Eva & Torocoro

Blog de cuisine et coups de coeur

Mon « power bowl » veggie

dsc01082

Le power bowl est le plat tendance du moment. Il est partout, dans les cafés, dans les magazines, dans les bars… Le power bol est comme une salade à laquelle on ajoute des céréales, des légumineuses, etc… C’est déjà un peu ce que je faisais ici ou là.  Cette mode vient de Californie. Dans le même style, il existe aussi le poke bowl typiquement hawaïen. Le poke bowl est composé  de poisson cru mariné et de légumes, c’est un peu comme un sushi déstructuré présenté dans un bol.

dsc00384

Pour mon « bowl », j’ai utilisé des ingrédients crus et d’autres cuits. Le résultat est un » bowl » vitaminé, coloré et très sympa à manger en plat unique !

dsc01110

Ingrédients (les quantités sont facultatives selon votre envie et votre faim) :

  • Brocoli

  • Carottes de différentes couleurs

  • Graines de tournesol

  • Radis

  • Betterave cuite

  • Champignons

  • 75 g de sarrasin

dsc01114

Pour la vinaigrette :

  • 1 œuf dur

  • Des câpres

  • 2 c. à soupe de vinaigre

  • 4 ou 5 c. à soupe d’huile d’olive

  • Sel et Poivre selon votre goût

dsc00395

On commence par faire cuire le brocoli. Je le fais cuire dans la cocotte minute entre 10 et 15 minutes. Au même moment, faites cuire votre œuf dans une petite casserole pendant 10 minutes et réservez. Dans un autre récipient, versez dans l’eau bouillante les graines de sarrasin selon les instructions.

dsc01104

Il suffit de mettre tous les ingrédients dans le bol. Le brocoli, le sarrasin, la boule de betterave déjà cuite et coupée en tranches, les radis, les champignons crus et coupés en lamelles et les carottes râpées. Parsemez de graines de tournesol.

dsc00399

Pour réaliser la vinaigrette, on met dans un petit bol la moutarde et un peu de sel. Ensuite, on rajoute le vinaigre et on remue. On verse l’huile d’olive, les câpres et l’œuf dur coupé en petits morceaux. Votre salade est prête !

dsc01102dsc00398dsc01100

On peut réaliser mille combinaisons différentes. Vous avez, en très peu de temps, un repas équilibré, complet et 100% veggie !

Eva.

Tarte aux prunes et crème de pistache

dsc00848

La rentrée est déjà passée et avec elle le tourbillon de mille choses à faire en même temps. Le casse-tête des dernières fournitures scolaires, les fiches à remplir, les activités pour les enfants….

Le mois de septembre n’est pas de tout repos certes mais  j’aime la rentrée. C’est comme une nouvelle année qui commence avec de bonnes résolutions à prendre. Un nouveau départ avant que l’année ne finisse pour de bon ; comme une deuxième opportunité pour réaliser les choses qu’on n’a pas fait pendant le reste de l’année.

dsc00705dsc00707

C’est aussi le temps de l’été indien et de profiter des dernières journées ensoleillées avant que la grisaille ne s’installe. Pendant la semaine, on s’adapte aux horaires et la routine s’installe peu à peu. On profite du weekend pour s’échapper à l’océan et respirer l’air iodé.

dsc00715dsc00866

C’est aussi le moment de reprendre le blog et de se régaler avec de belles recettes, comme cette tarte que je vous propose aujourd’hui. Un pur moment de gourmandise !

dsc00773

dsc00833

  Ingrédients pour la pâte sablée :

  • 300 g de farine

  • 25 g de pistaches (en poudre)

  • 25 g de poudre de noisettes

  • 75 g de sucre de fleur de coco

  • 140 g de beurre

  • 1 œuf

  • environ 5 cl d’eau

dsc00836

Pour la garniture :

  • 500 g de prunes

  • 50 g de raisins

  • 125 g de pistaches

  • 90 g de sucre de fleur de coco

  • 10 cl de crème liquide

dsc00718

Mélangez le beurre et le sucre dans le bol de votre robot. Ajoutez la farine, la poudre de noisettes et la poudre de pistaches, mixez jusqu’à ce que le mélange soit sableux. Ajoutez l’œuf et mélangez à nouveau.

