Eva & Torocoro

Blog de cuisine et coups de coeur

Frites de patates douces au four

Il existe des recettes tellement simples que parfois je ne sais pas si je peux les partager. Mais finalement, je me dis que bien souvent les choses simples sont les meilleures.

Ces frites sont faciles à réaliser et elles peuvent accompagner presque tous vos mets. Personnellement, je les adore avec un œuf au plat, simplicité et bonheur garantis dans l’assiette.

La vraie protagoniste du moment à Bordeaux, c’est la pluie. Deux semaines presque non stop de pluie ! Il faut donc essayer d’y voir le côté positif.

La beauté est partout lorsqu’on regarde avec les bons yeux. Vive les moments cocooning à la maison ! On est tellement heureux et apaisés de retrouver notre petit chez nous après une journée pluvieuse.

Ingrédients :

  • 2 ou 3 patates douces

  • 3 ou 4 c. à s. d’huile d’olive

  • Sel et poivre

Préchauffez le four à 200°c chaleur tournante.

Lavez les patates douces et coupez-les en forme de frites. Vous pouvez laisser la peau ou la retirer, à vous de voir.

Recouvrez une plaque à four de papier cuisson, y déposez les frites. A l’aide d’une cuillère, étalez l’huile d’olive, salez et poivrez.

Faites cuire 30 minutes environ. Les cinq dernières minutes, augmentez la température de votre four pour avoir des frites plus croustillantes.

C’est un plaisir délicieux à partager sans modération. Mettre de la couleur dans votre assiette est aussi un bon moyen d’échapper à la grisaille.

Eva.

Cœurs à prendre

Il y a toujours un peu de polémique autour de la Saint Valentin. Certains pensent que c’est une fête véritablement commerciale. D’autres n’aiment pas qu’on leur dicte quand célébrer l’amour et il existe bien sûr les inconditionnels de cette fête. Bref, chacun envisage la Saint Valentin selon son point de vue.

Moi, j’aime bien voir les vitrines des magasins décorées de petits cœurs mais je privilégie les cadeaux faits-maison.

Ces petits cœurs au chocolat sont parfaits pour faire plaisir aux petits et aux grands gourmands.

Quand mes enfants étaient petits, ils rapportaient souvent de l’école, des cartes et des objets décorés avec amour. Rien ne pouvait me faire plus plaisir.

Ingrédients :

  • 200 g de farine

  • 90 g de sucre

  • 20 g de cacao en poudre non sucré

  • 130 g de beurre

  • 60 g de poudre d’amandes

  • 3 jaunes d’œuf à température ambiante

  • 150 g de chocolat blanc

  • 150 g de chocolat noir

Mélangez la farine tamisée, le sucre, la poudre d’amande, le cacao et le sel. Ajoutez le beurre coupé en petits morceaux et pétrissez jusqu’à l’obtention d’une pâte sableuse. Ajoutez les jaunes d’œuf et pétrissez de nouveau.

Roulez la pâte en boule, enveloppez-la dans un film alimentaire et réservez au frais pendant quelques heures. Vous pouvez aussi réaliser la pâte le soir et les faire cuire le lendemain, ils seront encore meilleurs.

Préchauffez le four à 180°c.

Sortez la pâte un peu à l’avance et étalez-la sur une épaisseur de 2 à 3 mm puis découpez-la à l’aide d’un emporte-pièce.

Déposez-les au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Faites cuire 10 minutes environ.

Faites fondre au bain-marie le chocolat blanc et le chocolat noir dans différents récipients.

Sortez les sablés du four. Laissez-les refroidir quelques minutes.

Plongez la moitié des cœurs dans le chocolat noir ou blanc. Laissez-les refroidir et séchez les sablés sur une grille.

À offrir à ceux que vous aimez, les cadeaux gourmands sont toujours les bienvenus, surtout quand ils sont faits avec amour.

Eva.

L’avocat dans tous ses états

DSC00522

Cette fois-ci, pas de recette mais plusieurs recettes à partager avec vous. Toutes ont un ingrédient en commun, l’avocat.

Salade au pesto de Kale et avocat

L’avocat est un fruit polyvalent. On peut l’utiliser de manières très variée et gourmande. Il est devenu incontournable dans nos cuisines, qu’il soit en salade, en version sucrée ou salée, il est toujours délicieux.

