Eva & Torocoro

Blog de cuisine et coups de coeur

Archive of ‘Sorties’ category

Mampuku, l’adresse à partager entre amis

DSC01561

Mampuku est le nouveau restaurant de la fameuse équipe du  Miles. Une adresse à ne pas manquer. Vous en repartirez avec le sourire, les papilles éveillées et l’appétit satisfait.

DSC01570

Quand je vous ai parlé de Miles la première fois, je vous ai dit que ces jeunes chefs n’avaient pas fini de nous surprendre et c’est bien le cas ! Les chefs Ota Ayako, Laura Eyrin, Gil Elad et Arnaud Lahaut débordent tellement d’idées et d’inspiration que la création d’une nouvelle adresse devenait incontournable.

Le concept est totalement différent. L’équipe se partage entre les deux restaurants et pas question de rester figé dans un seul endroit. Lors de notre venue, le chef Gil Elad était aux commandes du Mampuku pendant que le chef Arnaud Lahaut était chez Miles.

DSC01586DSC01575

Mampuku est une bonne adresse à partager entre amis. Ici, pas de cuisine gastronomique mais plutôt une adresse inspirée de la « street food » et de leurs différentes origines. Il existe plusieurs formules, nous avons pris la formule à 32 euros où l’on peut choisir entre 4 entrées et 2 plats à partager, plus le dessert.

DSC01580

Vous ferez ici, un voyage culinaire qui vous transportera très loin. Du Japon à l’Israël en passant par Tahiti, vous découvrirez toute une gamme de saveurs et de couleurs inconnues.

DSC01568DSC01582DSC01587

L’épaule marinée et confite au soja à manger à la façon des nems était incroyablement délicieuse !

DSC01564

Place au desserts ! La machine à glace vous attend pour vous préparer vous même votre dessert. Bien sûr la glace est faite maison et les sauces également.

DSC01594

J’ai choisi la glace à la cacahuète, un dessert régressif et addictif !

Mampuku

Pour mes amis, ananas rôti et pomme fumée, un plaisir qu’on n’a pas hésité à partager !

La prochaine fois je compte bien goûter le Börek, une spécialité d’Asie à base de pâte filo, remplie de très bons ingrédients !

Mampuku est la bonne adresse à partager entre amis et sans modération.

Eva.

L’esprit Côté Rue

DSC00626

Côté Rue a ouvert ses portes l’été dernier à Bordeaux et en très peu de temps, il est devenu une adresse incontournable en ville. Ce n’est pas par hasard. Ce restaurant nous a conquis sur tous les plans.

C’est le chef Tanguy Laviale de Garopapilles qui nous a chaleureusement recommandé cette adresse. Je vous ai déjà parlé de ces nouveaux chefs, jeunes et décomplexés, qui ont déjà fait leurs preuves dans de grands restaurants parisiens aux côtés de chefs étoilés et renommés. Ils n’hésitent pas à renoncer à la capitale pour trouver un lieu à taille humaine qui leur ressemble; dans lequel ils peuvent faire une cuisine de qualité et la partager avec le plus grand nombre d’amateurs.

Côté Rue Restaurant

Ici, c’est une carte soignée avec deux entrées, deux plats et deux desserts au choix. C’est très satisfaisant.

DSC00616

Rudy Ballin, le chef de Côté Rue n’a que 24 ans et derrière lui un parcours impressionnant. Il a commencé comme commis à la Maison Blanche des Frères Pourcel à Paris. Il a continué son chemin auprès de chefs étoilés dans des palaces parisiens. Il a aussi travaillé avec Madame Anne-Sophie Pic à Valence et à Paris.

Il quitte finalement la capitale pour la Provence et rejoint un de ses premiers chefs François Martin. Puis, il pose ses bagages à Bordeaux pour créer son propre restaurant. Le chef Rudy Ballin jeune et créatif a déjà une jolie carrière et une belle expérience. C’est vraiment pour moi, un chef talentueux !

DSC00619

Les plats sont beaux à regarder et en bouche, ils font exploser les saveurs. Chaque bouchée développe les sens et le goût.

DSC00622

La carte des vins est exceptionnelle et vous pouvez accorder votre confiance les yeux fermés au sommelier qui vous conseille.

DSC00623

L’œuf de poule déclinaison de carottes était surprenant.

