Eva & Torocoro

Blog de cuisine et coups de coeur

KURO Espresso Bar, le petit noir avec du coeur

Ces dernières années, Bordeaux est en pleine effervescence. La ville regorge de nouvelles adresses et les cafés d’un nouveau genre ont fait leur apparition.

Il y a de la place pour tout le monde, ainsi les vieux cafés de toujours ont maintenant comme voisins des « coffee shop ». Des cafés, si on veut, un peu plus tendance où on peut savourer un bon capuccino.

Ces « coffee shop » sont plus que des endroits « branchés ». Le café est roi et il est traité comme tel. La qualité est vraiment au top ! Aujourd’hui, je souhaite vous parler de « Kuro Espresso Bar« , un de mes cafés préférés en ville.

Le propriétaire Pascal a appris le métier de Barista au Québec. En revenant en France, son rêve s’est concrétisé avec Kuro, qui veut dire noir en japonais. Et justement, ici le « noir », on le boit de manières très différentes. Capuccino, macchiato, lungo, espresso…à chacun son café.

À midi, Aurélie et Pascal font des sandwichs délicieux et gourmands. Ils réalisent également des tartes salées ainsi que des salades. J’aime bien accompagner mon sandwich d’un café froid avec un soupçon de lait. Pascal est toujours à l’écoute et vous pouvez presque avoir votre café sur mesure.

Ici, tout est fait maison ! Et souvent, je craque pour un financier qui accompagne mon capuccino. Les financiers changent selon l’humeur d’Aurélie et au gré des saisons. En ce moment, je ne me lasse pas des financiers à la figue. Mes enfants eux, adorent les cookies au chocolat et aux noisettes.

Au petit-déjeuner vous pouvez savourer un granola fait-maison, des muffins anglais ou de délicieux scones.

Le café de chez Kuro vient directement du Café Piha, je vous en ai déjà parlé ici. La nouvelle génération de baristas est comme ça, pas de jalousies entre eux, fairplay. Ils recommandent avec plaisir les adresses de leurs camarades.

Et ils ont bien raison, car comme je vous le disais précédemment, il y a de la place pour tout le monde, surtout qu’ils sont tous très différents et avec leur propre caractère. Chacun a son atmosphère et ses spécialités.

Chez Kuro, le duo formé par Pascal et Aurélie fonctionne à merveille. Ils sont amis de longue date et ça se ressent. L’accueil est chaleureux.

Même pour le café, il existe des saisons ! En ce moment, vous pouvez déguster un capuccino à la purée de potiron avec un soupçon de cannelle, c’est à tomber !

Pascal et Aurélie vous attendent à n’importe quelle heure de la journée (selon horaires), vous pouvez y aller prendre votre petit déjeuner, un simple encas, le repas ou un goûter gourmand. Kuro est situé en face du Grand Théâtre, dans une petite ruelle un peu à l’écart. Mais là aussi, le charme opère. Vous êtes en plein centre ville, dans le bruit et l’effervescence de la ville mais dès que vous rentrez chez Kuro, vous êtes dans un oasis de paix.

Kuro Espresso Bar  – 5, rue du Mautrec  – Ouvert du : mardi au vendredi de 8:00 à 18:00 et samedi de 9:00 -à 18:00

Eva.

Bread cake pommes & figues

Les bread cakes ont tout pour plaire. A mi-chemin entre le pain et le gâteau, c’est une bonne idée pour se régaler au petit-déjeuner. Je le redéfinirai comme un pain gourmand. C’est ma troisième recette de bread cake.

DSC06323

La première est celle-ci, aux framboises et banane. Vous pouvez le réaliser tout au long de l’année en remplaçant les framboises fraîches par des surgelées.

L’année dernière, on s’est vraiment fait plaisir avec la version noisettes et pommes.

Cette fois, les figues sont à l’honneur. Les figues et moi, c’est une véritable passion. Il ne faut jamais me laisser toute seule sous un figuier, je pourrais dévorer tout l’arbre !