DSC01816

Gâteau au chocolat et avocat

L’avocat est aussi réputé pour ses qualités nutritionnelles. Il est très nourrissant avec un apport calorique modéré. Il est bénéfique pour le cholestérol et l’hypertension entre autres… Bref, il est un excellent allié pour la santé.

1-Tarte fine 046

Tartines au chocolat et avocat

À mon avis, il n’a qu’un seul défaut. Depuis quelques années, la consommation mondiale a doublé et même dans certains pays, elle a triplé. Des pays ont ainsi augmenté leur production laissant une empreinte écologique non négligeable.

C’est bien pour cela que j’ai décidé de le consommer d’une manière plus responsable.

DSC09265

Sandwich fromage de chèvre, truite et avocat

DSC00831

Petit plat de Printemps avec avocat

1-Almu Majuelo 026

Connaissez-vous Almuñecar ? C’est un petit paradis situé en Andalousie, entre Malaga et Grenade.

1-Almu VIII 063

Almuñecar est la ville la plus importante de la Côte Tropicale, elle porte bien son nom, de par son climat et sa végétation luxuriante.

1-AlmuIII 076

C’est dans cette petite ville baignée par la mer Méditerranée que j’ai passé la plupart de mes étés, enfant et adolescente. J’y suis retournée il y a cinq ans avec mes enfants qui ont adoré.

1-La Herradura 183

1-Almuñecar Velilla 002

1-Almu iv 227

Comme je vous le disais, Almuñecar appartient à la Côte Tropicale. Dans cette zone existe un micro climat qui est parfait pour cultiver les fruits et les légumes tropicaux.

1-246

1-Viernes Santo El Paso 243

1-276

Vous pouvez y trouver des avocats, des goyaves, des mangues, des kumquats, des litchis, des chirimoyas ….

1-Almuñecar I 012

C’est ici que Manolo et sa famille cultivent tous ces fruits tropicaux et ils ont créé un site Tienda de Fruta pour envoyer leurs produits dans toute L’Europe.

L’empreinte carbone est aussi beaucoup moins importante que les avocats qui arrivent aux supermarchés par avion depuis le Mexique.

 Un projet familial responsable, soucieux de l’environnement. Leur ferme est actuellement en culture raisonnée vers une reconversion biologique.

Les fruits sont récoltés seulement à la demande, ainsi a t-on la garantie d’avoir une maturation naturelle sans produits chimiques. Il faut savoir que les avocats ne murissent pas dans les arbres mais seulement une fois récoltés.

Les avocats aussi ont des saisons, comme les recettes que je partage.

En hiver, vous trouverez dans la finca de Manolo, la varieté « Fuerte » avec sa peau lisse et un goût de noisette et puis la varieté « Hass », sa peau est rugueuse et son goût est intense, une saveur de noix. En automne, « l’Avocilla XXL », peau lisse et goût doux et le « Bacon », peau lisse et goût à pignon.

Au printemps, « Hass XL », goût intense et crémeux à noix. En été, deux varietés, le « Hass XL » et le « Reed », peau lisse, goût intense à fruit sec.

DSC00070

Green Houmous à l’avocat

DSC01547

Salade Printanière avec avocat

Tarte aux blettes et aux épinards et sa salade de mâche, radis et avocat

DSC03594

Tartines d’avocat et fruit de la passion

Vous pouvez désormais, recevoir une petite part ensoleillée de l’Andalousie chez vous. Je vous laisse le lien, « Tienda de Fruta » qui sera traduit en français bientôt.

1-almu V 033

Une autre possibilité pour déguster ces fruits exotiques, allez directement à Almuñecar !

Eva.

Tartines au Brie, champignons et épinards

Ces tartines sont délicieuses et se réalisent en un rien de temps. Accompagnées d’une salade ou d’une soupe, elles feront un repas complet. Vous pouvez aussi en profiter lors d’un apéro dînatoire.

Tartines au Brie, champignons, poireaux et truffe accompagnées de chips Kale

J’ai réalisé ces tartines à plusieurs occasions, parfois avec des poireaux, d’autres fois avec des épinards, en version tartine ou sandwich. C’est toujours bien de varier les plaisirs.

Pour la version sandwich accompagnée de chips de Kale, la recette est par ici.

Bordeaux sous la pluie un jour de janvier.