DSC00649

 Entre deux plats, vous pouvez admirer le plafond original et authentique, une merveille !

DSC00618

Le chef Rudy Ballin travaille en parfait harmonie avec Pierre Damien Peurrien, le sous-chef.

DSC00631

Le paleron de bœuf, déclinaison de céleri et rhubarbe, parfumé au poivre de Tasmanie. Je peux vous assurer que chaque ingrédient à sa place dans l’assiette et vous pouvez déguster et découvrir toutes les saveurs.

DSC00627

Mon amie a demandé de la truite qui était également très savoureuse.

DSC00641-002DSC00633

Et pour finir en beauté, quoi de mieux qu’un très beau dessert.

DSC00637

J’apprécie beaucoup les poires pochées à l’hibiscus et à la vanille de Madagascar.

DSC00638

Pour accompagner le café, nous avons eu des mignardises maison.

Si vous avez l’occasion, n’hésitez pas, allez manger Côté Rue ! Cet endroit a vraiment tout pour vous plaire et vous ravir.

Eva.

Le voleur du Grand Théâtre à Bordeaux

DSC00278DSC00287

Cette semaine, les enfants ont profité de leurs premiers jours des vacances d’hiver. Ce fut l’occasion de tester avec eux, un jeu de piste organisé par Bordeaux Visite, une entreprise bordelaise dédiée aux loisirs urbains.

DSC00282

Le rendez-vous avec les deux animateurs et l’ensemble des participants, était à 14h00 au Grand Théâtre, au cœur de la ville.

DSC00291

Pour commencer, ils nous ont expliqué pendant quelques minutes, les règles du jeu puis, le plus important ils nous ont fourni les documents nécessaires pour atteindre notre but.

Chaque équipe a choisi un nom propre à son groupe. Nous étions l’équipe des « Donuts ».

DSC00294

Il nous a fallu suivre les pistes pour attraper le voleur du Grand Théâtre. Chaque équipe a dû partir dans des directions différentes en ayant toutefois le même parcours.

DSC00304DSC00305DSC00302

Munis de notre plan de la ville, de notre carnet de détective, d’une loupe et de notre livre de route, nous sommes partis à la recherche du voleur à travers la cité.

DSC00308DSC00310

Le parcours était très bien réalisé. Si vous connaissez la ville de Bordeaux, c’est toujours plaisant de s’y balader et de découvrir des curiosités grâce à votre carnet de route.

Si, au contraire vous visitez la ville pour la première fois, ce jeu ludique est fait pour vous. Vous découvrirez le centre ville d’une manière totalement différente, avec un autre regard.

DSC00311DSC00314-001

Ce jeu est aussi bien conçu pour les petits que pour les grands et tout le monde y trouvera son compte.

Pour être un bon détective, il faut bien lire les indices et avoir l’œil partout.

DSC00316DSC00333DSC00342DSC00343

Évidemment, c’est notre équipe de détectives qui a gagné le jeu haut la main. A la clé, un prix. Je ne le dévoile pas, comme ça, si vous vous décidez à faire le parcours, vous aurez la surprise !

DSC00292

On a fini notre parcours là où on l’avait commencé, au Grand Théâtre et on a échangé avec les animateurs et les différentes équipes.

Si vous êtes en vacances à Bordeaux, je vous conseille vivement de participer à ce jeu de piste distrayant.

Si vous voulez plus d’information, c’est par ici !

Eva.

Bye bye 2015, Bonjour 2016 !

ETE

Je n’aime pas trop regarder en arrière mais quand je regarde les photos, je me dis que l’année 2015 était quand même une belle année ! On vient de passer quelques jours magnifiques à la campagne. C’était mon rêve depuis toujours, de passer Noël à la campagne, en famille et devant un bon feu de cheminée. Le temps était très beau et les balades en plein air nous ont fait le plus grand bien. Nous voici ressourcés pour démarrer une nouvelle année.

Truffes blanches

Je suis toujours heureuse de faire ce blog et de connaître déjà certaines d’entre vous. Parce que finalement, c’est le plus important quand on fait un blog, on s’ouvre au monde entier et on fait des rencontres surprenantes et sympathiques. Chaque jour, j’apprends de nouvelles recettes, les us et coutumes, les traditions d’autres pays et je découvre des paysages magnifiques….mais tout ça grâce à vous.