Ingrédients :

  • 200 g de farine semi-complète

  • 20 cl de lait d’amande

  • 2 c à s de purée d’amandes

  • 1 c à s de son d’avoine

  • 1 c à s de flocons d’avoine

  • 50 g de pépites de chocolat noir

  • 1 sachet de levure

  • 2 ou 3 pommes coupées en dés

  • 4 ou 5 figues fraîches coupées en tranches

  • Des noix, noisettes, amandes et des graines de tournesol

Dans un saladier, déposez tous le ingrédients secs (sauf les fruits secs) et mélangez. Rajoutez le lait et la purée d’amande et mélangez à nouveau. Coupez les pommes en petits dés et ajoutez-les à la préparation ainsi que les pépites de chocolat. Versez le mélange dans un moule à cake. Rajoutez dessus les figues coupées en tranches et saupoudrez avec des fruits secs coupés en petits morceaux. Enfournez pendant 45 minutes à 170°c.

L’automne nous apporte de très belles choses, des balades en forêt, des champignons, des paysages époustouflants sous la brume comme celle du Cap Ferret où j’ai pris les photos. Et bien sûr, des petits-déjeuners gourmands à savourer doucement.

Eva.

Sandwichs & Tartines au tahin vert à ma façon

Vous êtes plutôt sandwich ou tartine ? Avec presque les mêmes ingrédients de base, je vous propose deux recettes pour des occasions différentes qui se ressemblent. Le sandwich accompagné d’une salade peut faire office d’un repas frugal au déjeuner.

Les tartines sont toujours plus festives, j’aime bien les grignoter lors d’un apéro dinatoire par exemple.

J’ai choisi le tahin, comme ingrédient de base pour réaliser les deux recettes. Je vous ai déjà parlé de cette purée de sésame qui s’utilise pour faire de l’houmous. Mais réduire le tahin à une seule recette serait dommage.

Vous pouvez aussi l’introduire dans votre vinaigrette pour réaliser une salade comme ici ou comme base pour une tarte salée. Le tahin est riche en calcium et phosphore ainsi qu’en acides gras insaturés, il serait donc vraiment dommage de s’en priver.

Cette fois-ci, le tahin s’habille en vert et sert de base pour les deux versions.

Tahin vert :

  • 2 c à s de tahin

  • 2 c à s d’huile d’olive

  • Le jus d’un petit citron

  • 1/2 gousse d’ail

  • 90 g d’épinards frais

  • Quelques brins de ciboulette

Ingrédients pour le sandwich :

  • Tahin vert

  • 3 ou 4 tomates (En fonction de leur taille, les miennes sont plutôt petites)

  • 2 œufs durs

  • Des radis

  • Des champignons

  • Du pain de mie

Réalisez d’abord le tahin vert, dans le bol de votre robot, mixez tous les ingrédients jusqu’à avoir un résultat crémeux.

Coupez tous les ingrédients du sandwich en tranches fines. Octobre est déjà là avec ces fruits et légumes mais on peut encore trouver encore des tomates, profitons avant que soit vraiment la fin. Et ils se marient très bien avec les les saveurs de l’automne.

Étalez le tahin vert sur le pain de mie. Disposez  dessus les tranches de tomates, de champignons, de radis et pour finir les œufs durs. Assemblez les deux parties et coupez-les en triangle.

Votre sandwich est prêt à être devoré accompagné d’une salade.

Pour réaliser les tartines, vous aurez besoin de :

  • Tahin vert

  • Tomates

  • 1 avocat

  • Des olives vertes

  • Ciboulette

  • Copeaux de Parmesan

  • Des tranches de pain de campagne

Étalez le tahin vert sur le pain, coupez les tomates, l’avocat en tranches fines et posez par dessus. Coupez les olives en rondelles et rajoutez-les. Parsemez avec la ciboulette et le parmesan puis rajoutez un filet d’huile d’olive.