Ingrédients :

  • 6 tranches de pain de campagne

  • Fromage de Brie

  • 200 g d’épinards ou 1 grand poireau

  • 200 g de champignons

  • 1 c.à soupe de tahin

  • 1 c. à s. de moutarde

  • 1 c. à soupe de crème épaisse

Rincez les épinards ou les poireaux. Faites chauffer un filet d’huile d’olive dans une poêle.  Rajoutez les épinards. Remuez pendant 5 minutes environ. Retirez-les de la poêle et réservez-les.

Lavez les champignons et coupez-les en tranches. Versez à nouveau un filet d’huile d’olive dans la même poêle et faites chauffer pendant quelques secondes. Ajoutez les champignons, salez légèrement et faites-les frire pendant 5 minutes environ en remuant régulièrement.

Rajoutez les épinards et remuez le tout. À la fin de la cuisson, mélangez avec la moutarde, le tahin et la crème. Salez et poivrez. Remuez jusqu’à avoir l’aspect d’une fondue.

Préchauffez le four en chaleur tournante à 200°c.

Déposez les tranches de pain sur une plaque recouverte de papier cuisson. Tartinez les tranches avec la fondue de champignons-épinards, disposez des tranches de Brie dessus. Enfournez-le tout jusqu’à ce que le fromage commence à fondre (5 à 10 minutes).

Sortez-les du four et dégustez-les avec une salade verte aux noix par exemple.

Eva.

Salade de topinambours et légumes d’hiver mi-cuits

Une nouvelle année commence et le temps passe trop vite ! On dirait que c’était hier que j’ai commencé à bloguer. Mon premier post date du 9 avril 2013, la première recette était celle des « Cupcakes à la carotte et au sirop d’érable« .

Celles et ceux qui me suivent depuis mes débuts ont vu au fil des années, une petite évolution ou même une révolution. À mes débuts, il y avait un peu de tout, couture, bricolage, voyages entre autres, petit à petit la cuisine a pris presque toute la place, comme une évidence.

On peut dire que j’ai appris à cuisiner avec le blog et avec vous. Mes goûts se sont modifiés avec les années, moins de sucre, plus de légumes, moins de viandes, plus de légumineuses…

J’ai aussi réappris les saisons grâce au blog. J’apprécie de manger des tomates en été et des choux en hiver. S’adapter aux saisons, c’est une chance de découvrir et de redécouvrir des légumes presque oubliés, comme les topinambours.

C’est justement avec les topinambours comme base que je crée cette recette pour revenir au blog, depuis presque un mois d’absence.

Parfois, je n’ai pas trop de temps, parfois c’est même une question d’inspiration ou de doutes mais l’envie de continuer avec vous emporte tout.

Voici donc ma petite salade, un mélange de légumes crus et cuits, deux textures différentes qui croquent ou fondent en bouche.

Les photos ont été prises, il y a quelques jours en Espagne, dans la province de Zamora que j’affectionne tant. J’ai tellement déconnecté ces jours-ci, que je n’ai même pas pris mon appareil photo, une première pour moi.

Heureusement que mon frère avait son téléphone pour immortaliser la nature qui était magnifique. Certaines photos sont à lui et d’autres à moi. Normalement, je n’ai publié que mes photos mais les siennes sont tellement belles que je n’ai pas pu résister à lui piquer quelques clichés.

Ingrédients :

  • 300 g de topinambours

  • 1 petite betterave

  • Quelques tranches de magret séché ou de jambon Serrano

  • 100 g de mesclun (mélange de pousses et de feuilles)

  • Quelques radis rouges ou 1 radis noir

  • 2 carottes (rouge et jaune)

  • 100 g de choux blanc et rouge

  • Noix

  • Vinaigrette (1 c. à c. de tahin, 1 c. à c. de moutarde, 2 c. à s. de vinaigre blanc, 2 c. à s. d’huile de colza, 2 c. à s. d’huile d’olive, sel et poivre)

Épluchez les topinambours, plongez-lez dans une casserole d’eau froide salée, portez à ébullition et faites cuire entre 20 et 30 minutes selon leur taille. Une fois que l’eau est déjà en ébullition, plongez les deux choux avec les topinambours.

Testez la cuisson en plantant la pointe d’une fourchette dans la chair des topinambours et des choux. Égouttez-les, laissez-les tiédir, puis coupez-les en tranches. Réservez. Coupez en lamelles les choux.

À l’aide d’une mandoline, tranchez les radis, les carottes et la betterave crue. Coupez des tranches fines de magret.