J’espère que l’année prochaine vous continuerez à aimer ce blog et qu’on continuera à échanger de belles recettes et nos coups de cœur.

Je vous souhaite une très belle année 2016 !

Eva.

Un dimanche à Rions

DSC08534

Bordeaux est une ville magnifique. Elle est non seulement très belle mais en plus, elle est entourée de vignobles et de villages pittoresques. C’est le cas de Rions. Ce village médiéval se trouve à seulement 30 km de Bordeaux. Il est situé au milieu des vignes, les premières côtes de Bordeaux.

DSC08368DSC08416DSC08365

Le charme opère instantanément, à l’instant même où vous mettez un pied dans ce village.

DSC08373

Avec ces vieilles inscriptions marquées dans la pierre et ses jardins fleuris, vous trouverez un réel plaisir à vous promener dans Rions.

DSC08417

On est venu ici pour visiter, respirer et bien sûr manger !

DSC08382DSC08377DSC08383DSC08378

L’église Saint-Seurin fut construite au XII siècle en style roman, elle est classée au titre des monuments historiques depuis 1908.

DSC08517

Par ici, la fameuse tour du Guet.

DSC08387

DSC08388DSC08396

Les rionais, les habitants de Rions, aiment particulièrement les fleurs et les jardins, partout vous pouvez en découvrir. Au printemps, ce doit être ravissant.

DSC08380

DSC08413DSC08403

Comme je vous disais précédemment, on est aussi venu à Rions pour manger ! Avec des amis, on a voulu fêter l’anniversaire de Fred dans un endroit chaleureux. Une amie, nous a conseillé le restaurant « L’auberge de l’ancienne poste« . Ce lieu, est tout naturellement situé dans l’édifice de l’ancienne poste qui date du XVIII siècle.

DSC08470DSC08477

La salle est magnifique avec la grande cheminée où le chef cuisine toutes ses viandes.

On s’y sent bien tout de suite ! L’odeur dégagée par la cheminée où le chef fait griller ses viandes, la lumière qui rentre par les grandes fenêtres, la décoration soignée, tout y est pour se sentir heureux.

DSC08439

Une belle présentation fait toujours plaisir et en plus si c’est bon, comme c’est le cas ici, c’est tout gagné !

DSC08440

L’entrée que Fred a choisi, est très appétissante.

DSC08444DSC08452

Une bonne viande cuisinée au feu de bois dans la cheminée et des pommes de terre rissolées, on ne pouvait pas espérer mieux pour un repas  dominical.

DSC08428DSC08454

Et voici la tarte tatin revisitée par le chef  !

DSC08458

Ma fille a préféré la crêpe façon grand-mère !

DSC08460

Le repas était très bon et on reviendra sans doute un de ces jours.

DSC08498

Les paysages qui entourent Rions sont époustouflants.

DSC08393

Si vous habitez Bordeaux ou ses alentours, ne manquez pas de faire un petit tour à Rions !

Eva.

Tea Cosy, une boutique « so british »

DSC07996

Je vous ai déjà parlé de la rue Bouffard et de ses beaux magasins indémodables. Cette fois-ci, je veux vous faire découvrir la boutique Tea Cosy dans laquelle je m’approvisionne depuis des années pour étoffer ma collection de vaisselle anglaise.

DSC07995

DSC08164DSC08167

Cette boutique se trouve juste en face du Musée des arts décoratifs à Bordeaux.

DSC07999

Tea Cosy est un petit magasin dans lequel vous pouvez dénicher un trésor dans chaque recoin. Ici, je vous conseille de bien ouvrir les yeux et de regarder partout. Que vous soyez amateur de vaisselle anglaise ou pas, vous y trouverez forcément votre bonheur.

Tea Cosy2

Ma marque préférée est Burleigh et ici, vous pouvez trouver tout un rayon dédié à cette maison fondée en 1851. Depuis 150 ans, Burleigh continue de fabriquer ses produits de la même façon, dans la tradition à Stoke-on-Trent.

DSC08056

Des tasses à thé, des théières, des plats à cake,des assiettes, des beurriers…vous ne saurez pas ou donner de la tête. A chaque fois que j’y vais avec mon amie, une autre passionnée de faïence et de porcelaine, on peut passer une heure à l’intérieur à regarder de tout côté, à s’émerveiller et aussi échanger sur notre passion commune avec la propriétaire, Dominique.

