Eva & Torocoro

Blog de cuisine et coups de coeur

Searching for "caviar de neuvic"

Raviolis au Foie gras et au Caviar de Neuvic

Tout a commencé quand le producteur de « Caviar de Neuvic » m’a demandé si je pouvais réaliser une recette pour les fêtes, avec son délicieux caviar 100% français. Le défi était alors lancé !

Associer le caviar aux pâtes est une bonne idée. L’accompagner d’une autre star des fêtes comme le foie gras, réveille nos papilles.

Cette recette est inspirée du Chef Tanguy Laviale de Garopapilles à Bordeaux, notre restaurant préféré. On a tenté de reproduire sa recette grâce aux souvenirs que l’on avait de son plat et en fait, le résultat était au-delà de nos espérances.

La pâte des Raviolis :

  • 300 g de farine

  • 3 œufs

  • Sel

  • 1 c. à soupe d’huile d’olive

  • Un peu d’eau si nécessaire

  • Foie gras cru coupé en dès

Bouillon façon « pot au feu » (les quantités sont approximatives) :

  • 1/4 de chou

  • 2 carottes

  • 2 navets

  • 1 panais

  • 1 poireau

  • 2 échalottes

  • 1/2 oignon

  • Un peu de persil, du laurier, du thym et une branche de céleri

  • Sel et Poivre, noix de muscade, 1/2 cube or

  • 3 hauts de cuisse de poulet avec la peau

  • 1 joue de bœuf de préférence ( ou bien jarret ou paleron)

  • 1 os à moelle

  • Clou de Girofle, ciboulette

  • 1 c. à s. de porto

Réalisez d’abord la pâte à raviolis pour pouvoir ensuite la laisser reposer pendant que vous réaliserez le pot-au-feu.

Mélangez la farine et le sel dans un récipient. Formez un puits et cassez-y les œufs. Travaillez la pâte en pétrissant légèrement. Ajoutez de l’eau si nécessaire. La pâte doit rester souple et ferme. Formez une boule et filmez-la. Laissez reposer pendant 30 minutes.

Pendant que la pâte repose, on s’attaque au pot-au-feu. Préparez un pot-au-feu complet pour récupérer une partie du bouillon, ça en vaut la peine. Les raviolis seront bienvenues en entrée ou en plat principal festif. Pour le lendemain des fêtes, vous aurez votre pot-au-feu déjà prêt, il sera encore meilleur et en plus vous n’aurez rien à préparer.

Dans la cocotte, versez un filet d’huile d’olive et faites revenir : l’échalotte, l’oignon et le poireau. Ajoutez le reste des légumes en morceaux. Intégrez les morceaux de viande et l’os à moelle.

À feu vif,  pendant 15 minutes et après réduisez pendant environ une heure. Versez la cuillère de Porto.

Filtrez l’ensemble et gardez l’équivalent d’un fond d’assiette à soupe pour chaque plat.

À présent, vous pouvez vous lancer dans la réalisation des raviolis.

Divisez la pâte en deux. Sur le plan de travail fariné, abaissez les deux morceaux de pâte au rouleau sur 2 mm (si vous n’avez pas de machine à pâtes, servez-vous d’un rouleau à pâtisserie) Déposez les dès de foie gras sur la première bande.

Humidifiez légèrement les espaces vides avec un peu de blanc d’œuf pour coller la deuxième bande, puis posez la deuxième bande par dessus et appuyez fermement pour souder la pâte.

Coupez les raviolis à l’aide d’une roulette à pâtisserie.

Vos raviolis sont maintenant prêts à passer à la casserole. Portez à ébullition une grande casserole d’eau salée et plongez-y les raviolis. Remuez immédiatement pour éviter qu’ils ne collent entre eux. À la reprise de l’ébullition, comptez 3 ou 4 minutes maximum de cuisson pour une cuisson al dente.

Dès à présent, vous pouvez commencer à dresser les assiettes. Dans un plat un peu creux, versez d’abord un peu de bouillon, y ajouter 1 ou 2 raviolis et quelques petits légumes du pot-au-feu pour donner un peu de couleur à votre assiette.

Ajoutez une petite cuillère du caviar de Neuvic par dessus de chaque raviole et dégustez sans attendre.

Ce plat est idéal en entrée pour commencer les festivités.

Eva.

Le Comptoir Caviar de Neuvic au Passage Sarget

Quand on emprunte le Passage Sarget à Bordeaux, on perçoit déjà un monde de finesse et d’élégance.

Il faut savoir que ce passage a été construit en 1833 par un particulier. Il n’a été ouvert au public qu’en 1878. Ce lieu a vu passé de nombreuses personnalités et même des rois comme Louis XIII, Louis XIV et même la reine Elisabeth II.

C’est dans ce magnifique passage chargé d’histoire et situé au cœur du triangle d’or, que se trouve la boutique-restaurant signée Caviar de Neuvic.