Dans un grand plat, disposez une couche de mesclun, puis des tranches de topinambour. Disposez le reste des ingrédients à votre guise. Arrosez le tout avec la vinaigrette.

Vous pouvez aussi accompagner cette salade d’un œuf au plat pour la compléter un peu plus.

J’en profite pour vous souhaiter une belle année 2020 et j’espère continuer encore quelques temps sur la toile avec vous.

Eva.

Gâteau aux poires et aux épices

Chaque année c’est pareil, dès que le mois de décembre commence, l’envie de desserts aux épices me reprend. J’adore l’arôme de la cannelle et du gingembre mais bien d’autres épices aussi.

J’apprécie aussi le doux parfum qui se répand dans la cuisine. C’est l’odeur des pains d’épices, des biscuits à la cannelle,ça sent l’hiver et les vacances de Noël.

J’ai un pot d’épices réservé pour cette période de l’année qui s’appelle « Mélange pour pain d’épices ».

Le parc ostréicole du Cap Ferret sous la brume, une belle balade pour le weekend.

Ingrédients :

  • 100 g de beurre

  • 100 g de sucre de coco

  • 60 g d’amandes en poudre

  • 1 œuf

  • Le zeste d’ 1/2 citron

  • 1 pincée de « Mélange pour pain d’épices » (cannelle, anis, gingembre, coriandre, cardamome, girofle)

  • 1 c. à c. de levure chimique

  • 180 g de farine (j’ai mélangé deux farines : épeautre et farine riz-millet)

  • 12 cl de lait d’avoine (ou votre lait préféré)

  • 1 ou 2 poires coupées en lamelles

Dans un saladier ou directement dans le bol de votre robot, travaillez le sucre avec le beurre. Rajoutez l’œuf sans cessez de mélanger jusqu’à obtenir une consistance bien lisse. Versez le reste des ingrédients et mélangez bien à nouveau.

Versez la préparation dans un moule à gâteau. Le mien mesure 20 cm de diamètre.

Lavez et coupez les poires en lamelles. Les poser dessus. Rajoutez quelques noisettes de beurre par dessus et saupoudrez de sucre.

Enfournez à 175°c pendant 35 minutes environ.

Ce gâteau est encore meilleur accompagné d’une glace à la vanille ou d’une crème anglaise.

Vous pouvez aussi réaliser ce gâteau avec des pommes. Pour cette deuxième version, j’ai utilisé un moule un peu plus grand (26 cm).

J’ai disposé une poire au centre et deux ou trois petites pommes autour. Quelle que soit la version, ce petit gâteau reste moelleux et gourmand.

Eva.

Purée de pommes de terre et céleri-rave

Une fois de plus, je dois vous dire que me rendre au marché le samedi, ne m’apporte que du positif. Pour ma part, le rendez-vous du marché est toujours le samedi mais peut-être que dans votre ville ou quartier, il a lieu un autre jour.

N’hésitez pas à vous renseigner ! Souvent les gens pensent que les marchés sont beaucoup plus chers que les grandes surfaces. Il faut aller à la découverte et à la rencontre des « véritables » producteurs au cœur du marché.

Comme il n’existe pas d’intermédiaire entre le producteur et le consommateur, les prix sont moins élevés. Les légumes sont de saison et la fraîcheur est réelle. Méfiez-vous des commerçants qui vous vendent des tomates en hiver !

Il y a aussi un autre côté positif, que vous ne trouverez que difficilement dans les grandes surfaces, c’est que vous pouvez discuter avec les gens. C’est comme ça que j’ai obtenu ma recette. C’est une dame qui m’a expliquée comment elle utilisait le cèleri-rave. Elle a partagé avec moi, sa recette de purée.

Pendant les vacances scolaires, nous avons séjourné quelques jours à la campagne, dans l’Aude. C’est une région magnifique et s’y balader en automne est une joie.

Ingrédients :

  • 1 céleri-rave pas très grand (300 g)

  • 700 g de pommes de terre

  • 30 cl de lait (Ça dépend de la consistance que vous voulez lui donner)

  • 30 g de beurre

  • Sel, poivre

  • Ciboulette (optionnelle)

J’ai pris un céleri-rave plutôt petit, comme c’était la première fois… J’avais peur que le goût soit alors trop prononcé dans la purée. En principe, j’utilise un kilo de pommes de terre pour réaliser ma purée traditionnelle. J’ai donc adapté la quantité de pommes de terre par rapport au poids du céleri-rave pour que le poids soit d’un kilo.