DSC08120

Si vous aimez prendre le thé « à l’anglaise », vous trouverez ici tout le nécessaire: des gâteaux, du pudding, du thé, des biscuits au gingembre, des marmelades toutes plus savoureuses les unes que les autres…

DSC08103DSC08111

DSC08113

Dominique a pensé à tout pour que le « tea time » soit un vrai moment de plaisir !

Tea Cosy3

Royal Albert, Wedgwood, Roy Kirkham…les maisons anglaises les plus prestigieuses se retrouvent dans le même espace pour notre plus grand plaisir. C’est un ravissement pour les yeux.

DSC08168

DSC08005

Sur cette table, se trouve de la vaisselle « vintage » chinée par Dominique dans tous les coins du Royaume-Uni !

Tea Cosy5

Dans cette boutique, il n’y a pas que de la vaisselle, il existe toute sorte d’objets pour offrir et faire plaisir. Maintenant que Noël approche à grands pas, vous pouvez y trouver des cadeaux originaux et purement anglais sans avoir à sortir de Bordeaux.

Tea Cosy

Les enfants ont aussi leur place dans ce magasin. De la jolie vaisselle en faïence ou en mélaminé, est joliment décorée avec le fameux Peter Rabbit, une institution de l’autre côté de la Manche.

Tea Cosy1

De très beaux objets qui feront des heureux. Il existe aussi une petite collection de livres de la célèbre écrivaine Beatrix Potter et de la vaisselle ancienne chinée par la propriétaire.

DSC08003

Il existe des objets dans tous les styles et pour toutes les bourses.

DSC08146DSC08001DSC08083

N’oubliez pas de regarder partout, même au sol ! Peut-être que votre coup de cœur se trouvera là…

DSC07567Tea Cosy4

Côté tissu et textile, vous pouvez aussi trouver une très grande sélection: des plaids en laine, des torchons, des maniques, et bien sûr des « tea cosy » pour que votre théière reste bien au chaud !

DSC08025

DSC08119

Si vous habitez à Bordeaux ou que vous êtes de passage dans la ville, ne ratez surtout pas cette boutique. So british !

Eva.

Rue Bouffard, la rue tranquille

DSC07225

La rue Bouffard est très discrète. Il existe partout, plusieurs styles de rues, celles qui sont grandes, celles qui sont bruyantes, celles qui sont investies par les jeunes, celles des antiquaires…La rue Bouffard est une rue calme et paisible en plein cœur de Bordeaux.

DSC07494

Elle fait partie des rues dans lesquelles, on aime bien prendre son temps et flâner. On y oublie un temps le bruit des voitures.

DSC07489

Elle garde bien les secrets d’autres époques et les traces du passé tout en acceptant le changement et la rénovation. Cette rue a su conserver tout son charme.

DSC07488

On peut y trouver toutes sortes de boutiques, de magasins vintage, de musique, d’antiquité, de souvenirs, de peinture et surtout de décoration.

DSC07498DSC07503DSC07508

Si vous cherchez une guitare sèche ou électrique, c’est ici que vous trouverez votre bonheur et même peut-être la perle rare.

Rue Bouffard1DSC07519

Les fameux mascarons observent les passants qui déambulent.

DSC07522DSC07715

Chaque boutique a gardé une devanture en bois peint, chacune a son propre style et son identité.

DSC07713

La boutique du mariage vous propose de jolies robes de mariée, entre élégance et raffinement.

DSC07520

En haut des immeubles, les détails d’architecture sont remarquables.

DSC07514DSC07525DSC07528

En descendant la rue, vous trouverez aussi une herboristerie avec un large choix d’huiles, de tisanes, d’eaux, de savons, d’argiles… avis aux amateurs.

DSC07531

Derrière cette belle porte bleue, se trouve le musée des arts décoratifs.

DSC07530

Sa terrasse permet de faire une pause tout en admirant la cour et l’hôtel particulier de Lalande du XVIII ème siècle.

Musée arts

A l’intérieur, l’expression d’un décor et d’un art de vivre à la française. Le musée bénéficie de belles pièces de faïenceries bordelaises notamment de David-Johnston et de Vieillard.

 DSC07533

Dans la charmante cour du musée, vous pouvez vous installer au restaurant-salon de thé pour vous désaltérer ou vous restaurer.