Puis, ajoutez l’eau en mixant par à-coups jusqu’à ce que la pâte forme une boule. Placez-la au frais au minimum une heure. Attention, sortez la pâte 15 minutes avant de l’utiliser.

dsc00753

Préchauffez le four à 180°.

Préparez la crème de pistache. Faites griller les pistaches 5 minutes dans une poêle à feu moyen. Laissez-les refroidir puis réduisez-les en poudre fine avec le sucre. Mélangez le sucre et les pistaches avec le beurre. Ajoutez l’œuf et la crème liquide et mélangez à nouveau jusqu’à obtenir une texture homogène.

dsc00834-001

Coupez les prunes en deux et retirez le noyau. Étalez la pâte sur le plan de travail fariné, déposez-la dans le moule et piquez-la de quelques coups de fourchette.

dsc00777dsc00842

Couvrez-la de crème, ajoutez toutes les prunes coupées et laissez de la place au centre pour disposer quelques raisins. Faites cuire au four pendant 45 minutes environ.

dsc00791dsc00863dsc00873

C’est le sucre de fleur de coco qui lui donne cette couleur marron. Vous pouvez aussi le remplacer par du rapadura ou de la cassonade.

dsc00806

Je suis ravie de vous retrouver  !

Eva.

Ma soirée entre blogueurs impertinents

14273537_10154370497576236_1043293675_o

Photo d’Aurélie du blog « La Route Joyeuse« 

Il y a quelques jours, j’étais  invitée à vivre le  concours de cuisine « Aquitaine Terre de Génie » en avant-première. La soirée était organisée par l’ AAPRA (Agence Aquitaine de Promotion Agroalimentaire) et le chef Jésus. Il s’agit de la deuxième édition parrainée par le prestigieux Chef Michel GUERARD.

L’objectif de ce concours est simple : réinventer les plats traditionnels, continuer à créer d’avantages de produits culinaires et en même temps, promouvoir les produits de notre région.

Saviez-vous que la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes est la région de France qui a le plus de Signes d’Identification de Qualité et d’Origine ? La liste est vraiment très longue, vous pouvez trouver les vins de Bordeaux, les pruneaux d’Agen, le Broyé du Poitou, le beurre de Charentes-Poitou, le piment d’Espelette….En fait, que des produits nobles et de qualité.

J’ai vraiment beaucoup de chance de vivre dans cette région !

Diaporama Bordeaux S.O GOOD 2016

 Si vous voulez participer, vous avez jusqu’au 30 septembre pour envoyer votre candidature. La finale se déroulera lors du festival de la gastronomie et de l’art de vivre  So Good  devant un jury d’exception. Plus d’information par ici.

14269707_10154375636246236_685390381_n

Photo d’ Aurelie de « La Route Joyeuse« 

Pour ma part, ma soirée s’est déroulée dans un style « Top Chef ». Une table pleine de produits régionaux et un jury composé du Chef Jésus et d’Anne Lataillade du blog Papilles et Pupilles. Nous avions une heure pour créer deux amuse-bouches différents en s’inspirant du thème du concours « Plat Populaire ».

dsc00663

Nous étions trois équipes. La première :  Bénédicte et Anne. La deuxième : Christine, Aurore et moi. La troisième : Emma, Marilia et Vincent.

Après avoir écouté les consignes du Chef Jésus, le chrono était lancé. C’est parti pour une heure de tension, de rires et de gourmandise !

Avec mon équipe, une vraie complicité s’est installée dès le départ. Chose pas facile, car nous ne nous connaissions pas à l’avance !

dsc00671

Pastis façon pain perdu avec sa compote de figues et prunes de Dante, effiloché de côtelette de canard, dés de foie-gras parsemés de sel de merlot

J’ai proposé une verrine en m’inspirant d’une tapas que j’ai mangé cet été. On avait une petite idée mais pas assez sophistiquée pour gagner le concours. Avec mes complices, on a adapté et transformé mon idée en quelque chose de plus gourmand et local.

dsc00669

Purée de carottes au cumin, duxelles de champignons et oignons parsemés de cerfeuil, persil et chips de jambon de Bayonne

La deuxième verrine a été conçue par Aurore et Christine. Après une heure à courir dans tous les sens, le résultat était là et nous étions plutôt fières !

dsc00676dsc00677

Réalisation de l’équipe n°1

aquitaine-terre-de-saveurs

Réalisation de l’équipe n°3

Après avoir dégusté chacune de nos réalisations, le jury a délibéré quelques minutes et le résultat est tombé. Mon équipe a gagné !

