts et réservez.

Faites fondre le chocolat au bain-marie. Hors du feu, mélangez avec la crème de coco. Versez-la par dessus la pâte. Placez au réfrigérateur pendant 4 heures environ.

Au moment de servir, coupez en petits carrés.

Ces petits carrés sont très faciles à réaliser et ils sont beaucoup plus sains que certains chocolats du commerce.

Eva.

Salade aux choux de Bruxelles

Je voulais savoir si le chou rouge et les choux de Bruxelles pouvaient s’accorder. Cette salade est la preuve que les deux choux vont très bien ensemble. Le chou rouge est ici coupé cru en fines lamelles pour donner un peu de croquant et les choux de Bruxelles ont passé une demi-heure au four pour bien les ramollir. Le résultat, une salade tiède aux couleurs et aux saveurs de l’automne, gorgée de vitamines et de fer.

Accompagnée d’une tartine d’avocat vous aurez un repas de midi complet.

La semaine dernière, on a fait un tour au Cap Ferret. La journée était ensoleillée et la balade nous a fait le plus grand bien.

Ingrédients :

  • 500 g de choux de Bruxelles

  • 50 g de graines de tournesol

  • 1 morceau de chou rouge

  • Quelques champignons

  • 120 g de mâche

  • 1 avocat

  • Vinaigrette (le jus d’un citron, 2 ou 3 cuillères à soupe d’huile d’olive, sel et une petite cuillère de moutarde)

Les quantités de la salade sont variables en fonction du nombre de personnes à table. J’ai réalisé cette salade pour deux personnes. Évidemment, il me restait des choux de Bruxelles que j’ai utilisé pour l’apéro. Cette petite recette de choux est aussi très bien pour accompagner des viandes ou des poissons…

Préchauffez le four à 200°c.

Lavez et rincez les choux de Bruxelles. Coupez-les en deux et disposez-les dans un plat à four. Rajoutez les graines de tournesol. Salez et arrosez avec un filet d’huile d’olive. Enfournez pendant 30 minutes environ. J’aime bien avoir quelques choux un peu croustillants, mais si vous n’aimez pas trop, vous pouvez les laisser un peu moins de temps.

Pendant ce temps, réalisez le reste de la salade. Lavez et rincez la mâche.

Dans un saladier, disposez une couche de feuilles de mâche, une autre couche de champignons coupés en fines lamelles ainsi que le chou rouge.

Dans un petit bol, écrasez l’avocat, salez et rajoutez un filet de jus de citron et d’huile d’olive. Vous pouvez ajouter la préparation à la salade ou faire des tartines avec.

Quand les choux de Bruxelles sont prêts, mettez-en quelques uns dans votre salade. Faites la vinaigrette et ajoutez à la salade.

Manger sain et équilibré ce n’est pas si compliqué, des salades comme celle-ci, j’en demande tous les jours !

Eva.

Cake gourmand sans beurre

Encore un cake sans beurre, dites-vous ? Mais figurez-vous, que pour moi, cette histoire de pénurie de beurre, m’a fait un peu réfléchir. Surtout, je me suis rendue compte, qu’il y a une vie au delà du beurre et qu’on peut consommer d’une autre manière. Ce cake n’a pas de beurre mais il est fondant et gourmand à souhait. Les enfants l’adorent et moi aussi ! Surtout à l’heure du goûter ! Alors, faisons nous plaisir différemment…

Au début du mois de novembre, on a eu la visite du voilier russe Mir dans le port de Bordeaux. Il est l’un des plus longs voiliers du monde. Mais ça vous ne le verrez pas sur mes photos parce que j’ai tout simplement oublié de faire une photo de l’extérieur. Avec les enfants, on avait tellement envie de monter abord que je n’ai même pas eu le temps de le photographier de l’extérieur. Si vous voulez en savoir un peu plus sur ce voilier, cliquez par ici.