Alors, plutôt tartine ou sandwich ? Profitez bien du mois d’octobre qui vient de commencer !

Eva.

Château Fourcas Hosten et Caviar de Neuvic, un accord exceptionnel

Aujourd’hui, je vous conduis au cœur du village de Listrac-Médoc où se situe le Château Fourcas Hosten, un lieu privilégié. D’un côté, la charmante chartreuse du XVIII superbement restaurée par ses propriétaires, les frères Laurent et Renaud Momméja.

De l’autre côté, un vignoble emblématique de 47 hectares qui a connu ces dernières années une grande restructuration. Les propriétaires ont choisi de travailler sur la qualité et l’agriculture raisonnée plutôt que la quantité. Depuis 2018, 100% du vignoble est conduit en viticulture biologique. Il est évident que sur ce domaine, l’air que l’on respire est sain. Pas de produits classés CMR (cancérigènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction).

Avant de poursuivre la présentation du Château, je vous explique pourquoi je m’y trouvais. Le 16 septembre dernier, j’ai été conviée par la maison du Caviar de Neuvic et le Château Fourcas Hosten à un instamment (rencontre entre instagrameuses). L’idée était de nous faire découvrir son accord « Blanc et Caviar ». Une dégustation exceptionnelle !

Renaud Momméja (le propriétaire du Château), Laurent Deverlanges (le producteur du Caviar de Neuvic) et Caroline Artaud (la directrice technique et administrative du Château)

La visite du Château a commencé avec Caroline, une femme passionnée et passionnante. Nous avons beaucoup appris sur le vin grâce à elle. Il existe deux cépages : le Cabernet Sauvignon et le Merlot qui permettent de réaliser ce vin si élégant et parfumé. Le cépage compte mais également le terroir. Ici, deux terroirs, des graves pyrénéennes sur le plateau du Fourcas et un sol argilo-calcaire à Listrac. Ces éléments sont déterminants pour créer l’identité du vin.

La visite a continué à l’intérieur du chai, totalement rénové. Nous avons eu le bonheur d’une dégustation de raisin pressé, un vrai délice.

Puis, nous avons atteint la salle de dégustation. Le caviar était disposé sur des socles de glace, prêt à être dégusté. Cette offre oenotouristique nommée « Les accords exceptionnels de Fourcas Hosten » est désormais ouverte à tous. La visite « Blanc et Caviar » permet de découvrir la propriété et de déguster ces deux produits d’excellence dont l’alliance est parfaite.

Le prix de la visite est de 35 euros par personne et il comprend la dégustation. Le vin blanc (75% sauvignon blanc, 18% sauvignon gris et 7% de sémillon) apporte la fraîcheur et la minéralité. Le caviar Baeri signature, l’accompagne à merveille avec ses notes iodées et son onctuosité en bouche.

Le Domaine de Neuvic est situé entre Périgueux et Bordeaux, au cœur du Périgord blanc. La devise de Laurent Deverlanges, la qualité et le respect de l’environnement. L’alimentation des poissons est 100% biologique.

Quand deux produits hors du commun se rencontrent, la magie opère. J’ai beaucoup apprécié cette dégustation et mon palais en garde encore les papilles éveillées ! Un plaisir que je voulais partager avec vous. Pensez que c’est aussi un beau cadeau à offrir.

De gauche à droite : Sophie Sonicki-Thierry, moi, Sylvie du blog « Enfin Moi » et M. Renaud Momméja (photo réalisée par Laure Bousseaud)

Pour nous, la visite s’est poursuivie dans le jardin du Château. Champagne et amuse-bouches à base de produits de la maison du Caviar de Neuvic. Connaissez-vous le beurre de caviar ? Si vous ne le connaissez pas, il est urgent d’y remédier. C’est à tomber !

Au moment de passer à table, nous découvrons l’élégance d’une belle table raffinée, dressée avec soin.