DSC07702

Le musée des arts décoratifs est un oasis de tranquillité au cœur de la ville.

DSC07534

Dans cette librairie, vous pouvez acheter, vendre, faire expertiser vos livres et trouver des dessins et des gravures.

DSC07537

Et juste en face du musée, vous trouverez la boutique anglaise Tea Cosy. Je connais cet endroit depuis de nombreuses années. C’est ici que j’aime bien venir partager ma passion pour la vaisselle anglaise avec la propriétaire et acheter de nouvelles porcelaines ou faïences dont je ne me lasse pas.

 DSC07536

La propriétaire de Tea Cosy est une vraie passionnée d’Angleterre. Elle y fait de nombreux voyages au cours de l’année et y déniche de belles vaisselles anciennes et de jolies pièces de manufactures anglaises. Pour cette fois, nous resterons devant la porte mais nous y reviendrons pour vous en faire découvrir l’univers très bientôt.

DSC07712

N’hésitez pas à faire un tour dans cette charmante rue, elle a tant à vous offrir…

Eva.

El taco del diablo, the California spirit

DSC07148

Tous les mercredis, les enfants finissent l’école à midi. L’occasion parfaite pour découvrir avec eux « El taco del Diablo« . Depuis longtemps déjà, je n’entends que des commentaires très positifs sur ce drôle de camion.

DSC07149

Virginie et Philippe Saint-Jeannet, les propriétaires de ce foodtruck  sont originaires du Sud-Ouest. Dans les années 90, ils ont traversé les États-Unis et ils ont eu un coup de foudre pour Los Angeles où ils se sont installés pendant quelques années.

DSC07178

De retour en France, ils ont décidé d’ouvrir un camion cuisine aux goûts mexicains mais à l’âme californienne.

DSC07181

Depuis, ils ont fait un bon bout de chemin. Ils ont conquis le cœur des bordelais mais aussi le très exigeant guide pour les amateurs de bonne cuisine, Le Fooding.

DSC07175

J’ai eu un coup de cœur pour ces burritos au bœuf mijoté pendant plus de 6 heures. Ils sont succulents.

DSC07164DSC07165

Les tortillas sont faites maison et elles sont délicieuses.

DSC07166

Ma fille a préféré la quesadilla au chorizo très fondante.

DSC07162DSC07170

Les tacos sont à tomber ! On en a demandé un assortiment, c’est ainsi qu’on a pu tout goûter.

DSC07173

L’esprit californien est un peu partout dans ce drôle de camion rouge.

DSC07158

Chaque jour, le camion est garé dans un endroit diffèrent. Cette année, ils ont ouvert un magasin dans le cœur de Bordeaux dans lequel vous pouvez goûter des ceviches et autres mets tout aussi bons.

DSC07169

Si vous voulez un conseil, commandez tout de suite votre dessert avant qu’il ne disparaisse !

DSC07154DSC07183DSC07186

 DSC07187

Je crois que deux nouveaux apprentis sont arrivés dans le camion…

Eva.

Red Ball Project à Bordeaux

DSC07353

En regardant l’affiche de Novart cette année, je me suis demandée quelles surprises se cachaient derrière cette annonce ? Je n’ai pas trop tardé à le savoir. Novart est un grand festival des arts vivants avec beaucoup de performances, d’art, de musique, de théâtre, entre autres.

DSC07400

La première surprise de Novart, c’est l’artiste Kurt Perschke et son Red Ball Project.  Avec sa grande balle rouge, il a réussi à surprendre toute la ville. Je me suis prêtée au jeu et j’ai réussi à photographier la balle à plusieurs occasions et dans différents endroits.

DSC07373

Il faut savoir que cette balle rouge se déplace chaque jour dans un autre lieu et elle essaie à chaque fois de s’intégrer dans le décor.

DSC07364

Évidemment, on la repère tout de suite ! Ce que veut l’artiste, c’est surtout ne pas laisser indiffèrent les gens qui l’observent.

DSC07377

Je peux vous dire que cette balle ne laisse indifférent personne ! La première fois que je l’ai vu, elle était coincée dans la grande porte du Musée des Beaux Arts.

DSC07407

Ensuite, elle est partie à destination de la gare Saint Jean et elle m’a échappé… Le mercredi, elle est arrivée au Jardin Public. Cette fois-ci, j’ai amené les enfants la voir et ils ne  pouvaient plus arrêter de la toucher !