Épluchez et lavez les pommes de terre, coupez-les en morceaux. Vous pouvez les cuire à la vapeur, dans une cocotte-minute, 15 à 20 minutes environ seront suffisantes. Sinon, il est possible de les faire cuire dans une casserole avec le lait directement.

Une fois les légumes cuits, pressez-les avec un presse-purée, ajoutez le lait (si vous avez cuit les légumes à la vapeur) et le beurre. Remuez à nouveau.

Salez, poivrez et introduisez de la ciboulette ciselée finement.

Si vous avez le thermomix, c’est encore plus facile à réaliser. Insérez le fouet. Lancez les morceaux de pommes de terre et céleri-rave dans le bol, versez le lait et le sel, faites cuire pendant 25 minutes/100°/vitesse 1.

Insérez le beurre et fouettez 30 sec/vitesse 3.

Cette purée est parfaite pour accompagner de la viande ou du poisson.

J’ai entendu dire au marché que le céleri-rave est aussi fameux tout cru en salade. J’ai déjà ma petite idée pour une prochaine recette.

Eva.

Gâteau à la poire, aux graines salées et chocolat

Maintenant que l’automne est installé, déguster une part de gâteau bien au chaud, à la maison, est plus que tentant. Celui-ci est parfait pour un après-midi cocooning.

On pourrait dire que ce gâteau est évolutif. Au début, j’avais juste envie d’un simple gâteau à la poire. Après j’ai pensé qu’en rajoutant des pépites de chocolat, ce serait encore meilleur.

Pendant la cuisson du gâteau, j’ai grignoté quelques graines que j’avais grillées auparavant. Une idée m’a alors traversée l’esprit, pourquoi ne pas les mélanger au chocolat. Et voilà comment est né ce gâteau gourmand à souhait.

Le mariage des graines salées avec le chocolat est exquis, on retrouve un côté sucré-salé et croustillant.

Ingrédients :

  • 150 g de beurre

  • 100 g de sucre de coco

  • 3 œufs

  • 80 g de farine d’épeautre

  • 75 g de poudre d’amande

  • 50 g de pépites de chocolat

  • 1 grosse poire ou 2 petites

  • 1 sachet de levure chimique

Couverture :

  • 50 g de graines de courge et de tournesol cuites au four

  • 150 g de chocolat noir

Déposez dans le bol de votre robot, le beurre avec le sucre et mélangez jusqu’à obtenir une préparation crémeuse. Rajoutez les œufs un à un sans cesser de remuer.

Incorporez la farine avec la poudre d’amande et la levure puis incorporez-les au mélange précédent. Remuez à nouveau. Coupez la poire en morceaux et ajoutez-la au mélange ainsi que les pépites de chocolat. Touillez doucement le tout.

Versez la pâte dans le moule de votre choix. Graissez le fond ou déposez une feuille de papier sulfurisé.

Enfournez pendant 30 à 35 minutes environ à 180°c.

Laissez refroidir le gâteau pendant que vous préparez le reste.

Les graines peuvent être préparées à l’avance. Je réalise souvent cette recette de graines. Elles se conservent facilement dans un bocal et on peut les utiliser de différentes manières.

Elles seront parfaites pour grignoter à l’apéro mais aussi pour intégrer aux salades et comme topping de vos veloutés.

Rien de plus facile, disposez les graines crues dans un plat allant au four recouvert d’une feuille de papier sulfurisé. Arrosez avec un filet d’huile d’olive et salez. Enfournez à 180°c pendant 15 minutes environ.

Pendant ce temps, faites fondre le chocolat au bain-marie. Une fois que le chocolat est lisse, mélangez-le avec les graines hors du feu. Gardez-en quelques unes pour présenter dessus.

Nappez le gâteau avec le chocolat fondu et les graines. Saupoudrez de quelques graines supplémentaires et laissez refroidir.

Vous avez le weekend devant vous, alors qu’est-ce que vous attendez pour essayer cette délicieuse recette ?

Et bien sûr avant ou après la dégustation, une bonne balade s’impose. Le parc bordelais est très beau à cette époque de l’année.

Eva.

Les brioches à la cannelle de Pascal

Vous connaissez déjà mon amour inconditionnel pour les brioches, surtout à cette époque de l’année. Je suis toujours à la recherche de nouvelles recettes et j’ai trouvé mon bonheur avec celles-ci.