14284887_10154370492801236_1607190013_o

Photo d’Aurélie du blog « La Route Joyeuse« 

Nous sommes tous repartis avec une boîte garnie de produits régionaux et un livre de recettes. Pour mon équipe, en prime, un cours de cuisine avec le Chef Jésus !

Eva.

Gâteau aux fraises façon cheesecake

DSC00143

Ma petite famille est toujours très gourmande et adore la douceur des desserts, même en été. Les fruits de saison se mélangent et s’associent sans limite ce qui ravi les palais des grands et des petits. Cette fois, je vous propose un gâteau très rapide à réaliser et délicieux.

Ce gâteau, avec ses biscuits écrasés et son mélange de fromages doux, a des allures de cheesecake mais il est plus léger.

DSC04373

Pour illustrer cette petite recette, je vous propose une promenade du côté de Domme, village situé au cœur du Périgord noir. Vous pouvez découvrir mes autres coups de cœur en Dordogne ici et là.

DSC04374

C’est un très beau village qui offre un joli marché le jeudi matin.

DSC04276

Ingrédients :

  • 200 g de ricotta

  • 100 g de mascarpone

  • 4 œufs

  • 100 g de sucre

  • 400 g de fraises ou de framboises

  • 2 cuillères à soupe d’amandes effilées

  • Environ 18 spéculoos ou autres biscuits similaires

DSC04380

A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, écrasez les biscuits. Tapissez le fond d’un moule à gâteau. J’ai utilisé un plat en porcelaine spécial four pour ne pas démouler le gâteau.

Dans un saladier, fouettez les œufs avec le sucre. Rajoutez la ricotta et le mascarpone et mélangez à nouveau. Lavez, essorez et coupez les fraises. Incorporez-les au mélange et remuez délicatement avec une cuillère en bois.

DSC04383

Versez la préparation dans le moule. Parsemez avec les amandes effilées. Faites cuire au four 30 minutes environ, jusqu’à ce que le gâteau prenne une jolie couleur dorée.

DSC04379

Servez tiède ou à température ambiante. S’il fait très chaud, c’est encore meilleur après une heure passée au réfrigérateur.

DSC04384DSC00028

N’hésitez pas à varier les plaisirs, avec des framboises c’est aussi très bon et les deux fruits se mélangent parfaitement.

DSC04389

Si vous avez l’occasion d’aller en Dordogne, n’hésitez pas à visiter Domme, un village plein de charme et avec une vue imprenable sur la vallée.

Eva.

Gazpacho de pastèque

DSC00124

S’il y a bien une entrée incontournable pour moi en été, c’est le gazpacho. J’adore par dessus tout, celui que fait ma mère, le traditionnel à la tomate. Mais l’autre jour je suis tombée par hasard sur cette recette. C’est sûr, qu’elle n’a rien à voir avec le gazpacho classique. Mais on le boit avec le même plaisir et vous aurez un moment de fraîcheur assuré.

DSC03997

Ingrédients :

  • 800 g de pastèque

  • 150 g de ricotta ou de fromage de chèvre

  • Quelques feuilles de menthe ou de basilic selon votre envie

  • 3 c. à soupe d’huile d’olive

  • Fleur de sel et poivre du moulin

 DSC03999

Retirez la peau de la pastèque et coupez la chair en gros cubes. Déposez-les dans le bol de votre robot et mixez avec l’huile d’olive et une pincée de fleur de sel.

Répartissez la préparation dans des verres et gardez au réfrigérateur.

DSC00128

Dans un bol, écrasez en miettes la ricotta ou le fromage de chèvre. Ajoutez une pincée de sel, le poivre et la menthe ou le basilic haché. Gardez également, ce mélange bien au frais.

DSC04030DSC00126

Juste avant de servir, répartissez ce mélange dans les verres et décorez avec de la menthe ou du basilic, selon l’herbe aromatique que vous avez choisie.

Eva.