DSC07406

Mon fils a tout de suite adopté cette énorme balle.

DSC07425DSC07420

Ma photo a été sélectionnée sur Instagram par Kurt Perschke pour la mettre sur son site internet. J’en suis très fière ! C’est ainsi que l’équipe d’igersgironde qui regroupe les instagramers de la Gironde a sélectionné à son tour ma photo avec 5 autres instagramers.  J’en suis ravie !

DSC07614

Vendredi, direction la Porte Cailhau où la balle s’est installée à l’intérieur de la porte.

DSC07619 (1)

Beaucoup de gens la photographiaient et certains visiblement pas informés, se demandaient ce que pouvait bien faire cette balle coincée dans la porte.

DSC07620

DSC07620-001

Après une semaine de déplacement à travers la ville, cette balle a réussi à me mettre la tête à l’envers… Et une fois n’est pas coutume ma photo a été à nouveau sélectionnée sur Instagram, comme photo du jour, renversant n’est-ce pas ? Et vous, avez vous vu la balle quelque part? Dans quel pays?

Eva.

Septembre

DSC06473

Le mois de septembre est un mois redouté par de nombreuses personnes. La rentrée fait souvent peur. Moi, j’aime bien. Septembre représente le renouveau, presque comme si une nouvelle année commençait à partir de ce moment là. C’est aussi un moment privilégié pour redécouvrir ma ville.

DSC06455

Bordeaux ce mois-ci, a été une source d’inspiration permanente. Cette ville bouge de plus en plus et attire en plus les grands chefs.

DSC06453DSC06451

Le chef Philippe Etchebest a ouvert au grand théâtre, son restaurant « Le quatrième mur« . Dès le premier jour, une file interminable attendait devant les portes. Le chef est aussi très populaire grâce à l’émission de télévision: « cauchemar en cuisine ».

DSC06452

Et justement, c’est là une drôle de coïncidence. En face, dans le grand hôtel de Bordeaux, le chef anglais Gordon Ramsay est venu s’installer. Le chef Ramsey est également connu pour présenter la version anglaise de la même émission télé. C’est donc un duo de choc qui se partage la Place de la Comédie.

DSC07246

Une chose que j’apprécie beaucoup, c’est faire du tourisme dans ma propre ville. Les enfants se sont pris au jeu avec plaisir. Ce petit train est garé juste en face de l’office du tourisme de Bordeaux.

DSC06396

DSC06403DSC06412

Grâce au petit train, on a fait d’étonnantes découvertes.

DSC06410DSC07214

Le miroir d’eau a toujours beaucoup de succès !

DSC06508

Les journées du patrimoine se sont aussi déroulées au cours du mois de septembre. La ville était en pleine effervescence. Juste à côté de la Cathédrale, il y avait des ateliers pour les enfants et pour les grands sur la restauration des monuments.

DSC06538

Ce sont les mêmes restaurateurs qui ont réalisé le portail Royal de la Cathédrale Saint-André.

DSC06515DSC06532

Un métier passionnant qu’ils ont voulu transmettre à tous les passants.

DSC06468

On est monté en haut de la tour Pey-Berland. Grimper 231 marches vaut la peine quand vous pouvez profiter d’une vue exceptionnelle à l’arrivée.

DSC06472

Avoir le même point de vue que les gargouilles, c’est assez impressionnant.

DSC06470

DSC07222 DSC07221 DSC07216

On a eu de très belles journées ensoleillées. On aime bien flâner dans les rues et regarder les animations. C’est dommage, sur les photos on ne peut pas apprécier le talent d’Abou Traore.

DSC07250

La rentrée littéraire a été aussi très riche. Le livre de cuisine de Mimi Thorrison, « A la table de Mimi » a fait son apparition dans les librairies.

DSC07253

« Le livre de Baltimore » de Joël Dicker est sorti le 30 septembre et je l’attendais aussi avec impatience.

DSC07014

Le mois de septembre est passé trop vite et je peux dire que ce fut un mois très riche. La rentrée finalement a beaucoup d’avantages. Il suffit d’apprécier ce qu’on a autour de soi et d’ouvrir grand les yeux !

Je guette déjà l’agenda culturel du mois d’octobre.

Eva.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...