Ingrédients :

  • 100 g de flocons d’avoine

  • 2 bananes bien mûres

  • 1 pomme non traitée

  • 1 cuillère à soupe de levure

  • 1 cuillère à soupe de sucre rapadura

  • 3 œufs

  • 1 pincée de mélange pour pain d’épices (si vous n’en avez pas, de la cannelle seule fera l’affaire)

  • 50 g de noix de pécan

  • 50 g de pépites de chocolat

Disposez tous les ingrédients dans le bol de votre robot sauf la pomme et les pépites de chocolat. Mélangez. Coupez la pomme, si elle est biologique ou non traitée, laissez la peau. Rajoutez la pomme dans la préparation et remuez à nouveau doucement.

Versez la préparation dans un moule à cake ou si vous le souhaitez dans des moules à muffins. Parsemez des pépites de chocolat dessus. Enfournez à 180°c pendant 30 minutes environ.

Les enfants ont adoré et pendant ce temps, les vaches se sont un peu reposées ! Si vous cherchez d’autres recettes sans beurre, cliquez ici ou là.

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi à chaque fois que je vois l’étalage du beurre vide, ça m’impressionne. Peut être, est-ce un signe pour changer un peu notre manière de consommer. Qu’en pensez-vous ?

Eva.

Petites courges farcies au quinoa, crème parmesan et truffe

Je ne sais pas vous, mais moi, dès que je vais au marché je suis déjà inspirée pour cuisiner. C’est vrai, que cela change totalement des grandes surfaces et de ses légumes plastifiés ou arrosés sans cesse. Samedi matin, je suis allée dans un petit marché où il n’y a que des producteurs locaux qui vendent des légumes de saison. J’ai eu envie de tout prendre ! J’ai pris des blettes colorées, des carottes et bien sûr des petites courges.

En arrivant à la maison, avec les légumes du marché et quelques ingrédients du placard, je tenais déjà ma recette !

Ingrédients :

  • 3 courges

  • 150 g de quinoa tricolore

  • 2 carottes de différentes couleurs

  • 1 petit oignon

  • 100 g de lardons

  • 100 g de parmesan

  • 20 cl de crème liquide

  • 2 cuillères à café de crème de parmesan et truffe

Préchauffez le four à 180°c.

Coupez les courges en deux dans le sens de la longueur. Retirez les graines. Quadrillez la surface  au couteau et arrosez avec un filet d’huile d’olive. Puis ajoutez une pincée de sel. Enfournez 30 minutes environ.

Coupez l’oignon en petits morceaux, ainsi que les carottes. Dans une petite poêle à feu moyen, faites cuire les lardons sans rajouter de matière grasse. Retirez-les de la poêle et réservez-les. A l’aide d’un papier absorbant, enlevez l’excès de gras des lardons. Une fois la poêle propre, rajoutez un filet d’huile d’olive et faites rissoler l’oignon, rajoutez ensuite les petits morceaux de carottes. Une fois qu’ils sont bien tendres, incorporez les lardons et la crème liquide ainsi que la moitié du parmesan râpé.

Pendant ce temps, faites cuire le quinoa pendant 10 minutes environ dans un grand volume d’eau salée. Une fois cuit, rajoutez-le au mélange de la poêle et remuez le tout. Salez et poivrez. J’aurais pu m’arrêter là, mais je ne pouvais pas résister à tester ma nouvelle trouvaille.

En effet, la semaine dernière, j’étais invitée à découvrir la gamme de produits à base de truffe de Giuliano Tartufi. J’ai eu le coup de foudre pour ses produits qui changent une petite recette en quelque chose de magique. Le Chef Jésus était là et il nous a conquis avec ses recettes savoureuses et faciles à réaliser. D’ailleurs, j’ai tout noté et je pense les réaliser prochainement.

Si vous voulez, vous aussi découvrir ces produits de qualité, je vous laisse l’e-mail de Pietro Prota (pietro.prota@gmail.com) qui distribue la gamme en France.

Pour revenir à ma recette, on rajoute deux petites cuillères de crème liquide au parmesan et à la truffe au dernier moment, et on remue à nouveau le tout.

Remplissez les courges avec cette garniture. Parsemez l’ensemble avec le reste de parmesan. Enfournez à nouveau pendant 15 minutes.

Dégustez bien chaud ! L’arôme de la truffe donne un goût subtil et vraiment savoureux.

Eva.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...