L’entrée : le caviar de Neuvic (barri, oscietre et béluga) accompagné de blinis, écrasé de pomme de terre et langoustine. Son accord parfait, le vin blanc 2016 du Château Fourcas Hosten

Le plat principal : Petit canard du marais, gratin de blettes et figues rôties. Un accord met et vin idéal, un millésime de 2011 (51% Merlot, 47% Cabernet Sauvignon, 2% Cabernet Franc)

Le dessert : Alaska aux mûres

Le repas était vraiment délicieux de l’entrée au dessert sans une fausse note. Je remercie grandement Martine !

Le charme de cette demeure sophistiquée est impressionnant. Nous ressentons l’âme unique du lieu.

Nous nous sommes retrouvés autour d’un café pour échanger et partager, avec beaucoup de convivialité.

Il a été difficile de quitter ce domaine dont l’atmosphère vous imprègne et vous fait vous sentir heureux.

Pour terminer cette merveilleuse journée, une balade dans ces vignobles d’exception s’imposait comme une évidence. Finalement, ce qui nous a réuni ce jour-là, c’est la nature. Sans ces formidables grappes et le savoir-faire de ces hommes et femmes, rien ne serait possible !

Le chef de culture nous a rejoint pour nous parler de ce terroir si fragile et si fort à la fois.

L’hiver a été difficile et l’impact de la grêle est encore visible mais le vignoble a toutefois bien résisté à toutes les intempéries. Depuis 2017, la propriété a déposé un dossier auprès d’ECOCERT. En 2018, passage de 78% à 100% du vignoble en bio, avec certification possible en 2020 pour le blanc et 2021 pour le rouge.

Photo réalisée par Laure Bousseaud
De gauche à droite : Sophie Solnicki-Thierry, Nadia « Suivez la Barone« , Tiffen « Tu aimes?« , moi, Lumir « Voyage gourmand« , Sophie Juby Bordeaux cuisine and co, Caroline Artaud, Laurent Deverlanges, Adélia « Les tranches de vie de Lou« , Marine « Marine is cooking » et Sylvie « Enfin moi« 

Un grand merci à tout le personnel du château Fourcas Hosten, spécialement à Caroline Artaud et Sophie Solnicki-Thierry (directrice commerciale et marketing). Merci beaucoup à M. Renaud Momméja qui nous a ouvert si généreusement les portes de sa maison et qui nous a accompagné tout au long de la journée.

Merci beaucoup à Laurent et Adélia Deverlanges, producteurs du Caviar de Neuvic, qui nous ont fait découvrir et savourer le caviar différemment. À eux deux, ils ont su nous faire partager le monde du Caviar, si fermé et exclusif parfois.

Si vous voulez passer un bon moment. N’hésitez pas à réserver auprès du Château votre accord exceptionnel « Blanc et Caviar ». Plus qu’une dégustation, c’est un moment privilégié qui vous attend. Prenez contact avec la propriété. Il existe plusieurs offres oenotouristiques. Par exemple, « À la découverte du Château Fourcas Hosten », vous découvrirez le processus de vinification, suivi d’une dégustation de deux vins rouges, son prix huit euros par personne. Ces visites oenotouristiques sont une manière ludique d’apprendre davantage sur le monde du vin. Une promenade à seulement quarante-cinq minutes de Bordeaux, les enfants sont bienvenus et la visite pour eux sera gratuite.

Et si après avoir lu cet article, l’envie de Caviar vous rattrape. J’ai un bon plan pour vous. Avec le code promo « EVACAV« , vous avez 15% sur tout le site hors frais de port, valable jusqu’au 31 octobre 2018. En sachant, que la date de péremption est d’environ 4 mois, vous pouvez en profiter pour faire vos achats de Noël dès maintenant. Le domaine de Neuvic propose aussi des visites tout au long de l’année, contacter-les sans aucune hésitation. Le monde du caviar n’a jamais été si proche.