Elles sont gourmandes, moelleuses, réconfortantes et irrésistibles. Que peut-on demander de plus à une brioche ?

Avec le goût de la cannelle, nous sommes tout de suite transportés ailleurs. On s’imagine déjà devant un feu de cheminée pour profiter de ces délices.

La recette vient de Pascal, le propriétaire du café Kuro. J’y vais régulièrement prendre un café et plus si affinité. Souvent, j’accompagne mon café d’un financier ou d’une brioche à la cannelle.

J’ai demandé la recette et voilà, maintenant je peux les faire à la maison mais pour les déguster avec un bon cappuccino, c’est toujours sur place, chez Kuro.

Ingrédients :

  • 200 ml de lait

  • 1 bouchon de rhum (dosez-le comme vous voulez)

  • 4 c. à c. d’extrait de vanille

  • 1 sachet de levure boulangère

  • 120 g de beurre

  • 650 g de farine

  • 80 g de sucre

  • 2 œufs

Garniture :

  • 120 g de beurre

  • 60 g de sucre

  • 2 c. à s. de cannelle

Émiettez la levure dans un récipient avec le lait tiède, le rhum et la vanille. Laissez reposer quelques minutes le temps que la levure commence à se diluer.

Versez dans le bol de votre robot, la farine, le sucre et les œufs puis mélangez.

Incorporez le mélange liquide et remuez à nouveau. Rajoutez le beurre et pétrissez pendant 5 minutes environ, jusqu’à ce que la pâte soit quasiment décollée des parois.

Couvrez la pâte avec un torchon propre ou du papier film et laissez reposer jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume.

Après la pousse, dégazez-la et retravaillez un peu la pâte. L’étalez sous forme d’un grand rectangle.

Mélangez la garniture : le beurre, le sucre et la cannelle. Étalez le mélange sur la partie haute du rectangle.

Rabattez la partie haute sur la partie basse et étalez à nouveau la pâte. Coupez de longues lamelles verticales, les entortiller et les nouer.

Les déposer bien espacées sur du papier sulfurisé. Badigeonnez le tout de jaune d’œuf battu juste avant la mise au four. Enfournez 20 minutes environ à 150°c.

Chez Kuro la température du four est à 140°c, mais mon four n’est pas très puissant, j’ai donc augmenté un peu plus la température.

Cette recette est prévue pour obtenir à peu près douze brioches. J’en ai fait quatorze. Ça dépend en fait de la dimension que vous leur donnez.

Mon fils s’est bien amusé à tortiller les brioches, résultat, elles sont toutes uniques. Il n’en existe pas une seule identique.

Dégustez-les comme vous voudrez, pour ma part, je les préfère au petit-déjeuner, avec mon café du matin.

Les enfants eux se régalent toujours, au goûter comme au petit-déjeuner. Il faudra donc faire une autre fournée bientôt.

Eva.

Sablés aux graines d’anis et mirabelles

L’automne est sans doute ma saison préférée. Les balades en forêt ou dans un parc se transforment en quelque chose de magique. La palette de couleurs que nous offre la nature à cette époque de l’année est époustouflante.

Se blottir dans une couverture après la balade, savourer des petits sablés, cuisiner à nouveau des petites soupes réconfortantes…

Ces petits sablés au couleur d’automne sont parfaits pour commencer la nouvelle saison avec plein de gourmandise.

Ingrédients :

  • 150 g de beurre

  • 70 g de sucre muscovado

  • 150 g de farine

  • 70 g de fleur de maïs (maïzena)

  • 1 ou 2 c. à c. de graines d’anis vert

  • Des mirabelles

Mélangez le beurre avec le sucre jusqu’à ce que la préparation devienne onctueuse, puis ajoutez la farine, la maïzena, les graines d’anis et 1 pincée de sel. Mélangez à nouveau.

Déroulez la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé. Placez-la au frigo pendant 30 minutes environ.

Préchauffez le four à 170°c.

Sortez les biscuits du frigo. Étalez la pâte sur 4 mm et découpez les biscuits à l’aide d’un emporte-pièce.

Coupez en deux les mirabelles. Disposez une moitié dans chaque sablé. Saupoudrez un peu de sucre par dessus. Enfournez pendant 15 minutes environ.

Ces petites sablés au couleur de l’automne seront idéals pour accompagner une boisson chaude et un bon livre. Bonne lecture et bonne dégustation !

Eva.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...