Eva & Torocoro

Blog de cuisine et coups de coeur

Le Comptoir Caviar de Neuvic au Passage Sarget

Quand on emprunte le Passage Sarget à Bordeaux, on perçoit déjà un monde de finesse et d’élégance.

Il faut savoir que ce passage a été construit en 1833 par un particulier. Il n’a été ouvert au public qu’en 1878. Ce lieu a vu passé de nombreuses personnalités et même des rois comme Louis XIII, Louis XIV et même la reine Elisabeth II.

C’est dans ce magnifique passage chargé d’histoire et situé au cœur du triangle d’or, que se trouve la boutique-restaurant signée Caviar de Neuvic.

Un endroit qui associe parfaitement la finesse et la décontraction. Certes, l’adresse est chic mais en même temps moderne, accessible et surtout ouverte à tous les amateurs de produits de haute qualité.

Derrière la marque « Caviar de Neuvic », Laurent Deverlanges travaille avec conviction. Il a dépoussiéré et remis  le caviar au goût du jour. Il a également parié sur un produit 100% français. En effet, son Domaine piscicole d’où proviennent ses esturgeons, se trouve sur les rives de l’Isle en Dordogne.

L’élevage est certifié AquaRéa (Aquaculture Responsable) et l’alimentation des esturgeons est 100% biologique. C’est un caviar élaboré dans le respect du poisson, du produit et de l’environnement.

En ce qui concerne le restaurant, j’y suis allée déjeuner avec une amie. La boutique restaurant vous offre quatre ambiances différentes et pas moins de possibilités pour se régaler.

Côté rue, c’est la place du Chapelet avec une vue imprenable sur l’église Notre-Dame (XVIIème).

Côté Passage Sarget, c’est parfait pour un déjeuner entre amis.

Côté Comptoir, c’est idéal pour partager quelques plats entre amis autour d’un verre.

Côté Restaurant, c’est intimiste, chic et élégant.

Vous avez la possibilité de déguster un Brunch (de 11h à 13h) très généreux et gourmand : jus de fruits, café, viennoiserie (jusqu’ici classique direz-vous mais ça continue), avocado toast et ses œufs de poisson, œuf au plat mouillettes beurre de Caviar, écrasé de pomme de terre avec 15 g de caviar, dessert aux fruits, yaourt grec et muesli.

Vous pouvez partager des plats avec vos amis autour d’un verre comme par exemple, toasts d’esturgeon à l’huile, la déclinaison des œufs de poisson, un quatuor de rillettes.

Pour les grands amateurs et connaisseurs de caviar, il existe aussi plusieurs formules de dégustation.

Pour le déjeuner, la formule « Caviar Gourmand » (entrée, plat et dessert) ou « Caviar Gourmet » (plat + dessert ou entrée + plat) sont disponibles tous les jours en continu et bien sûr vous avez également la possibilité de vous faire plaisir avec la carte en fonction de vos envies.

Les ingrédients de base sont de qualité, tout y est pour sublimer le caviar, le grand protagoniste. Pour plus d’informations sur la carte, prix, choix, etc. Cliquez ici.

Apéritif : rillettes d’esturgeon et pain au beurre de caviar.

Gourmandes que nous sommes, nous n’avons pas pu résister à tester la formule « Caviar Gourmand ».

Crème d’amandes sésame blanc et toast au beurre de caviar

Spaghetti sauce citron au caviar pour moi

Risotto au caviar pour ma copine

Dessert du jour, tarte au chocolat blanc

Pour finaliser, un café accompagné d’un palet au chocolat Bovetti au caviar. Tout est soigné et dans le détail.

Vous pouvez évidemment repartir avec des produits de l’épicerie. Parce que dans l’ esturgeon tout est bon. Ainsi existe t-il toute une gamme élaborée à partir de la chair d’ esturgeons.

Des rillettes avec différentes saveurs, velouté d’esturgeon, fleur de sel au caviar, esturgeon mariné à l’huile d’olive et au citron, des palets de chocolat au caviar et bien évidemment du caviar.

 Le comptoir de caviar de Neuvic, une adresse déjà incontournable à Bordeaux.

Eva

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
(Visited 18 times, 1 visits today)

1 Comment on Le Comptoir Caviar de Neuvic au Passage Sarget

  1. Alicia
    9 octobre 2020 à 18 h 54 min (2 mois ago)

    Preciosas fotografías y mucho lujo francés.
    Enhorabuena. Quien probara ese caviar 🙂

    Répondre

Leave a reply