Eva

Mon smoothie bowl

Impossible de passer à côté de la mode du smoothie bowl. Il est partout, dans les magazines, les cafés… Le smoothie bol est plus épais qu’un smoothie traditionnel. De ce fait, on le mange au lieu de le boire.

Cette recette a tout pour plaire, elle est facile et rapide à préparer, elle contient des fruits, des céréales…C’est un excellent moyen pour commencer la journée du bon pied !

Pendant le mois de septembre, on joue les prolongations. Les vacances sont finies mais les beaux jours sont encore là, alors on profite, direction le Bassin d’Arcachon.

Ingrédients pour 2 smoothies bowls :

  • 1 banane grande ou 2 petites

  • 70 g de fraises surgelées

  • 70 g de framboises surgelées

  • 10 cl de lait d’avoine (vous pouvez varier les quantités si vous le voulez plus ou moins épais)

Topping :

  • 1 poignée de granola fait maison (la recette ici et ici)

  • Quelques framboises

  • Quelques graines de chia

  • 1 banane coupée en fines tranches

Mixez tous les ingrédients du smoothie dans votre blender et versez dans les bols. Il faut au moins une variété de fruits surgelés, c’est plus frais et plus onctueux.

Rajoutez le granola, les framboises, la banane et les graines de chia dessus. C’est prêt à déguster ! Le topping est juste une suggestion, vous pouvez varier les plaisirs au grè de vos envies et des saisons.

Le smoothie bowl est idéal pour compléter un brunch, avec des pancakes et un toast avocat, par exemple.

On a encore quelques jours d’été devant nous, profitez-en avant que l’automne ne nous rattrape !

Eva.

Recette pour une rentrée réussie

Bonjour à tous ! Ravie d’être de retour parmi vous. J’espère que vous avez passé de belles vacances. Les miennes m’ont surtout permis de « déconnecter ». Je n’ai pas beaucoup de mérite, la Wi-Fi était très faible et même parfois inexistante. Se ressourcer dans des endroits sans réseau est la meilleure façon de « reconnecter » à nouveau avec ses proches et avec soi-même. On est revenu avec les valises remplies de beaux souvenirs et les batteries rechargées pour affronter la « nouvelle année ».

La recette d’une rentrée réussie ? Chacun aura la sienne sans doute. Personnellement, j’aime beaucoup le mois de septembre, il est toujours chargé de belles surprises. L’été indien est toujours magnifique ici, ce qui est parfait pour une rentrée en douceur. Ma rentrée à moi est faite de rencontres, de nouvelles recettes à savourer et d’adresses à découvrir et   partager.

Ingrédients :

  • 1 ou 2 tomates

  • 1 petite courgette

  • 4 ou 5 figues

  • Quelques framboises

  • 1 poignée de fruits secs décortiqués (noix de cajou, noix, amandes…)

  • 1 c. à s. de vinaigre de Modena, 2 c. à s. d’huile d’olive, 1 pincée de sel

Coupez en tranches les tomates et déposez-les au fond de votre saladier. Épluchez les courgettes et coupez-les en fines tagliatelles à l’aide d’un économe. Disposez sur les tomates. Coupez les figues en fines tranches et disposez-les sur les courgettes. Ajoutez les framboises et les fruits secs. Versez la vinaigrette dessus et savourez la rentrée qui commence.

Bonne rentrée à tous ! Et profitez bien de l’été indien.

Eva

Un été aux saveurs méditerranéennes

Au début du mois de juillet, nous avons eu la chance de plonger quelques jours dans le grand bleu ! Les îles Baléares sont toujours une bonne idée de voyage. Chaque île est magique. Minorque est la plus tranquille et sans doute la plus sauvage des quatre îles Baléares. Ses plages avec ses eaux turquoises sont un rêve. Sa biodiversité est très riche et c’est pour cela que Minorque a été classée réserve de la biosphère par l’Unesco.