Balade au fil de la Dordogne

DSC04430

Lors de notre escapade à Sarlat, nous avons loué un canoë pour descendre un bout de la Dordogne. Si un jour vous allez dans cette belle région, je vous conseille de le faire. Pendant les mois d’été, il fait vraiment très chaud et cette balade apporte beaucoup de fraîcheur. C’est aussi l’occasion de profiter de superbes paysages.

DSC04310

Les panoramas sont époustouflants et on peut descendre du canoë à tout moment pour visiter les villages qui longent la rivière : La Roque Gageac, Beynac…

DSC04311DSC04312DSC04314

Des villages qui semblent directement sortis de la roche.

DSC04315DSC04424DSC04426

Se promener dans les ruelles et contempler la Dordogne depuis les hauteurs est un moment inoubliable.

DSC04427

Des lieux insolites et tellement bien conservés qu’on se croirait parfois à l’époque médiévale.

DSC04350DSC04348DSC04345

Et entre chaque village, on a le temps d’observer la nature et le fleuve simplement, c’est une véritable merveille.

DSC04341DSC04316

Des châteaux comme dans les contes des fées sont à découvrir tout au long de votre chemin.

DSC04354

En soirée, nous avons retrouvé avec beaucoup de plaisir, notre adresse préférée dans la région : le restaurant « Le Petit Paris » situé à Daglan. Nous connaissons cette adresse depuis dix ans, sa qualité et son savoir-faire n’ont pas changé. Nous nous régalons toujours autant.

Dordogne 2016

Le confit de canard en nems est juste incroyable. Il existe deux menus. Un dans lequel se trouve cette entrée qui s’appelle « les incontournables du Petit Paris ». Et un autre menu qui change toutes les semaines. J’ai gardé un très beau souvenir de ces nems et j’ai voulu en profiter à nouveau. C’était délicieux comme dans mes souvenirs.

DSC04358

Mon mari a préféré l’autre menu et son entrée était aussi à la hauteur de ses attentes.

DSC04363

DSC04366

Les plats qui ont suivis, étaient parfaits. Des textures et des saveurs si différentes avec de belles alliances qui explosent en bouche.

DSC04367

Ma mousse soufflée « mi-cuit, mi-amer » au chocolat de Saint-Dominique, est un plaisir pour les sens, goûteuse et gourmande.

DSC04368

Les framboises en gratin étaient délicates et exquises. Si vous faites un tour dans la région, je vous invite vraiment à découvrir cette adresse.

DSC04179

Le Périgord est une destination à ne pas manquer. Ici, vous avez tout pour passer quelques jours de rêve : la nature, les beaux villages et la gastronomie gourmande et savoureuse.

Eva.

Cake moelleux aux abricots confits

DSC00048

Ce cake aux abricots confits a un petit goût d’autrefois, un côté ancien et « vintage ». La saveur des abricots caramélisés me fait penser aux confitures d’antan. Un vrai parfum d’été embaume la cuisine quand on le prépare.

DSC04006

Pour accompagner mon cake aux abricots quoi de mieux que des photos de la petite brocante d’Anne Gros située au petit village Le Canon. J’aime beaucoup flâner dans cette boutique où le temps semble s’être arrêté.

DSC00057

Ingrédients pour le cake :

  • 100 g de farine

  • 1 yaourt nature

  • 75 g de beurre

  • 50 g de poudre d’amandes

  • 80 g de sucre

  • 3 œufs

  • 1 sachet de levure

DSC05193

Pour les abricots confits :

  • 6 abricots environ

  • Quelques groseilles

  • 100 g de sucre de canne

  • 35 g de beurre demi-sel

DSC04017

Coupez les abricots en deux ou en quatre selon leur taille. Faites fondre le beurre dans une poêle. Ajoutez les abricots et les groseilles et versez dessus 50 g de sucre. Laissez  environ 10 minutes. Rajoutez le reste de sucre et faites caraméliser sur feu doux.

DSC04022

Préchauffez le four à 180°.

Pendant ce temps, préparez le cake. Mélangez tous les ingrédients dans un saladier jusqu’à obtenir un mélange bien lisse.

DSC04016

Dans un moule à cake, versez les abricots confits ainsi que leur jus caramélisé. Rajoutez la pâte à cake dessus. Enfournez 45 minutes environ.

DSC00068

Une fois sorti du four, laissez refroidir le cake avant de le démouler.