Un endroit qui associe parfaitement la finesse et la décontraction. Certes, l’adresse est chic mais en même temps moderne, accessible et surtout ouverte à tous les amateurs de produits de haute qualité.

Derrière la marque « Caviar de Neuvic », Laurent Deverlanges travaille avec conviction. Il a dépoussiéré et remis  le caviar au goût du jour. Il a également parié sur un produit 100% français. En effet, son Domaine piscicole d’où proviennent ses esturgeons, se trouve sur les rives de l’Isle en Dordogne.

L’élevage est certifié AquaRéa (Aquaculture Responsable) et l’alimentation des esturgeons est 100% biologique. C’est un caviar élaboré dans le respect du poisson, du produit et de l’environnement.

En ce qui concerne le restaurant, j’y suis allée déjeuner avec une amie. La boutique restaurant vous offre quatre ambiances différentes et pas moins de possibilités pour se régaler.

Côté rue, c’est la place du Chapelet avec une vue imprenable sur l’église Notre-Dame (XVIIème).

Côté Passage Sarget, c’est parfait pour un déjeuner entre amis.

Côté Comptoir, c’est idéal pour partager quelques plats entre amis autour d’un verre.

Côté Restaurant, c’est intimiste, chic et élégant.

Vous avez la possibilité de déguster un Brunch (de 11h à 13h) très généreux et gourmand : jus de fruits, café, viennoiserie (jusqu’ici classique direz-vous mais ça continue), avocado toast et ses œufs de poisson, œuf au plat mouillettes beurre de Caviar, écrasé de pomme de terre avec 15 g de caviar, dessert aux fruits, yaourt grec et muesli.

Vous pouvez partager des plats avec vos amis autour d’un verre comme par exemple, toasts d’esturgeon à l’huile, la déclinaison des œufs de poisson, un quatuor de rillettes.

Pour les grands amateurs et connaisseurs de caviar, il existe aussi plusieurs formules de dégustation.

Pour le déjeuner, la formule « Caviar Gourmand » (entrée, plat et dessert) ou « Caviar Gourmet » (plat + dessert ou entrée + plat) sont disponibles tous les jours en continu et bien sûr vous avez également la possibilité de vous faire plaisir avec la carte en fonction de vos envies.

Les ingrédients de base sont de qualité, tout y est pour sublimer le caviar, le grand protagoniste. Pour plus d’informations sur la carte, prix, choix, etc. Cliquez ici.

Apéritif : rillettes d’esturgeon et pain au beurre de caviar.

Gourmandes que nous sommes, nous n’avons pas pu résister à tester la formule « Caviar Gourmand ».

Crème d’amandes sésame blanc et toast au beurre de caviar

Spaghetti sauce citron au caviar pour moi

Risotto au caviar pour ma copine

Dessert du jour, tarte au chocolat blanc

Pour finaliser, un café accompagné d’un palet au chocolat Bovetti au caviar. Tout est soigné et dans le détail.

Vous pouvez évidemment repartir avec des produits de l’épicerie. Parce que dans l’ esturgeon tout est bon. Ainsi existe t-il toute une gamme élaborée à partir de la chair d’ esturgeons.

Des rillettes avec différentes saveurs, velouté d’esturgeon, fleur de sel au caviar, esturgeon mariné à l’huile d’olive et au citron, des palets de chocolat au caviar et bien évidemment du caviar.

 Le comptoir de caviar de Neuvic, une adresse déjà incontournable à Bordeaux.

Eva

Coquilles St Jacques et Caviar de Neuvic, l’alliance parfaite pour les fêtes

La fin de l’année est marquée par la fête de Noël, les repas en famille et entre amis se multiplient. C’est l’occasion de se faire plaisir, chacun à sa manière. Un bon repas accompagné des gens qui nous sont chères, c’est une bonne manière de finir l’année ou de la commencer.

Pour réaliser cette recette, j’ai « embauché » mon mari comme chef et mon fils comme commis. Le résultat, c’est une recette féérique qui fera plaisir aux plus gourmands.

Ingrédients :

  • 2 échalotes

  •  1 oignon nouveau

  • 12 coquilles St Jacques fraîches

  • 1 morceau de porc dans l’échine

  • 1 poireau

  • Crème de lait entier

  • Beurre

  • Pistils de Safran

  • Caviar d’Aquitaine

Dans une poêle, versez de l’huile d’olive et faites mijoter deux échalotes et un oignon nouveau. Rajoutez un filet de vinaigre blanc, du sel et du poivre. Laissez réduire et rajoutez un petit filet de saturne et une belle noix de beurre. Réservez.

Pendant ce temps, nettoyez les coquilles St Jacques.

Fumet : Bouillon au goût corsé, obtenu par réduction.

Pour réaliser le fumet, disposez dans une petite casserole, les barbes de St Jacques, les morceaux de poireaux, les pistils de Safran, du sel, du poivre et un peu d’eau. Laissez cuire à feu doux. Passez au chinois.