Mais il n’y a pas que la plage dans cette île aux parfums méditerranéens. Les phéniciens, les romains, les arabes…autant de peuples qui sont passés par là en laissant chacun leur empreinte pour toujours.

Avec quelques photos de Minorque, je voulais partager avec vous quelques recettes estivales au goût méditerranéen et bien sûr vous souhaiter de belles vacances.

DSC06168

Tartines aux figues et au chèvre, un mélange sucré-salé qui est vraiment délicieux !

Gazpacho de Pastèque, une entrée fraiche et savoureuse !

1-Caponata 041

Conchiglionis à la caponata, des aubergines, des tomates, des olives…Tout y est pour un plat gourmand à souhait.

DSC01262

Tarte à la tomate et à la feta, l’incontournable de l’été !

Houmous aux petits pois, parce que l’été sans houmous, ce n’est pas pareil ! Celui aux petits pois plaira davantage à ceux qui n’aiment pas les pois chiches.

Taboulé au chou fleur, un classique dans la cuisine méditerranéenne.

1-Tarte fine figues 052

Tarte fine aux figues et aux amandes, ça vous dit un petit dessert ?

DSC03927

Glace au citron-basilic, parce que le jaune est la couleur à la mode !

dsc00848

Tarte aux prunes et crème de pistaches, un dessert à partager sans modération.

Avec ces petites recettes aux saveurs de la méditerranée, je voulais vous souhaiter de belles vacances. Le blog rependra à la rentrée, dès septembre. Où que vous soyez, profitez du temps présent et plongez à pic dans l’été ! A très bientôt !

Eva.

Socca aux couleurs de l’été

Depuis que j’ai découvert la socca, cette galette niçoise fait partie des mes recettes incontournables. La socca est parfaite à toutes les saisons. Elle est très rapide et facile à réaliser. On peut la consommer seule, juste poivrée et sans couverts. Pour faire un plat principal, on peut l’accompagner de légumes de saison, d’un œuf…Les possibilités sont énormes, selon votre faim et vos envies !

Pour la transformer en un plat estival, j’ai choisi des ingrédients méditerranéens. Le résultat, un plat coloré, frais et très gourmand ! Une socca bien garnie sera suffisante pour une personne.

Sur les photos, le village de Sorèze. Un petit village du sud de la France qu’on aime visiter chaque été. Le temps ici paraît suspendu, rien n’a changé. On a l’impression de rentrer dans une carte postale.

Pour la socca, la recette est par ici.

Pour la salade de tomates :

  • Des tomates cerises de couleurs différentes

  • De la feta coupée en petits morceaux

  • Des graines de sésame

  • Des olives vertes dénoyautées et coupées en rondelles

  • Du basilic et de la ciboulette

  • Sel, huile d’olive et un filet de jus de citron

Pour l’houmous la recette est par ici.

Pour l’houmous de petits pois, c’est par ici.

Faites cuire la socca comme l’indique la recette dans le lien. Réalisez la salade de tomates cerises multicolores. Coupez les tomates en morceaux, ainsi que la feta et les olives. La salade est entièrement réalisée par ma fille. Elle roule quelques morceaux de feta dans des graines de sésame. Elle rajoute un filet d’huile d’olive et un filet de jus de citron, et la salade est prête.

Une fois que toutes les petites recettes sont préparées, il suffit de les mettre sur la galette.  Vous pouvez y ajouter un œuf mollet pour compléter.

On s’installe à l’air libre et on profite de l’été !

Eva.

Houmous aux petits pois à ma façon

On peut dire que l’été s’est installé officiellement et tout ce qui va avec également. Des sorties, des découvertes, des pique-niques, des orages, des jours de plage, des soirées al fresco…et bien sûr des apéros entre amis.

Cette recette millénaire est très simple mais aussi très « healthy ». Si vous avez un petit robot, il vous suffit de glisser tous les ingrédients et de les mélanger pour avoir un bol de bonheur à « ripper » ! La première fois que j’ai goûté et apprécié l’houmous c’était chez Anne où j’ai pris ces photos l’été dernier.