DSC04014DSC00065

Vous pouvez accompagner votre cake d’un peu de chantilly ou de crème fraîche.

DSC03991

Et juste en face de la petite brocante d’Anne Gros, vous n’avez qu’à traverser la rue pour profiter de cette vue magnifique !

Eva.

Escapade à Sarlat

DSC04192

La semaine dernière, on a eu la chance avec mon mari, de faire une escapade de trois nuits à Sarlat-la-Canéda en Dordogne. Les enfants sont eux, partis une petite semaine chez leurs grands- parents. Nous connaissons déjà cette ville et y sommes venus d’autres fois. Pourtant,nous sommes toujours autant émerveillés. Cette ville est tout simplement magnifique, chaque ruelle et chaque recoin offrent tout ce qu’ils ont de plus beaux.

DSC04161DSC04165DSC04163DSC04168

Les hôtels particuliers, comme celui-ci reconverti en restaurant, sont si bien conservés qu’on pourrait se croire dans un film d’époque.

DSC04172DSC04294DSC04295

Le Badaud est une statue en bronze qui domine toute la vieille place de Sarlat. Elle a été réalisée par l’artiste Gérard Auliac. L’homme a l’air tranquille et perdu dans ses pensées. En tout cas, il s’est installé sur la meilleure place pour observer le marché de Sarlat, qui se déroule les mercredis et les samedis.

DSC04250DSC04232

Le marché couvert et ses impressionnantes portes en acier ne vous laissent pas indifférent.

DSC04264DSC04263

Les producteurs locaux s’installent partout dans la ville et c’est un vrai plaisir de flâner dans les rues.

DSC04274

Le canard et l’oie sont bien sûr des stars ici !

DSC04228DSC04262DSC04266DSC04265DSC04244DSC04238DSC04260

S’asseoir et prendre un verre en terrasse est un réel plaisir mais aussi le meilleur moyen de prendre le pouls de la ville.

DSC04240DSC04269DSC04278

Evidemment, les fraises du Périgord sont incontournables.

DSC04270DSC04190DSC04195DSC04196DSC04218

L’architecture médiévale vous révèle des détails et des bâtiments incroyables.

DSC04226DSC04288DSC04178

Les terrasses attendent les touristes. Cependant, pour notre première soirée, nous avons préféré manger dans notre hôtel, un véritable havre de paix à seulement un kilomètre du centre ville de Sarlat.

DSC04217

L’hôtel Meysset a une situation privilégiée, situé sur les hauteurs de la ville et à seulement quelques minutes de la cité médiévale de Sarlat.

DSC04144

La piscine est entre deux vallées. La vue y est superbe. Moment de détente assuré !

DSC04147DSC04145

Nous avions à notre disposition un grand parc pour nous promener ou simplement lire un bon bouquin.

DSC04151DSC04209

Les repas sont servis sur une grande terrasse avec une vue imprenable ! Si vous me suivez sur Instagram, vous avez sûrement vu la photo du petit-déjeuner.

DSC04207-001DSC04204

La cuisine est traditionnelle mais inventive. Mon foie-gras mi-cuit était simplement extra !

DSC04210DSC04211

La suite était très qualitative. C’est certain que si on retourne à Sarlat, on a déjà notre charmante adresse gourmande.

DSC04213DSC04214

Les desserts sont d’une finesse et d’une douceur hors pair. Mais le meilleur de cet hôtel, c’est sans aucun doute le personnel qui travaille avec une grande gentillesse. On a l’impression d’être dans une chambre d’hôte. L’hôtel est très familial et le personnel à l’écoute.

DSC04150

C’est aujourd’hui certain, nos aventures en Dordogne continueront….

Pesto Nero, le « must » de l’été

DSC04101

Le pesto nero est pour moi, une grande découverte. Il se réalise en seulement 15 minutes et peut accompagner plusieurs de vos recettes. Il est parfait pour les pâtes, les salades et les tartines à l’heure de l’apéro….

DSC03913DSC04117

J’ai découvert cette recette chez mon dentiste. Lors de ma dernière visite, j’ai feuilleté des magazines dans la salle d’attente et j’ai trouvé cette recette. Je n’en ai modifié qu’un seul ingrédient : les feuilles de basilic, dans le magazine il propose du persil. Vous pouvez choisir selon votre envie entre les deux plantes. Personnellement, je trouve que le basilic a un goût plus puissant. C’est vraiment une herbe aromatique estivale et incontournable.