Entre temps, dans une poêle faites cuire un morceau de porc dans l’échine ou 100 g de lardons natures. Récupérez les sucs.

Mélangez les sucs de viande avec le fumet et la réduction d’échalotes, réchauffez de nouveau puis incorporez un demi-verre de crème de lait. Réservez.

Prenez un poireau et coupez des bandes d’environ 10 cm dans la jonction « vert-blanc », faites revenir dans une poêle avec huile et beurre jusqu’au début du brunissement du poireau.

Dans une poêle bien chaude, saisissez les St Jacques dans un peu d’huile avec du sel et du poivre, en fin de cuisson, ajoutez une noix de beurre.

Pendant ce temps, fouettez l’appareil à la crème de lait pour obtenir une émulsion mousseuse chaude.

Dressez l’assiette en disposant 3 ou 4 bandes de poireaux sur lesquels vous disposez trois noix de St Jacques puis versez un peu d’émulsion.

Vous pouvez ajouter un fin filet de miel d’acacia sur l’ensemble ou bien réaliser une réduction d’agrumes si vous aimez le sucré-salé.

Rajoutez une petite cuillère à café de caviar sur les St Jacques.

C’est la version de mon chéri, si vous voulez faire encore plus simple, vous pouvez snacker les St Jacques dans une poêle et rajoutez le caviar dessus.

Profitez de chaque bouchée et surtout du temps passé avec les gens que vous aimez.

Joyeux Noël à tous !

Eva.

Château Fourcas Hosten et Caviar de Neuvic, un accord exceptionnel

Aujourd’hui, je vous conduis au cœur du village de Listrac-Médoc où se situe le Château Fourcas Hosten, un lieu privilégié. D’un côté, la charmante chartreuse du XVIII superbement restaurée par ses propriétaires, les frères Laurent et Renaud Momméja.

De l’autre côté, un vignoble emblématique de 47 hectares qui a connu ces dernières années une grande restructuration. Les propriétaires ont choisi de travailler sur la qualité et l’agriculture raisonnée plutôt que la quantité. Depuis 2018, 100% du vignoble est conduit en viticulture biologique. Il est évident que sur ce domaine, l’air que l’on respire est sain. Pas de produits classés CMR (cancérigènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction).

Avant de poursuivre la présentation du Château, je vous explique pourquoi je m’y trouvais. Le 16 septembre dernier, j’ai été conviée par la maison du Caviar de Neuvic et le Château Fourcas Hosten à un instamment (rencontre entre instagrameuses). L’idée était de nous faire découvrir son accord « Blanc et Caviar ». Une dégustation exceptionnelle !

Renaud Momméja (le propriétaire du Château), Laurent Deverlanges (le producteur du Caviar de Neuvic) et Caroline Artaud (la directrice technique et administrative du Château)

La visite du Château a commencé avec Caroline, une femme passionnée et passionnante. Nous avons beaucoup appris sur le vin grâce à elle. Il existe deux cépages : le Cabernet Sauvignon et le Merlot qui permettent de réaliser ce vin si élégant et parfumé. Le cépage compte mais également le terroir. Ici, deux terroirs, des graves pyrénéennes sur le plateau du Fourcas et un sol argilo-calcaire à Listrac. Ces éléments sont déterminants pour créer l’identité du vin.

La visite a continué à l’intérieur du chai, totalement rénové. Nous avons eu le bonheur d’une dégustation de raisin pressé, un vrai délice.

Puis, nous avons atteint la salle de dégustation. Le caviar était disposé sur des socles de glace, prêt à être dégusté. Cette offre oenotouristique nommée « Les accords exceptionnels de Fourcas Hosten » est désormais ouverte à tous. La visite « Blanc et Caviar » permet de découvrir la propriété et de déguster ces deux produits d’excellence dont l’alliance est parfaite.

Le prix de la visite est de 35 euros par personne et il comprend la dégustation. Le vin blanc (75% sauvignon blanc, 18% sauvignon gris et 7% de sémillon) apporte la fraîcheur et la minéralité. Le caviar Baeri signature, l’accompagne à merveille avec ses notes iodées et son onctuosité en bouche.

Le Domaine de Neuvic est situé entre Périgueux et Bordeaux, au cœur du Périgord blanc. La devise de Laurent Deverlanges, la qualité et le respect de l’environnement. L’alimentation des poissons est 100% biologique.

Quand deux produits hors du commun se rencontrent, la magie opère. J’ai beaucoup apprécié cette dégustation et mon palais en garde encore les papilles éveillées ! Un plaisir que je voulais partager avec vous. Pensez que c’est aussi un beau cadeau à offrir.

De gauche à droite : Sophie Sonicki-Thierry, moi, Sylvie du blog « Enfin Moi » et M. Renaud Momméja (photo réalisée par Laure Bousseaud)

Pour nous, la visite s’est poursuivie dans le jardin du Château. Champagne et amuse-bouches à base de produits de la maison du Caviar de Neuvic. Connaissez-vous le beurre de caviar ? S