La version classique est par ici.

Le green houmous est par ici.

Le pink houmous est par ici.

Cette année, j’ai misé à nouveau sur le vert mais avec un autre ingrédient qui change tout, le petit pois.  J’ai une amie qui n’aime pas les pois chiches, cette recette est parfaite pour elle. Les petits pois donnent une légèreté et un goût très fin.

Ingrédients :

  • 240 g de petits pois déjà cuits ( j’ai toujours un bocal dans mon placard)

  • 2 c. à soupe de tahin

  • 2 ou 3 c. à soupe d’huile d’olive

  • le jus d’un citron

  • 1 ou 2 gousses d’ail (ça dépend de leur taille et de votre goût pour l’ail)

  • Sel

Pour le topping :

  • 1 c. à. s. de petits pois (que vous aurez sauvés du bocal)

  • 5 ou 6 olives vertes dénoyautées

  • 1 c. à c. de câpres

  • De la ciboulette ciselée

  • 1 c. à c. de tahin mélangé à 1 c. à s. d’huile d’olive

  • Des graines de sésame

Mélangez tous les ingrédients de l’houmous dans le bol de votre robot. Goûtez et n’hésitez pas à assaisonner à nouveau si nécessaire. Souvent, je rajoute à nouveau du citron. Disposez dans un bol.

Pour le topping, mélangez les petits pois avec les olives coupées en petits morceaux et les câpres. Rajoutez de la ciboulette ciselée par-dessus, ainsi que le mélange tahin et huile d’olive. Disposez le topping sur l’houmous et gardez au frais jusqu’à l’heure de l’apéritif.

En été, je suis fan des recettes faciles et gourmandes qui laissent du temps pour profiter de l’essentiel, la famille, les amis…la vie quoi !

Eva.

Dessert aux graines de chia et fruits rouges

Je vous ai déjà parlé des super-pouvoirs des graines de Chia par ici. Depuis que j’ai découvert ce super-aliment, nous en consommons régulièrement. J’essaie de trouver de bonnes recettes pour les déguster différemment.

Elles peuvent être consommées sèches, tout simplement, ou rajoutées dans un porridge, sur un yaourt ou bien même dans des salades.

Mais ces graines sont assez surprenantes, outre leurs qualités nutritionnelles, leur texture peut changer et la manière de les consommer avec. On rajoute du lait, on laisse agir quelques heures et voilà les graines sont transformées en une sorte de pudding.

Ce mélange se garde plusieurs jours au frigo. Vous pouvez donc chaque jour faire évoluer ce pudding d’une manière différente et selon vos envies. Il peut être parfait pour un petit déjeuner ou pour un dessert surprenant.

Je vous laisse ma version ! A vous de transformer ce pudding en un dessert convoité.

Ingrédients pour la base :

  • 50 cl de lait végétal (mes préférés sont les laits d’avoine et de noisettes)

  • 6 c. à s. de graines de chia

  • 1 bâton de vanille

Pour le topping :

  • 1 c. à c. de purée d’amandes ou de cacahuètes

  • Des fruits rouges à volonté

  • Quelques pépites de chocolat

  • 1 c. à c. de sirop d’érable

Disposez tous les ingrédients de base dans un récipient. Mélangez bien l’ensemble. Au bout de 10 minutes, fouettez à nouveau pour ne pas que les graines restent collées entre elles. Laissez reposer dans le réfrigérateur pendant quelques heures pour avoir une consistance gélatineuse proche du pudding.

Vous pouvez aussi le préparer le soir ainsi le matin vous aurez votre pudding prêt à être transformé en petit-déjeuner gourmand.

Voici ma version du dessert mais pouvez en réaliser plein d’autres, à vous de jouer !

Préféreriez-vous le dévorer pour le petit-déjeuner ou pour le dessert ?

Mes enfants préfèrent le manger pour le goûter.

Eva.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...