DSC03917DSC03890

La semaine dernière mes nièces de Madrid sont venues nous rendre visite à Bordeaux. De toute la semaine passée ensemble, l’endroit qui leur a le plus plu fut le village du Canon situé sur le Bassin d’Arcachon. Je les comprends bien parce que c’est un endroit hors du temps et unique.

DSC04092

Ingrédients :

  • Quelques feuilles de basilic frais

  • 5 branches de thym frais

  • 30 g de fromage de chèvre très sec

  • 1 gousse d’ail

  • 150 g d’olives noires sans noyaux

  • 60 g d’amandes émondées

  • Le jus d’1/4 de citron

  • 8 c. à s. d’huile d’olive

DSC03967DSC04140

Effeuillez le thym et jetez les tiges. Grattez la croûte des chèvres puis râpez les fromages. Pelez et taillez l’ail en morceaux. Déposez tous les ingrédients dans le bol de votre robot et mixez tout en versant l’huile d’olive et le jus de citron. J’ai préféré le mixer un peu grossièrement mais si vous le souhaitez vous pouvez le faire plus fin.

DSC03912DSC04123DSC03942

Inutile de rajouter du sel, avec le fromage et les olives c’est déjà assez salé.

DSC04118

Si vous n’utilisez pas tout le pesto, vous pouvez le conserver quelques jours dans un bocal au réfrigérateur.

DSC03911

Cette recette polyvalente, sera un de mes must de l’été. A consommer sans modération sous la forme qui vous tente le plus : salades, tartines, pâtes…

Eva.

Financier géant aux fruits rouges

DSC03682

J’adore les financiers, donc l’idée de n’en faire qu’un seul grand et unique à partager, m’est apparue comme une évidence. L’avantage de ce financier géant c’est qu’il est plus rapide à réaliser que plusieurs petits. Avec un seul moule, c’est beaucoup plus simple !

DSC03818

Dès que le mois de juillet pointe le bout de son nez, c’est officiel, l’été s’installe enfin. Les enfants sont en vacances et on a beaucoup de plaisir à profiter des longues journées et des belles soirées estivales.

DSC03825DSC03659

Ingrédients pour le financier :

  •  150 g de beurre

  • 60 g de farine

  • 100 g d’amandes en poudre

  • 120 g de sucre

  • 1 c.à. c. d’extrait de vanille liquide

  • 5  blancs d’œufs

  • 100 g de fraises coupées en petits morceaux

DSC03703

Pour la crème :

  • 125 g de mascarpone

  • 25 cl de crème liquide entière et bien froide

  • 1 gousse de vanille

DSC03668

Pour la décoration :

  • Framboises

  • Crème de citron (la recette est par ici)

DSC03825

Faire fondre le beurre à feu doux et le laisser refroidir.

Dans un récipient, mélanger la farine avec la poudre d’amandes,  le sucre glace, l’extrait de vanille. Incorporer le beurre fondu.

Battre les blancs d’œufs afin de les transformer en mousse. Les intégrer à la pâte précédente en remuant bien. Ajouter les morceaux de fraises en prenant soin de bien les essorer avant. Remuez délicatement.

DSC03822

Beurrer et saupoudrer le fond d’un moule. Verser la préparation et enfourner d’abord, 10 minutes à 230°, après poursuivez la cuisson environ 10 minutes de plus à 180°.

 DSC03827

Fouetter la crème et le mascarpone jusqu’à l’obtention d’une consistance crémeuse. Ouvrir en deux la gousse de vanille pour en extraire les graines et incorporer-les à la crème.

DSC03701

A l’aide d’une poche à douille ou une simple poche de congélation, dans laquelle vous percerez un trou, répartissez la crème sur le financier. Compléter avec un peu de crème au citron et décorer avec quelques framboises.

DSC03697

Ce gâteau a le pouvoir de donner un gros effet et tout ça avec un mince effort ! Parce que c’est bien connu en été et surtout pendant les vacances, on n’a pas forcément envie de passer trop de temps derrière les fourneaux.

DSC03839

Je vous souhaite un beau mois de juillet !

Eva.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...